Conception graphique et petites structures : comment planifier son projet

Conception graphique - Prendre garde à la logistique puis s'interroger : faire soi-même ou sous-traiter ?

Que vous voulez radicalement changer ? L’image de votre marque ou simplement promouvoir un événement par le biais d’une annonce dans le journal local ? La première question à entreprise vous poser en phase de design planning est de savoir si vous allez vous en charger vous-même ou si vous devrez faire appel à un professionnel. Les deux choix se valent. Tout dépend finalement de la taille de votre entreprise, de vos compétences personnelles et de vos responsabilités, du budget alloué au projet, etc. Autant de facteurs qui peuvent vous inciter à confier le projet à une agence ou à le garder en interne. A vous d’en juger !

Logistique

Si tous les projets de communication visuelle ne justifient pas que l’on fasse appel aux services d’un rédacteur ou d’un graphiste professionnel, dans la réalité, c’est très souvent le cas. Pour créer une brochure ou une affiche, vous ferez appel à une banque d’images ou à un imprimeur. S’il s’agit d’un projet pour le Web, vous aurez besoin des compétences d’un programmeur ou d’un service de conception de site Web.

Quand une société se décide à diffuser une newsletter ou à communiquer au moyen d’un flyer publicitaire, la toute première phase du processus créatif consiste à formuler le concept. En interne ou avec des partenaires extérieurs, votre équipe se posera des questions du type : allons-nous développer notre site Web en Flash ? Ne devrait-on pas raccourcir le titre ? Est-ce que cette photo dit que (…) ? (nous œuvrons pour le développement durable ? notre assortiment de tartelettes est savoureux ? nous avons retrouvé un grand nombre de personnes disparues ?)…

Ensuite, vous allez devoir identifier les fournisseurs potentiels, sélectionner les meilleures offres, puis définir le budget et le calendrier du projet, avec la même rigueur et la même détermination qui caractérisent chacune de vos autres missions.

Rien que les étapes de réflexion créative et de gestion de la logistique permettent souvent de déterminer si oui ou non il vaut mieux garder le projet en interne ou le confier à des professionnels. Si vous savez que votre entreprise a besoin d’une nouvelle brochure, que vous pouvez d’ores et déjà en visualiser chaque page et que vous connaissez les différences de résolution des images pour une impression ou pour une publication sur le Web, alors il y a de grandes chances que vous sachiez mener à bien le projet vous-même. Par contre, si vous ignorez tout de la conception graphique ou si les termes techniques « BàT », « programmation HTML/CSS » ou « client FTP » ne vous disent absolument rien, vous gagnerez probablement du temps et de l’argent à sous-traiter. De même, si le nombre d’intervenants extérieurs à gérer vous donne le tournis, sachez que les agences et même les concepteurs freelance peuvent très bien assumer la gestion du projet en plus de leurs prestations de spécialité.

Simone Mazer, Vice-Présidente des opérations France et Amérique Latine d iStockphoto

Simone Mazer, Vice-Présidente des opérations France et Amérique Latine de iStockphoto

Faire soi-même ou sous-traiter ?

Les « créatifs » professionnels, rédacteurs, concepteurs, etc. critiquent volontiers les supports promotionnels produits « bricolés » en interne. De même, les comptables s’étonnent toujours que certains fassent eux-mêmes leur bilan et déclarations fiscales. Chaque cas est différent, chaque projet est unique : la décision dépend donc quasiment toujours de l’ampleur du projet et du budget. Si vous envisagez de créer un site Web de vente en ligne, il y a de grandes chances que vous ayez besoin de l’aide de professionnels aguerris. Parallèlement, bon nombre de TPE qui n’auront jamais de tels besoins disposent par contre des compétences en interne pour gérer des projets de conception de A à Z.

De nos jours, beaucoup d’entreprises produisent elles-mêmes leurs cartes de visite, leurs dépliants et même leur site Web. L’accessibilité de la technologie, y compris des logiciels de PAO et des ressources quasi illimitées sur Internet, a nettement réduit les coûts et simplifié les procédures d’achat de quantité de produits et services de conception graphique.

Mais attention ! Ce n’est pas parce que vous pouvez faire vous-même que vous devez le faire. Un concepteur professionnel a bien plus à vous apporter que ses seules compétences de programmation ou de mise en page. Il ou elle aura un regard avisé sur les choix de polices, d’images et de charte graphique pour véhiculer l’image d’une marque sur différents supports ; de même sa réflexion sera sûrement très utile sur la cohérence, ce que reflète la marque et sa résistance au temps qui passe.

Si la cuisine interne risque de prendre du temps et de mobiliser des ressources, elle semble naturelle et peu compliquée au dirigeant d’entreprise, qui ne trouve pas bien sorcier de faire appel aux services d’un imprimeur ou d’acquérir des crédits photos. Par contre, il trouvera beaucoup moins naturel de solliciter une agence de conception graphique, dont la contribution allègerait pourtant nettement le travail en termes de création conceptuelle et de gestion de projet. Et ce n’est pas tant l’idée reçue selon laquelle tous les créatifs seraient des égocentriques, bohèmes avec qui il est difficile de collaborer qui fait barrage ; non, c’est plutôt contre l’incompréhension réciproque qu’il faut lutter : un concepteur graphique ignore probablement tout de votre métier, mais c’est aussi vrai de vous qui avez besoin de son aide.

Ainsi, trouver l’agence ou le freelance qu’il faut pour votre projet n’est qu’une première étape. Il est fondamental que vous preniez le temps de lui parler de votre projet, de votre entreprise, de votre secteur d’industrie, de vos perspectives professionnelles en général et de ce que vous attendez de ce projet en particulier…

Auteur : Simone Mazer, Vice-Présidente des opérations France et Amérique Latine d’iStockphoto

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


1 commentaire

  1. avatar

    Mindeez

    13 juin 2011 at 16:11

    J’ai surtout envie que pour un site la partie graphique est loin de représenter la grosse partie du boulot, bien au contraire. Car une fois le design fait, il reste le travail d’ergonomie, de marketing, de référencement, de rédaction….

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>