La digital detox pendant les vacances. Possible ?

Vivre sans internet pendant les vacances et réaliser une digital detox, est-ce possible pour un marketeur ?

Internet a envahi notre vie. Pas une conversation, pas un dîner qui ne soit interrompu par des tweets (500 millions de tweets envoyés chaque jour*) et des SMS, pas un événement qui ne soit immortalisé sur Facebook (Utilisateurs actifs quotidiens (DAU) : 936 millions (20 millions en France)*) ou Instagram (70 millions de photos partagées chaque jour*)… Pas une journée sans vérifier ses mails.

Moment de vérité : nous avons tous déjà vu au restaurant des couples en tête à tête qui ne se regardent pas, des adolescents qui ne se parlent plus mais qui visionnent des vidéos à longueur de journée sur leurs smartphones, dans la rue rares sont les fois où les passants se sourient ou bien se parlent…

La proximité et la convivialité se perdent à défaut d’appareils qui se veulent en faveur de la communication. L’entourage virtuel va-t-il finalement emmener vers l’isolation sociale ?

Serions-nous tous des digitaux « anonymes » ?

Nous vivons de plus en plus connectés et se déconnecter devient presque impossible. Avez-vous déjà fait l’expérience de ne pas utiliser votre mobile, tablette, ordinateur pendant vos jours de congés et de faire le test de la « non addiction » au web ?

Droit à la déconnection

Il n’est pas toujours simple d’accepter de décrocher totalement du boulot pendant les congés. L’entreprise, notre deuxième famille et notre vie en général, nous conditionnent pour être disponible pendant nos congés. Nous sommes tous devenus accros à regarder nos mails, vérifier nos messages, garder un lien avec notre communauté, nos amis virtuels. Nous avons souvent besoin de savoir ce qu’il se passe au travail pour nous tranquilliser. Et nous avons un besoin perpétuel d’être rassuré et d’évacuer notre stress.

Comment recharger… et se déconnecter pendant les vacances d’été ?

Marie-Laure Laville, General Manager, LEWIS PR – Global Communications

Marie-Laure Laville, General Manager, LEWIS PR – Global Communications

La même question revient avant chaque grand départ, « cette année c’est promis je déconnecte »… mais au bout de 2 jours une envie irrésistible de se reconnecter surgit, un vrai besoin de savoir ce qui se passe. Smartphone, IPhone, ordinateur, tablette à portée de main, nous replongeons très vite dans cette sphère incontrôlable des réseaux sociaux pour renouer avec l’actualité, le travail et ses amis virtuels.

D’ailleurs 43 % des Salariés Français estiment devoir rester joignables par téléphone et e-mail pendant leurs congés. Ce chiffre situe les français en-dessous de la moyenne internationale (47 %). Les salariés chinois (81 %), indiens (78 %) et turcs (71 %) sont ceux qui coupent le moins avec leur vie professionnelle pendant les congés. Ce sont les salariés danois (20 %), hollandais (24 %) et suisses (29 %) qui profitent le plus de leurs vacances. C’est ce que nous apprend une étude publiée par le groupe Randstad**.

Déconnexion Intelligente ou comment réapprendre à respirer ?

C’est important de déconnecter dans tous les sens du terme pour rêver, pour ressourcer sa créativité. Pour parvenir à se concentrer, à réfléchir, à laisser libre cours à son imagination, la déconnexion s’impose.

Aux États-Unis, la tendance digital detox a donné naissance à un véritable marché. Entre les centres qui proposent des cures contre l’addiction au web et les agences de voyages qui organisent des séjours dans des lieux sans accès à Internet, les solutions pour soigner sa dépendance à l’ultraconnexion se développent.

A une époque où l’on existe davantage dans le digital que dans le réel, on note une réelle envie de renouer avec les plaisirs simples et palpables de la vie.

Profitez du monde réel car le virtuel ne le remplacera jamais. C’est le moment de déconnecter et de mettre le cerveau au repos, il n’en sera que plus créatif à votre retour au bureau.

Bonnes vacances !

Auteure : Marie-Laure Laville, General Manager, LEWIS PR – Global Communications

***

* Source http://www.blogdumoderateur.com/chiffres-reseaux-sociaux/ Le temps passé sur les réseaux sociaux est de 2 heures par jour dans le monde, 1h30 en France et sur internet en général 4,8 heures par jour via un ordinateur, 2,1 heures via un mobile. Des chiffrent qui peuvent donner le vertige: les Français passent 4,1 heures par jour (ordinateur), 1 heure (mobile).

** Source : http://www.grouperandstad.fr/wp-content/uploads/2015/06/Alerte-presse-Workmonitor-Randstad-Q2-2015.pdf

(c) ill. Shutterstock - Funny teenage woman with pen on mouth

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


1 commentaire

  1. avatar

    anna

    29 mai 2016 at 17:56

    il faut etre conscient que les nouveaux outils TIC présentent des risques pour le nombre grandissant d’employés et de cadres qui les utilisent intensivement : La prévention des risques professionnels des technologies de l’information et de la communication : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=483

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>