Deux étapes pour optimiser vos contenus marketing

Optimisation de contenu structurel : comment améliorer votre contenu existant afin d’augmenter votre trafic et votre taux de conversion ?

Avez-vous le ressentiment de mériter un meilleur retour sur investissement sur votre contenu existant ? Vous avez rédigé et façonné votre contenu avec amour et tendresse, en avez pris soin mais cependant personne ne le lit ? C’est un scandale n’est-ce pas?

Cet article vous montrera comment optimiser votre contenu et avoir de meilleurs retours grâce à deux étapes clés.

La première étape consiste à créer un Inventaire de votre contenu, c’est-à-dire établir une liste de tout le contenu de votre site. Et la seconde étape est de simplement optimiser le contenu.

Première étape : faire l’inventaire du contenu

Avant de l’améliorer, vous devez d’abord connaître le contenu de votre site et plus précisément de savoir dans quel état il est.

Mettez l’ensemble du contenu de votre site dans un tableur/fichier Excel et pour chaque page établissez :

  • L’objectif
  • La cible
  • Les mots-clés que vous voulez intégrer
  • La valeur que cette page a pour :
    • obtenir du trafic organique (sur une échelle de 1 à 5)
    • acquérir du trafic des réseaux sociaux (sur une échelle de 1 à 5)
    • être accessible (sur une échelle de 1 à 5).

Comment pouvez-vous cartographier et représenter sous forme de schéma l’ensemble du contenu de votre site internet ? Un outil comme le nôtre peut le faire pour vous. Il  analyse et propose un aperçu de tout le contenu de votre site internet que vous pouvez ensuite exporter vers un fichier CSV.

Excel-content-marketing

Ainsi, vous allez pouvoir découvrir qu’il y a énormément de travail à effectuer! Si vous avez beaucoup de contenu,  il est alors très probable que certaines pages n’aient pas d’objectifs définis ou de cible particulière. D’autres pages pourraient avoir besoin d’être optimisées grâce aux mots-clés et pourraient de ce fait être mal classées.

Vous allez également pouvoir mettre le doigt sur des pages qui sont trop optimisées au point qu’elles sont à peine lisibles par des visiteurs

Remplissez le tableur/fichier Excel afin que les rôles de chaque page de votre site soient clairement définis sur votre site.

Deuxième étape : optimiser le contenu

Grâce à l’inventaire de votre contenu, vous savez désormais quelles pages ont le plus besoin de votre attention. Il est temps de se mettre au travail !

Plus de trafic organique

Obtenez plus de trafic organique de votre contenu existant:choisissez les bons mots-clés et augmentez votre taux de clics.

Le bon mot-clé sur les bonnes pages

Cela va sans dire, mais rappelons-le tout de même: si vous n’insérez pas les bons mots-clés sur les bonnes pages, ces pages ne se classeront pas correctement pour ces mots-clés. Mais comment faire cela efficacement pour augmenter la « trouvabilité » de ces pages ?

Penchez-vous sur ces éléments en priorité:

Le titre : insérez des mots-clés au début de votre titre. Écrivez un titre compris entre 30 et 60 caractères (pixels compris entre 285 et 575).

La méta-description : insérez des mots-clés dans la méta-description. Quand les gens rechercheront ces mots-clés, ils seront ravi de les retrouver dans cet encadré. Cela rend la méta-description plus accrocheuse, ce qui provoque plus de clics. Gardez la longueur de votre méta-description comprise entre 70 et 150 caractères (pixels compris entre 430 et 920).

Les sous-titres H1 et H2 : insérez des mots-clés dans ces sous-titres.

Le contenu rédactionnel : insérez des mots-clés dans votre contenu rédactionnel également.

Des liens internes vers cette page : mettez en place des liens internes vers la page en question avec des mots-clés comme texte d’ancrage.

L’optimisation de vos images : les images font également partie du contenu. Faite en sorte d’insérer des mots-clés dans le nom, alt tag et titre tag de vos images.

Soyez sûr d’utiliser vos mots-clés au singulier et au pluriel. N’ayez pas peur d’utiliser des synonymes et des mots connexes dans la même page. C’est normal, et c’est ce que les moteurs de recherche attendent.

Un exemple fictif de ce qu’il ne faut PAS faire

Avocat fiscal Marseille

Êtes-vous à la recherche d’un avocat fiscal à Marseille ? Ne cherchez pas plus loin ! Cet avocat fiscal  Marseille peut vous aider à régler vos soucis d’avocat fiscal Marseille.

Contacter un avocat fiscal Marseille

Vous voulez en savoir plus ? N’hésitez pas à contacter avocat fiscal Marseille

Augmenter votre taux de clics (CTR)

Steven Van Vessum, co-directeur de ContentKing

Steven Van Vessum, co-directeur de ContentKing

Voici un autre problème qui est commun : vos pages sont bien classées dans les recherches organiques des moteurs de recherche, mais vous avez un faible taux de clics. Vous avez déjà passé beaucoup de temps et avez fourni énormément d’efforts pour être bien classé, mais vous n’en recevez pas les bénéfices.

Suivez ces bonnes pratiques pour augmenter votre taux de clics :

Faites des expériences avec vos titres et méta-descriptions : sont-ils trop longs, ou trop courts ? Avez-vous inséré des mots clés ? Sont-ils compréhensibles ? Y a-t-il un appel à l’action clair ?

Différenciez vous de vos concurrents. Pensez autrement. Acceptez d’être noté : Google montre une note avec des étoiles. C’est une grosse différence,  cela vous différencie. En lisez plus ici.

Google Rich Answers : beaucoup d’utilisateurs de Google pose une question à Google . Si votre contenu répond directement à cette question, Google pourrait simplement  en tenir compte dans sa page de résultats (SERP), et afficher votre site en haut des résultats. En savoir plus ici.

emilia-clarke-daenerys-marketing-content

Augmentez votre trafic grâce aux réseaux sociaux

monde-content-marketingSavez vous à quoi ressemble votre page lorsqu’elle est partagée sur les réseaux sociaux ? Dans 99% des cas, il est possible de l’améliorer. Beaucoup de propriétaires de sites internet ne réalisent pas qu’ils peuvent modifier l’aspect de leurs pages sur les différentes plateformes des réseaux sociaux. Cela peut être ajusté en utilisant Open Graph (pour Facebook et Linkedin) et Twitter Cards (pour Twitter).

Pour être sûr d’apparaître sur Facebook et Twitter, faites attention…

Au titre : faites en sorte qu’il soit accrocheur, et essayez en le rendant le plus attrayant possible avec des liens hypertextes comme pour l’exemple ci-contre. La longueur de votre titre ne dépassera pas 80 caractères (pour Twitter, la longueur magique est de 50).

Avec la description : la description doit intéresser l’utilisateur. Faites en sorte qu’elle ne dépasse pas les 200 caractères sur Facebook, et les 150 caractères sur Twitter.

Avec l’image: prenez une image qui attire l’attention. Essayez et choisissez celle qui vous convient le mieux.

Beaucoup de systèmes de management de contenu apportent un soutien Open Graph et Twitter Cards assez facilement,et énormément de plugin SEO les supportent. Comme il est assez difficile de vérifier manuellement si vous avez rempli votre Open Graph et Twitter Card correctement, automatiser cela avec un outil comme ContentKing vous fera gagner énormément de temps.

Améliorez la facilité d’utilisation

Les moteurs de recherche ne vous achèteront jamais rien. Les utilisateurs si, donc focalisez vous sur eux. Faites en sorte qu’ils aient la meilleure expérience d’utilisation possible sur votre site internet.

Répondez à la requête

Est-ce que votre page répond parfaitement à la requête de l’utilisateur? Les moteurs de recherche sont le plus souvent à la recherche d’une réponse parfaite à une requête particulière. Si votre page n’apporte pas de réponse (rapidement), les visiteurs vont tout simplement appuyer sur le bouton “retour” et iront sur un autre site. Analysez de façon objective votre page pour vérifier que vous répondez clairement et rapidement aux requêtes des utilisateurs. Si ce n’est pas le cas, modifiez votre page. Si votre page est correcte, faites en sorte qu’elle soit encore plus utile pour vos utilisateurs en utilisant quelques idées de contenu :

  • Graphiques
  • Vidéos
  • FAQ
  • Avis
  • Liens vers des sites externes pour des informations supplémentaires

Élaguez votre contenu

Parfois moins est égal à plus. Cet adage est également vrai pour votre contenu. On appelle “élagage de contenu” le processus de supprimer du contenu qui n’est pas nécessaire, qui est trop gonflé.

L’idée est de créer une meilleure concentration et une meilleure lecture en supprimant le contenu distrayant et sans importance. Gardez l’utilisateur en tête et façonnez votre contenu.

Réécrivez et mettez à jour votre contenu

Il y a une incroyable valeur ajoutée à réécrire et mettre à jour votre contenu. Pensez aux nombres incroyables de tendance et de développement qui pourraient rendre votre contenu désuet ou démodé. Réécrire et mettre à jour son contenu permet de garder et même améliorer sa valeur dans le temps. Cela vous donne également une bonne raison de promouvoir votre contenu à nouveau.

Prenez par exemple : aux Pays-Bas le salaire minimum est modifié deux fois par an, le premier Janvier et le premier Juillet. Quelle valeur à votre contenu à propos du salaire minimum si celui-ci vient de changer ? Prévoyez un changement de contenu deux fois par an et inscrivez le dans votre calendrier afin de ne pas oublier. Profitez-en pour reévaluer  votre contenu. Dans ce cas précis, vous pouvez penser à ajouter une calculatrice qui convertit le salaire brut en net.  Cela ne donne-t-il pas plus d’intérêt à votre page ?

Lisibilité et attraction

Imaginez que vous recherchez quelque chose sur Google, cliquez sur un des résultats et ce qui apparaît en premier, c’est un incroyable morceau de texte, sans paragraphes, titres ni images. Voulez-vous vraiment lire ça, ou vous préférez sûrement chercher sur un autre site ?

Faites en sorte d’éviter ce comportement, tout d’abord en établissant une hiérarchie visible dans votre contenu en utilisant des (sous) titres. De nombreux utilisateurs scrutent le contenu, à la recherche de la partie qui les intéresse le plus. Avoir des titres facilitent cela. Ensuite, en séparant vos paragraphes clairement pour améliorer la lisibilité de votre contenu. Enfin, en soutenant visuellement votre texte. Utilisez des images et des vidéos dès que vous le pouvez pour améliorer l’intérêt de votre contenu.

En conclusion, votre contenu devient un complet gâchis si vous n’avez pas un bon retour sur investissement. Avec un peu d’effort, vous pouvez faire qu’à l’avenir votre contenu travaille pour vous.

Optimisation. Analyse. Répétition. Souvenir : votre contenu a toujours besoin d’être revu.

Auteur : Steven Van Vessum, co-directeur de ContentKing

***

(c) ill. DepositPhotos

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>