Affiliation : la performance est aussi sur mobile !

Avec l’émergence de nouveaux terminaux comme le mobile, quel est le nouveau visage de l’affiliation ?

Les techniques d’affiliation ont vu le jour il y a plus de dix ans en Europe, à une époque où l’aventure Google se déroulait encore dans un garage californien.

Avec l’émergence de nouveaux terminaux comme le mobile, quel est le nouveau visage de l’affiliation ?

Avec l’émergence de nouveaux terminaux comme le mobile, quel est le nouveau visage de l’affiliation ?

Une décennie plus tard, l’affiliation permet aujourd’hui aux e-marchands de générer 2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an en France (source CPA) dans un modèle économique où ces derniers contrôlent parfaitement la rentabilité de leurs investissements. Avec l’émergence de nouveaux terminaux comme le mobile, quel est le nouveau visage de l’affiliation ? Retour sur un modèle en pleine évolution.

L’affiliation s’appuie sur la performance

L’affiliation est née avec le développement d’internet : apparitions et développements de sites d’annonceurs cherchant à vendre ou à acquérir des membres, essor en parallèle de sites de contenus à la recherche de monétisation de leur audience. Elle vise à permettre à l’annonceur présent sur le web de faire croître ses ventes ou son acquisition de prospects.

Avec les nombreuses mutations du web, l’affiliation n’a cessé d’évoluer pour répondre toujours mieux aux besoins des clients annonceurs et leur offrir les meilleurs dispositifs de génération de ventes et de prospects. Selon le Syndicat des Régies Internet, l’affiliation est le canal digital ayant connu la plus forte croissance ces trois dernières années (4,3% de moyenne), devant le Search (1%) ou le Display (1.7%).

Au-delà de l’offre de base, les entreprises historiques et leader de l’affiliation proposent aujourd’hui à leurs clients et à leurs partenaires une offre complète de marketing digital à la performance, avec de vraies solutions technologiques.

Grégoire Frémiot,  Tradedoubler France

Grégoire Frémiot, Tradedoubler France

L’affiliation ne se définit pas par rapport à un type de levier utilisé mais par rapport au principe de performance. Elle utilise, dans un modèle à la performance, l’ensemble des leviers disponibles sur le web pour toucher l’internaute sur tous les supports pouvant déclencher l’intention d’achat : display, emailing, retargetting, cashback, sites de contenus, réseaux sociaux, comparateurs…

Le développement du smartphone et notamment du m-commerce offre une nouvelle perspective de développement à l’affiliation. Aujourd’hui 71% des utilisateurs de smartphones se servent de leur smartphone pour faire des recherches sur un produit (étude Tradedoubler menée avec Forrester Research 2012).

Avec une demande d’interaction de plus en plus importante de la part des consommateurs, les entreprises se doivent de développer des stratégies combinant canaux en ligne et canaux mobiles, mais également -on et -off line, pour s’adapter aux mutations des comportements d’achats.

Avec le web to store, l’affiliation est au bout du fil

Le développement du mobile d’une part et la digitalisation des points de vente d’autre part offrent un nouvel avenir à l’affiliation : le web2store.

En plus de sa capacité à générer des ventes sur les sites web et mobiles des annonceurs, les plateformes d’affiliation permettent maintenant de générer des ventes additionnelles en magasin. Sachant que 8 consommateurs sur 10 préparent leur achat dans une boutique en se renseignant au préalable sur le mobile ou le web et alors que 7 consommateurs sur 10 préfèrent encore acheter en magasin plutôt que sur le web, le web2store est un impératif pour les enseignes marchandes. En positionnant les offres du commerçant « offline » sur les meilleurs carrefours d’audience web et mobile, les plateformes peuvent ensuite proposer aux internautes de profiter de l’offre en boutique physique en gardant un modèle à la performance : le commerçant ne paiera qu’en fonction des ventes additionnelles générées par les partenaires web et pourra ainsi parfaitement contrôler la rentabilité de son investissement – à l’inverse des autres média utilisés par les magasins physiques.

Le digital est l’affaire de tous les commerçants, qu’ils soient on-line ou off-line. Le consommateur « physique » se sert de plus en plus de son mobile dans ses expériences d’achat en magasin pour se renseigner, comparer, chercher la bonne occasion, interagir avec son réseau social. Les entreprises de la distribution se doivent donc d’être présentes sur les carrefours d’audience mobiles orientant les acheteurs.

L’affiliation est donc aujourd’hui le moyen le plus rentable de multiplier toutes ses ventes (e-, m-commerce et boutique) en optimisant son positionnement digital sur le web et sur le mobile.

Auteur : Grégoire Frémiot,  Tradedoubler France

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>