La 4D interactive, des sensations fortes

La 4D interactive, des sensations fortes (c) ill. www.baixaki.com.br
La 4D interactive, des sensations fortes (c) ill. www.baixaki.com.br

La 4D interactive, des sensations fortes (c) ill. www.baixaki.com.br

Imaginez… vous êtes installé tranquillement sur un siège. Un conseiller de vente se trouve face à vous. Vous lui expliquez votre envie d’évasion, de découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture, de partager des instants uniques avec des populations méconnues. Le conseiller vous écoute attentivement tout en hochant la tête de temps en temps. Une fois votre monologue terminé, il vous tend une paire de lunettes. Étonnant. Suspicieux, vous les prenez et les mettez d’un air dubitatif. C’est à cet instant que vous avez l’impression que la température de la salle a augmenté depuis votre arrivée. Bizarre. Vous commencez même à avoir chaud. La salle devient beaucoup plus lumineuse et il semblerait qu’un doux vent vous traverse la nuque. A présent, vous entendez différents bruits, est-ce une cigale ou un criquet ? Vous vous retournez et comprenez enfin que vous vous trouvez au bord de la piscine d’un somptueux hôtel en Nouvelle Zélande.

Du rêve à la réalité en 4D

Créer de réelles expériences clients innovantes et surprenantes semble à présent à portée de main. Dans un futur proche, immerger le client dans un environnement virtuel proche de la réalité sera possible grâce à 4D-NA, un cabinet d’ingénierie qui conçoit et réalise des projets 3D relief et 4D. Aujourd’hui le projet reste d’ordre culturel et événementiel puisque 4D-NA teste cette technologie de 4D interactive à la « Cité du 3D relief », un lieu d’expérimentation des nouvelles solutions de mise en relief. La technologie développée par ce cabinet permet à des caméras qui captent les mouvements, d’être capable de faire bien plus que de dérouler successivement les séquences d’un film pré calculé. Bernard Szajner, co-fondateur de 4D-NA décrypte le potentiel de cette technologie : « grâce à la reconnaissance de forme, les caméras peuvent discriminer la nature d’un individu qui touche un objet virtuel et déterminer précisément l’endroit désigné. Dès lors, l’interactivité permet de faire des choix parmi une multitude de scénarii pré enregistrés ou calculés en temps réel. En sélectionnant à sa guise des éléments, le spectateur intervient dans la présentation. Il devient acteur dans sa découverte ! ». Tous ces projets sont axés autour de projection en relief avec des lunettes polarisantes. Ainsi sont associés la technologie de l’interactivité et les besoins du secteur avec des sensations physiologiques : tactiles, olfactives, auditives. Le panel d’application de la 4D interactive possible devient de fait très large. Alors pourquoi ne pas imaginer étendre cette technologie émergente dans le milieu culturel à d’autres secteurs tels que le commerce et transformer les points de vente en lieu d’expérience consommateur unique modelant ainsi un véritable avantage concurrentiel pour un produit ou une marque.

Du voyage dans les agences de voyages

Revenons dans notre agence de voyage. Le client a devant lui la maquette de l’hôtel, un écran transparent placé devant l’objet « réel » permet la superposition d’une image en relief. Il peut alors faire tourner la maquette pour la voir sous toutes ses angles alors qu’une ambiance sonore envahi la pièce pendant qu’un diffuseur propage une douce odeur de sable chaud. Le client peut zoomer sur une chambre, y entrer et décider d’avoir des informations sur celle-ci. « Avec l’interactivité, le champ des possibles s’élargit et l’on part soi-même à la recherche de ce que l’on veut savoir » constate Bernard Snajer. Le fait de combiner le visuel en 4D et des sensations physiologiques permet d’augmenter l’impact émotionnel et d’attiser la curiosité. Ainsi le client dispose d’autant d’informations que sur une brochure papier mais l’expérience qu’il vit devrait faciliter l’acte d’achat.

Nul doute que les grands groupes soient séduits par ces mises en avant produit d’un nouveau genre, mais cette technologie n’en étant qu’au stade de projet, la réussite de l’intégration du petit bijou de 4D-NA à des réseaux de points de vente dépendra du coût et surtout de la rentabilité de l’utilisation de la 4D interactive.

Auteur : Séverine Pobanz

Dossier Marketing-Professionnel.fr sur Distribution, technologie et digital

Réalité augmentée et 4D sur le lieu de vente

La réalité augmentée, des points de vente dynamisés. Laura HUMEAU
Créée il y a quelques années pour la défense et l’industrie, la réalité augmentée s’attaque aujourd’hui au domaine du marketing. Cette technologie a prouvé son utilité sur les sites de e-commerce mais elle doit aussi trouver sa place dans le réel. L’arrivée des smartphones favorise son émergence dans le quotidien des gens, mais comment cette technologie peut-elle permettre de dynamiser les points de ventes ?

La réalité augmentée, la love techno des points de vente ? Kloé PIRAJEAN
La réalité augmentée envahit aujourd’hui le domaine public et investit, par la même occasion, le point de vente. Les marques se l’arrachent pour booster leur image… et leur chiffre d’affaires !

La 4D interactive, des sensations fortes. Séverine POBANZ
Créer de réelles expériences clients innovantes et surprenantes semble à présent à portée de main grâce à la réalité en 4D.

Affichage dynamique en point de vente

La PLV dématérialisée, oui mais… ! Marion REMY & Camille LOPEZ
La PLV dématérialisée par Flashcode, wifi, 3G, NFC. Oui mais par qui, pour quoi, à qui…

L’affichage dynamique comme expérience de marque. Odile LABORIEUX
L’affichage dynamique combine à la fois les caractéristiques de la télévision, d’internet et de l’affichage traditionnel. Il se révèle être un média idéal pour renforcer l’expérience de marque.

Aller plus loin dans l’affichage dynamique sur le lieu de vente. Edouard MAHIER

L’affichage dynamique permet de diffuser un contenu mixant vidéo, son, animation, image et texte. Il stimule l’attention du visiteur et met en scène le produit pour un meilleur impact. Mais son exploitation peut aller beaucoup plus loin.

L’affichage dynamique, nouvel outil de CRM pour les banques de détail ? Lou MAMALET
En quoi l’affichage dynamique va-t-il pouvoir accompagner la banque d’aujourd’hui vers la banque de proximité demain et révolutionner le secteur du retail bancaire ?

A retrouver sur Marketing-Professionnel.fr



1 commentaire

  1. avatar

    charlotte

    26 mars 2011 at 18:38

    Bonjour,

    Je suis actuellement en Master II de Communication et Marketing à l’ISCOM Paris. Dans le cadre de cette dernière année, je dois réaliser un mémoire et vous devez vous douter que si je vous contacte c’est bien parce que ce mémoire concerne la Réalité Augmenté ! Un sujet que j’ai découvert l’année dernière lors de mon stage au pôle digital de l’agence Euro RSCG C&O.

    J’aimerais en savoir plus sur cette technologie, mais aussi sur la 4D plus généralement.

    Serait-il possible de vous rencontrer ou du moins vous poser quelques questions par mail ou téléphone ?

    Je vous remercie d’avance,

    Cordialement,

    Charlotte
    http://www.charlotte-germond.com

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>