Comment utiliser les beacons en distribution ?

Comment utiliser les beacons dans le commerce et la distribution pour attirer les clients ?

L’Internet des objets est au cœur de l’actualité, que ce soit dans les technologies de l’information ou dans des secteurs aussi diversifiés que la distribution, la fabrication et la santé. Ce sujet dont personne n’avait entendu parler il y a dix ans va vraisemblablement bouleverser notre monde au cours des prochaines années.

Commençons par examiner les origines de l’Internet des objets, les secteurs de l’industrie et de la technologie qui sont concernés et surtout les moyens d’utiliser, dès aujourd’hui, des beacons pour votre commerce.

L’évolution technologique a contribué à l’essor de l’Internet des objets

Revenons tout d’abord en arrière pour examiner comment l’évolution technologique a contribué à l’essor actuel de l’Internet des objets. Aussi étrange que cela puisse paraître, l’expression « Internet des objets » n’est apparue qu’en 1999. De manière simplifiée, l’Internet des objets est l’aboutissement d’une série d’évolutions intervenues au cours des dix dernières années dans le domaine de l’intégration des circuits, de la technologie sans fil et des capteurs. Une fois ces progrès réalisés, la production de masse a permis de réduire considérablement les coûts et de rendre cette technologie plus accessible.

Ces évolutions ont abouti à la création d’une toute nouvelle catégorie d’appareils intelligents, qui génèrent et consomment une grande quantité de données en utilisant toutes sortes de capteurs. Le smartphone que vous utilisez en est l’un des nombreux exemples.

Le commerce et l’Internet des objets

Examinons maintenant comment le commerce de détail traditionnel peut tirer parti de l’Internet des objets en associant le numérique au monde hors ligne. Le commerce de détail a énormément évolué au cours de la dernière décennie. Un grand nombre de petits commerces ont disparu et ont été remplacés par des chaînes de distribution ou des sites de vente en ligne exclusivement. Au cours des cinq dernières années, la pression exercée sur la vente au détail traditionnelle a considérablement augmenté, le commerce en ligne a gagné du terrain dans le secteur.

Le commerce en ligne a toujours eu accès à un grand nombre d’informations sur les clients, ce qui lui permettait de proposer automatiquement des offres personnalisées aux clients. L’Internet des objets peut désormais aider les commerces traditionnels à mettre en place les mêmes fonctions d’automatisation, les smartphones jouant un rôle déterminant puisqu’ils disposent déjà de tous les capteurs nécessaires.

Lorsqu’il est utilisé correctement, l’Internet des objets permet de faire revenir les clients qui avaient délaissé les commerces traditionnels au profit des sites en ligne en leur offrant des avantages personnalisés alléchants.

Comment cela est-il possible ? Examinons quelques études de cas et voyons com-ment mettre en œuvre une solution complète par vous-mêmes.

Séduire les clients grâce à la technologie des beacons

Un nombre croissant de commerces a commencé à utiliser des beacons. Les beacons sont des petits appareils sans fil qui émettent, en continu, un signal bluetooth de faible puissance, ce qui permet aux appareils sans fil de détecter la proximité de ces beacons. On dispose ainsi de possibilités sans précédent pour fournir à l’utilisateur des informations ciblées et adaptées au contexte.

Les clients ne peuvent recevoir les notifications que s’ils ont téléchargé l’application de l’entreprise. Mais pour les commerces, le plus délicat consiste à s’assurer que les clients ne se contentent pas de télécharger l’application mais continuent à l’utiliser.

La généralisation des applications a provoqué un grand battage médiatique mais le marché est désormais saturé. Selon un rapport SAP, 78 % des applications mobiles d’entreprises sont abandonnées après leur première utilisation et une application sur cinq n’est utilisée qu’une fois. Pour rester utiles, les applications doivent fournir aux clients des notifications push (non sollicitées), personnalisées et contextualisées.

Boris Kraft, Chief Visionary Officer, Magnolia

Boris Kraft, Chief Visionary Officer, Magnolia

Le seul moyen pour les applications de fournir des notifications pertinentes consiste à faire partie d’une plateforme de commerce numérique qui intègre d’autres outils, notamment de commercialisation, ventes en ligne, commerces de détail, points de vente, gestion de la relation client (CRM) et progiciels de gestion intégrée (ERP). Les commerces de détail peuvent ensuite opérer un contrôle raisonnable, avoir accès à des informations exploitables et aux outils adéquats pour attirer les clients.

En plus de son intégration aisée avec les outils actuels, votre plateforme de com-merce numérique doit vous permettre de gérer les actions des beacons avec rapidité et facilité. Si vous souhaitez proposer des articles à prix réduits, des offres spéciales ou d’autres avantages aux clients, il est important de pouvoir vous déplacer facile-ment.

Application pratique : l’utilisation des beacons pour attirer vos clients

Tout commence par la gestion des beacons. Premièrement, vous devez décider des interactions relatives à votre commerce et de leur lieu. Vous devez placer vos beacons et gérer la portée géographique de la communication des événements aux appareils mobiles des utilisateurs. Par exemple, un beacon située à proximité de l’entrée peut déclencher un message de bienvenue adressé aux personnes qui en-trent dans le magasin.

Les actions courantes utilisées dans les magasins sont les suivantes :

  • Analyse
  • Messages
  • Bons
  • Informations sur les produits
  • Systèmes de bonus

Examinons ces différentes actions. Que signifient-elles ? Quel est leur impact sur votre activité ?

Analyse

Les beacons utilisés pour l’analyse ne déclenchent pas une action se traduisant par l’affichage d’un événement sur l’appareil d’un client. Au contraire, elles rassemblent des données telles que le temps passé par les clients dans les différents espaces du magasin. Ces analyses du commerce vous permettent d’évaluer les parties du magasin qui attirent le plus de monde et celles qui peuvent être améliorées.

Messages

Les messages servent à souhaiter la bienvenue aux clients ou à communiquer des informations sur les offres spéciales ou les événements à venir. Dans une épicerie, par exemple, il peut y avoir des informations sur les fruits en promotion. Cet événement est mis à jour automatiquement dès que le système ERP détecte que le stock est trop important et que la date limite de consommation approche. Autre exemple : un magasin d’appareils télécommandés, dans lequel un client peut recevoir une notification sur l’arrivée d’un tout nouveau produit. Dès que l’utilisateur a été authentifié par l’application, le magasin peut lui envoyer des messages personnalisés en fonction des articles achetés récemment.

L’intérêt des bons

Les bons ont démontré leur très grande efficacité sur le plan commercial, certaines entreprises (Groupon, notamment) utilisant exclusivement ce mécanisme. En proposant des bons sur l’appareil mobile d’un utilisateur, vous pouvez générer des taux de conversion nettement plus élevés sans avoir recours à la solution coûteuse d’un fournisseur externe.

Informations sur le produit

Les informations sur le produit peuvent également être un moyen très efficace de stimuler les ventes. Les produits de nature plus complexe se vendent mieux si des informations supplémentaires sont proposées. Il vous suffit de placer une balise à proximité du présentoir d’un produit, de fixer la portée de la balise à 0,2 mètres, de lui affecter une micro-page réservée de votre plateforme de commerce numérique et le tour est joué. Cela peut fonctionner avec des explications sur des produits technologiques ou même pour décrire comment installer des appareils électriques.

Systèmes de bonus

Les systèmes de bonus et de jeux (gamification) vous permettent de renforcer la fi-délité des clients. Avec la technologie des beacons, vous pouvez offrir des points de bonus chaque fois qu’un client entre dans votre magasin. Vous pouvez proposer des avantages modestes lorsque le client a passé un certain temps ou dépensé une certaine somme dans votre magasin. Vous serez étonné de l’intérêt porté à votre magasin en échange d’un simple petit geste.

Les beacons peuvent aider des commerçants à attirer des clients mais il faut une plateforme de commerce numérique qui intègre d’autres outils, notamment de commercialisation, ventes en ligne, commerces de détail, points de vente, gestion de la relation client (CRM) et progiciels de gestion intégrée (ERP) et qui gère les actions des beacons avec rapidité et facilité.

Auteur : Boris Kraft, Chief Visionary Officer, Magnolia

***

Un article de notre Dossier Boite à outils marketing

Lire aussi notre dossier Distribution, point de vente et retail

(c) ill. Shutterstock – Hypnosis Spiral in eye

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


2 commentaires

  1. avatar

    Styven

    25 septembre 2015 at 10:27

    Franchement, on est pas plus avancé après la lecture de cet article.

    Comment utiliser les beacons, les étapes de A à Z auraient été bien utile pour moi qui cherche une solution.

    Styven

  2. avatar

    Dominique PALACCI

    1 octobre 2015 at 17:52

    J’ajoute un complément d’information concernant les beacons : 30% du parc des smartphones est aujourd’hui compatible avec cette technologie. Sans compter ceux qui ne laissent pas le Bluetooth activé.
    Avec l’ultrason STIMSHOP, on fait la même chose mais on touche 100% des smartphones, sans activation nécessaire. Et avec une installation simplifiée. Ca mérite de s’y pencher non ?

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>