Comment optimiser votre réputation expéditeurs et assurer la délivrabilité de vos emails ?

Mailing : l'utilité du Sender Score et son lien avec la délivrabilité, plus d'autres outils pour améliorer votre réputation d’expéditeurs d'emails

La réputation d’une marque est la base de toute activité. Un annonceur doté d’une mauvaise réputation aura peu de chances de rentrer en contact direct avec son abonné. Mais saviez-vous que celle-ci dépendait également de celle de vos IPs ? C’est même sur cela que se basent tous les filtres de fournisseurs de messageries et plus précisément sur votre Sender Score*.

Le Sender Score

Le Sender Score est une évaluation de la réputation d’expéditeurs, notée de 0 à 100, qui prend en compte la qualité des messages et des campagnes emails, critères utilisés par les FAI. Il est l’un des facteurs les plus déterminants pour la délivrabilité mais est également la donnée utilisée dans les filtres de messageries pour déterminer la légitimité de l’email.

Actuellement, nous sommes capables de définir les critères de ces filtres et donc de prévenir et d’optimiser la délivrabilité des emails. Parmi ces critères, on retrouve notamment le taux de plainte et le taux de signalement comme spam.

Le lien avec le taux de délivrabilité

Seuls 28% de l’ensemble des messages envoyés dans le monde atteignent la boîte de réception. La délivrabilité représente donc un véritable enjeu pour les entreprises et s’avère être étroitement liée au Sender Score.

Il est important de noter que les IPs ayant un Sender Score supérieur à 71 ont un taux de délivrabilité moyen de 93% alors que celles présentant une note inférieure à 70 souffrent d’un taux de délivrabilité moyen de 9%.

Optimiser son Sender Score permet donc de travailler son taux de délivrabilité. Dans un monde en pleine transformation numérique, cette donnée est donc essentielle pour optimiser l’interaction entre l’entreprise et ses clients/prospects et doit donc être au cœur des problématiques e-marketing.

Si votre message est délivré, rien ne certifie qu’il sera classé dans la boîte de réception et voir un utilisateur aller piocher dans ses courriers indésirables reste rare.

Comment les fournisseurs de messagerie l’utilisent ?

Didier Colombani, Directeur de la région Europe du Sud et Benelux au sein de Return Path

Didier Colombani, Directeur de la région Europe du Sud et Benelux au sein de Return Path

Tout d’abord, sachez que chaque fournisseur de messagerie a son propre système de filtres. Même s’ils sont souvent basés sur les mêmes critères (taux de plaintes, taux de signalements comme spams, retours d’emails pour utilisateurs inconnus…), leur niveau d’importance peut être très différent.

Cependant, les fournisseurs de messagerie s’accordent sur l’importance de la réputation d’expéditeurs et donc des adresses IP et n’admettent donc qu’une faible voire aucune considération aux IPs présentant une note en dessous de 80.

Comment l’améliorer ?

Une fois que les marketeurs ont compris l’importance de ce critère, il est primordial qu’ils l’optimisent et le surveillent. Ceux qui ignoreront les plaintes et les signalements comme spams verront leur réputation d’expéditeurs baisser et se verront peut-être même bannis par certains FAI.

Voici donc 4 éléments à surveiller pour améliorer votre réputation d’expéditeurs :

  • Les retours d’emails envers un utilisateur inconnu : Si vous recevez un retour d’envoi automatique déclarant un utilisateur comme inconnu, supprimez son adresse de votre liste et faites suivre l’information à l’ensemble de vos collaborateurs. En plus d’être inutile, cette information affecte votre réputation expéditeurs.
  • Le taux de plaintes : Les plaintes peuvent être émises pour différentes raisons (le destinataire ne vous a pas autorisé à lui envoyer des mails, ne connaît pas l’expéditeur, n’a pas confiance en votre message, etc.). Il peut être utile de rappeler au destinataire pourquoi nous lui envoyons cet email, par exemple en rappelant la date de souscription de l’abonné en bas de l’email.
  • Les pièges à spam : Vous devez identifier les raisons d’un signalement comme spam. Un des meilleurs moyens pour ne pas être spammé par un utilisateur est d’envoyer un lien de confirmation d’inscription. En cliquant sur ce lien, il confirme vouloir recevoir des emails de votre part et vous inscrit dans sa liste blanche.
  • La liste noire : Si votre IP est reconnu comme source de spam, vous serez blacklisté et répertorié dans les différents annuaires de blacklist accessibles au grand public. Gmail, par exemple, utilise principalement les listes Spamhaus et CBL, basées sur la réputation d’expéditeur et de domaines.

Les expéditeurs et les opérateurs peuvent s’inscrire gratuitement sur www.senderscore.org pour accéder à des rapports détaillés sur les facteurs qui impactent et déterminent leur réputation.

Auteur : Didier Colombani, Directeur de la région Europe du Sud et Benelux au sein de Return Path

***

* Découvrez votre Sender Score en cliquant ici.

Lire aussi : Comment maîtriser votre réputation d’expéditeur d’emails ? (2012)

(c) ill. Shutterstock

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>