Comment réussir sa campagne de co-registration ?

Les clés pour réussir une campagne de co-registration

La co-registration est une technique permettant de collecter facilement des adresses électroniques sur un ou plusieurs sites éditeurs. L’objectif principal est de constituer une base de prospection qualifiée sur-mesure et ce, à moindre coût.

Les avantages de la récolte de données par co-registration

Les clés pour réussir une campagne de co-registration

Les clés pour réussir une campagne de co-registration

C’est une technique d’acquisition très flexible qui offre la possibilité aux annonceurs de cibler précisément leur collecte (Age, Critère Géographique et Socio Démographique…), elle permet d’ajouter des champs de collecte complémentaires (adresse postale, numéro de téléphone, date de naissance). De base les champs livrés comprennent la civilité, le nom, le prénom, la date d’inscription et l’adresse e-mail de l’inscrit. De plus, la mise en place d’une telle opération est très rapide : 24h à 72h et ne nécessite que très peu d’éléments techniques (logo + phrase d’accroche optin).

Selon les compétences techniques de l’annonceur, il est possible de collecter en net de déduplication via l’utilisation d’un Web Service. Ce procédé permet donc aux annonceurs de collecter des profils qualifiés sur-mesure et d’acquérir une base de prospection optimisée via un modèle à la performance. Ce modèle économique « coût par lead » permet aux annonceurs de monitorer finement leur budget d’acquisition.

D’après Julien Floquet, Directeur du Développement Digital de Base&Co, « il faut que la collecte soit transparente, l’internaute doit être libre de s’abonner ou non aux autres offres des partenaires. Il ne doit pas y avoir de précochage à l’inscription, l’internaute doit pouvoir donner son consentement explicite. »

Les modèles de co-registration

Il existe plusieurs modèles de campagne de co-registration selon la stratégie de collecte de chaque annonceur :

  • La co-registration sur site (suite à l’inscription sur un formulaire)
  • La co-registration dans le cadre d’un jeux concours,
  • La co-registration dans le cadre d’un jeux concours sponsorisé avec un partage des leads entre les différents sponsors,
  • La co-registration dans le cadre d’une enquête qui permet de qualifier les internautes avec une ou plusieurs questions qualifiantes.

Éviter les pièges de la co-registration

D’après Julien Floquet, pour optimiser une opération de co-registration, il faut tester différentes sources de collecte afin d’en mesurer la performance dans le temps. Pour cela, il faut isoler chaque source de collecte et analyser les performances sur une période de 1 à 6 mois. Ensuite, il est nécessaire de regarder les taux d’ouvertures, de clics, le taux de réactivité et l’évolution du taux de désinscription. Cette analyse permettra de sélectionner uniquement les sources ayant le meilleur retour sur investissement. Il ne faut pas croire que toutes les solutions de co-registration sont identiques, elles dépendent du support de collecte et du modèle utilisé. Par ailleurs, le délai de collecte est aussi une difficulté à anticiper qui peut être variable selon le volume commandé, la taille de la base, la notoriété et le secteur d’activité de l’annonceur.

Comment convaincre l’internaute ?

Quelle que soit la méthode utilisée, une des particularités de cette technique est de rédiger une accroche courte, claire et précise. L’annonceur doit proposer une offre attrayante qui met en avant la marque de l’annonceur, son programme de fidélité et sa newsletter. Un point important pour rester transparent et cohérent vis-à-vis de l’internaute.

L’internaute doit savoir dans quel but est utilisé son adresse, quel contenu il sera susceptible de recevoir et à quelle fréquence. Il est donc primordial, pour rassurer l’internaute de lui faire parvenir un email de bienvenue suite à son inscription. Cet email est la première prise de contact entre l’annonceur et son prospect. Il permet de présenter la société, l’intérêt du contenu, les avantages / bénéfices et la fréquence d’envoi des communications. Pour les e-commerçants, il est intéressant d’ajouter une offre de bienvenue permettant de transformer ce nouveau prospect en client.

«La co-registration est un levier d’acquisition qualifié, simple et concurrentiel, qui utilisé à bon escient est aujourd’hui indéniablement un facteur de croissance pour de nombreux annonceurs.» conclut Julien Floquet.

L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>