La curation de contenu, pourquoi, comment

Les objectifs, les stratégies, les étapes et les outils de la curation de contenu.

La curation sert habituellement à sélectionner, synthétiser, organiser et centraliser du contenu par rapport à un thème spécifique. Elle consiste à explorer le web pour trouver des contenus pertinents à partager sur les réseaux sociaux, des contenus de qualité qui seront susceptibles d’intéresser nos abonnés. En mettant en place une stratégie de curation de contenu efficace, les excellents curateurs réussissent à se démarquer vis à vis du nombre important de contenus partagés chaque jour sur les réseaux sociaux, sur les principales plateformes comme Twitter. L’organisation de la curation est déterminante, c’est pourquoi penser de manière stratégique au moment où les informations défilent sur notre smartphone me semble être la clé.

Les objectifs de la curation de contenu

La curation de contenu répond à plusieurs objectifs, elle permet d’atténuer la pression liée à une présence quasi-obligatoire sur les réseaux sociaux de nos jours. Nous cherchons tous à publier régulièrement sur les réseaux sociaux, à lancer des conversations à partir de contenus frais. Une activité qui peut s’avérer extrêmement chronophage, il est assez facile de manquer de temps à ce niveau. Un partage de contenus organisé peut aussi aider à établir des liens avec les acteurs d’un secteur d’activité, d’un côté les experts et influenceurs mais aussi avec une audience plus généralement. Un partage de contenus sur les dernières tendances d’un secteur permet aussi de montrer un fort engagement sur ce secteur en particulier et, combiné avec une expertise, facilite un positionnement en tant que leader d’opinion.

Les étapes de la curation

Camille Jourdain, Blogueur, Formateur, Consultant Marketing d'Influence

Camille Jourdain, Blogueur, Formateur, Consultant Marketing d’Influence

La mise en place d’une stratégie de curation de contenu passe par différentes étapes, il est d’abord essentiel de déterminer son périmètre. La première étape passe par le choix des sujets à surveiller, il faut se poser les bonnes questions : est-ce que ce contenu m’intéresse et intéressera mon audience ? Offrira-t-il quelque chose d’unique, de nouveau, d’exclusif à mes abonnés ? Est-ce que le contenu est utile ou alors divertissant pour ma communauté ? Quel type de contenu partager et dans quelles proportions ? J’ai tendance à recommander de suivre une règle simple, un tiers de contenus vient de la curation, un tiers me concerne directement, et le dernier tiers est consacré aux conversations sur les réseaux sociaux.

Curation, avec ou sans outils ?

Concrètement, réaliser une curation de contenu sans outil ne me semble très judicieux. Pour ma part, je suis très actif sur Twitter, plateforme qui m’a permis de créer du lien avec de nombreuses personnes. Je l’utilise d’abord pour suivre les conversations et rechercher les contenus partagés via son moteur de recherche. Je recommande également d’autres outils comme Hootsuite pour suivre et organiser les flux de médias sociaux, Mention pour la recherche de contenus sur le web, les réseaux sociaux, les blogs, les sites thématiques et autres sites d’actualités, Buzzsumo pour la recherche des contenus les plus partagés sur les réseaux sociaux, ou encore Scoop.it pour scanner le web sous toutes ses formes et dans le monde entier.

Quelques conseils pour terminer :

  • Penser à bien bien vérifier les contenus, notamment les sources, avant de les partager
  • Mentionner les sources en créditant le créateur des contenus partagés
  • S’assurer bien sûr de la pertinence des contenus et de l’intérêt vis-à-vis de l’audience
  • Personnaliser les contenus en leurs donnant un avis ou des informations complémentaires, c’est à dire en apportant une valeur ajoutée
  • Varier les types de contenus et partager des points de vue différents pour élargir les perspectives
  • Ne pas négliger la planification des contenus, très utile pour gagner du temps
  • Définir les sujets à aborder en amont et mettre en place un calendrier éditorial
  • Écouter ce qui se dit et suivre ce qui est partagé pour optimiser ses propres actions de curation.

Auteur : Camille Jourdain, Blogueur, Formateur, Consultant Marketing d’Influence, @camillejourdain

***

Lire notre dossier sur la curation de contenus

Découvrir aussi le livre blanc du CMIT « Curation : le grand malentendu »

(c) Ill. DepositPhotos

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *