Comment rester innovant dans le secteur de la Tech ? - Marketing Professionnel e-magazine

Comment rester innovant dans le secteur de la Tech ?

4 conseils managériaux et marketing pour savoir comment anticiper les prochaines innovations mais aussi les initier

L’histoire retient les vainqueurs. A une époque où l’on adule ceux qui inventent de nouveaux modèles, à l’instar de Tesla, Netflix et Alibaba, il est évident que le marché favorise ceux qui initient et embrassent le changement. Mais toutes les entreprises n’ont pas un profil de précurseur. La Silicon Valley compte de nombreuses jeunes pousses et entreprises bien établies qui ont pourtant bu la tasse à la première vague d’innovation disruptive…

Le secteur de la tech est férocement compétitif. Pour chaque Facebook, il y a un MySpace ; pour chaque Waze, un MapQuest. 70% des start-ups de la tech échouent, souvent moins de 20 mois après avoir obtenu un financement, selon CB Insights.

Quiconque dirige une entreprise de la tech, y travaille ou y investit devrait se poser cette question : comment faire pour anticiper les prochaines innovations mais aussi les initier ?

Quel que soit le profil, de la start-up à l’entreprise solidement établie, voici quatre pistes de gestion du changement…

Soyez prêt à vous réinventer

Michael Marcellin, Directeur Marketing, Juniper Networks

Michael Marcellin, Directeur Marketing, Juniper Networks

Aussi séduisant que cela puisse paraître de rester fidèle à l’idée à l’origine de la création et de la réussite de l’entreprise, n’oubliez jamais que l’histoire regorge d’entreprises devenues prospères après s’être réinventer totalement. Avant son succès, Netflix était un service peu rentable de livraison de DVD à domicile tandis que Google n’était qu’un moteur de recherche. (En 2002, un article du New York Times avait titré « La recherche la plus difficile à mener pour Google est celle de son modèle économique ». Disons qu’ils en ont trouvé un entre-temps.)

C’est bien plus facile à dire qu’à faire néanmoins. Vouloir être plus « disruptif » revient à parcourir une ville sans carte, ni boussole : on navigue à vue. Mais si vous n’innovez pas pour vous réinventer, quelqu’un d’autre le fera ! Il est vital de ne jamais se sentir arrivé. Pensez en termes d’horizon et pariez sur les potentiels de transformation : ce qui fait la différence, c’est la capacité à faire évoluer son modèle économique.

Ne vous laissez pas distraire par les considérations économiques

Les médias relayent régulièrement les craintes d’une prochaine récession. Même si les prédictions étaient amenées à se vérifier, gardez en tête les exemples d’entreprises qui ont été créées dans un contexte de ralentissement économique (IBM, Microsoft ou encore Apple) pour vous rappeler que rien ne peut arrêter une bonne idée. Continuez d’y croire et d’investir. C’est souvent dans le creux de la vague qu’il faut miser le tout pour le tout, pour en ressortir plus fort.

Valorisez pleinement les données

Dans le contexte actuel du tout numérique, nul ne peut plus ignorer ce que les clients veulent et ce dont ils ont besoin. Les données sont l’actif le plus puissant d’une entreprise, donnant l’occasion à l’IT de se positionner comme vecteur de croissance. Les entreprises qui sauront interpréter les données et en extraire des insights auront une longueur d’avance. Ce n’est plus une option. Il est nécessaire d’investir dans la valorisation des données !

Misez sur vos équipes

On entend régulièrement que la culture d’entreprise se nourrit de la stratégie. Pour que la force d’innovation dont vous rêvez devienne réalité, il faut une vision claire et convaincante à laquelle les gens adhéreront en dépit des risques potentiels. Il est difficile de changer.  Si vous avez de la chance, vous serez entouré de quelques rares personnes ouvertes au changement, mais la plupart auront besoin de temps pour s’adapter. Investissez donc dans vos collaborateurs, formez-les et veillez à ce qu’ils soient certains d’avoir votre soutien pour conduire le changement de façon constructive.

« Gnothi seauton » est, selon le Charmide de Platon, le plus ancien des trois préceptes qui furent gravés à l’entrée du temple de Delphes. C’est dire son importance… « Connais-toi toi-même » ! Pour les entreprises, se connaitre, c’est mesurer l’ampleur du changement possible mais aussi le travail nécessaire pour opérer la transformation. Toutes les entreprises n’ont pas vocation à devenir Amazon ou Netflix, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il ne faille pas se préparer au changement. En la matière, comme en art, pour savoir par où commencer, regarder autour de soi, s’inspirer des pratiques innovantes du passé, du voisin, du partenaire ou du concurrent reste une bonne idée. Ce n’est pas un hasard si certaines entreprises gardent jalousement le secret de leurs choix technologiques : on pourrait bien y déceler la carte au trésor.

Auteur : Michael Marcellin, Directeur Marketing, Juniper Networks

***

(c) Ill. DepositPhotos

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *