Aller plus loin dans l’affichage dynamique sur le lieu de vente

Aller plus loin dans l'affichage dynamique sur le lieu de vente

Aujourd’hui, l’affichage audiovisuel dynamique a ouvert de nombreuses perspectives pour la publicité sur le lieu de vente (PLV). Ce dispositif permet de diffuser un contenu mixant vidéo, son, animation, image et texte. Il stimule l’attention du visiteur et met en scène le produit pour un meilleur impact. Mais son exploitation peut aller beaucoup plus loin.

Une redéfinition de la publicité sur le lieu de vente

Les opérations de publicité sur le lieu de vente attirent généralement l’attention des consommateurs, lorsque ces derniers les remarquent bien entendu. Les présentoirs, distributions d’échantillons ou animateurs de ventes peuvent pallier au problème, mais tout cela à un coût et nécessite beaucoup de temps en amont avant une mise en place effective et vraiment efficace.

C’est dans ce contexte que la solution d’affichage dynamique entre en jeu. L’avantage majeur de ce dispositif est avant tout sa réactivité. Celui-ci permet à distance et en temps réel de distribuer du contenu multimédia vers un réseau d’écrans répartis sur différents points de vente. Seule la production seule du contenu multimédia est alors nécessaire en amont, sa distribution sera presque instantanée.

Des écrans pour accompagner l’achat

Il est question de l’intérêt pour une marque d’avoir une mise en valeur de son produit sur un écran en situation d’achat. Il s’agit d’attirer l’attention sur un produit en particulier, puis d’accompagner l’achat du consommateur. Aujourd’hui, lorsque un achat devient un tant soit peu impliquant, le consommateur peut facilement reculer. Il éprouve le besoin d’être rassuré : est-ce que le produit va réellement marcher ? Est-il est facile à utiliser ? Y a-t-il des précautions ou des conseils particuliers pour utiliser ce produit ? Un vendeur est toujours là pour le conseiller, mais l’affichage dynamique lui permettra aussi directement de voir le produit mis en situation d’utilisation. Cela permet à l’utilisateur de se projeter après l’acquisition du produit et de saisir immédiatement son intérêt à l’achat.

Toutefois l’affichage dynamique reste encore beaucoup trop statique et les visiteurs d’un point de vente sont de plus en plus volatiles. Il persiste un manque d’interactivité encore trop important pour une meilleure efficacité.

L’impact du e-commerce

Internet a profondément transformé nos comportements d’achat. Lorsque nous arrivons sur un site web et que nous consultons une page produit, nous avons besoin d’informations, de mise en valeur et de projection à propos du produit qui nous intéresse. Cela peut toucher à toutes sortes d’informations périphériques : conseils d’utilisation, retours d’expérience, conditions de paiement, livraison, SAV, produits connexes, etc. Ces informations sont généralement accessibles dans différents types de contenus : texte, photos, vidéos, commentaires, son, etc…

Tous ces contenus s’accumulent sur de nombreux sites e-commerce. Et beaucoup de ces commerces disposent également d’implantations physiques. Alors pourquoi laisser dormir sur le web tous ces contenus qui enrichiraient pourtant l’expérience d’achat physique ?

D’affichage dynamique à affichage interactif

Tous ces écrans d’affichage dynamique ne doivent plus rester de simples écrans mais devenir de véritables bornes interactives. Il en existe certes déjà, implantées dans certains magasins, où sur certains lieux de vente particuliers comme les gares ou les cinémas. Mais ces bornes ne servent à priori pour le moment qu’à l’acte d’achat.

Or, il est ici question d’enrichir l’acte d’achat. Certains magasins en ont d’ores et déjà compris l’intérêt mais ne poussent pas encore le concept assez loin. On pense notamment à la Fnac, qui permet la libre écoute des disques en scannant le code barre. On pense également à certains hypermarchés qui ont implanté des bornes pour se renseigner sur le prix d’achat, toujours avec le code barre.

Une expérience d’achat enrichie

Imaginons maintenant un nouveau type de borne interactive. Une borne qui permettrait d’avoir à disposition toutes sortes de contenus et d’informations autour de chaque produit, en allant simplement chercher les informations sur le site Internet en temps réel. Vous êtes dans un magasin et vous attrapez un aspirateur que vous scannez à cette borne interactive. Vous disposez désormais du prix, des détails techniques en image, des utilisations possibles en vidéos, des autres produits connexes de la gamme qui lui correspondent, des verbatims d’autres clients.

Et évidemment, cela tombe bien parce que vous venez de scanner carte de fidélité qui vous indique qu’avec cet achat, vous allez cumuler de nouveaux points de fidélité et vous aurez droit à une réduction. Vous hésitez encore à acheter ce produit ? Des idées de recettes pour ce fromage ? Des conseils pour fixer cette étagère ? Quels artistes musicaux ont le même style que celui-ci ? Les possibilités sont immenses.

Plus encore, ne serait-il pas plus facile de mesurer l’impact d’un tel dispositif ? Le Calcul du fameux retour sur investissement serait aisé. Enfin, cela permettrait d’améliorer le CRM (customer relationship management) en accumulant des données sur les habitudes et les comportements de consommations. Par ailleurs, ces données ne pourraient-elles pas devenir lucratives ?

Auteur : Edouard Mahier

Dossier Marketing-Professionnel.fr sur Distribution, technologie et digital

Réalité augmentée et 4D sur le lieu de vente

La réalité augmentée, des points de vente dynamisés. Laura HUMEAU
Créée il y a quelques années pour la défense et l’industrie, la réalité augmentée s’attaque aujourd’hui au domaine du marketing. Cette technologie a prouvé son utilité sur les sites de e-commerce mais elle doit aussi trouver sa place dans le réel. L’arrivée des smartphones favorise son émergence dans le quotidien des gens, mais comment cette technologie peut-elle permettre de dynamiser les points de ventes ?

La réalité augmentée, la love techno des points de vente ? Kloé PIRAJEAN
La réalité augmentée envahit aujourd’hui le domaine public et investit, par la même occasion, le point de vente. Les marques se l’arrachent pour booster leur image… et leur chiffre d’affaires !

La 4D interactive, des sensations fortes. Séverine POBANZ
Créer de réelles expériences clients innovantes et surprenantes semble à présent à portée de main grâce à la réalité en 4D.

Affichage dynamique en point de vente

La PLV dématérialisée, oui mais… ! Marion REMY & Camille LOPEZ
La PLV dématérialisée par Flashcode, wifi, 3G, NFC. Oui mais par qui, pour quoi, à qui…

L’affichage dynamique comme expérience de marque. Odile LABORIEUX
L’affichage dynamique combine à la fois les caractéristiques de la télévision, d’internet et de l’affichage traditionnel. Il se révèle être un média idéal pour renforcer l’expérience de marque.

Aller plus loin dans l’affichage dynamique sur le lieu de vente. Edouard MAHIER

L’affichage dynamique permet de diffuser un contenu mixant vidéo, son, animation, image et texte. Il stimule l’attention du visiteur et met en scène le produit pour un meilleur impact. Mais son exploitation peut aller beaucoup plus loin.

L’affichage dynamique, nouvel outil de CRM pour les banques de détail ? Lou MAMALET
En quoi l’affichage dynamique va-t-il pouvoir accompagner la banque d’aujourd’hui vers la banque de proximité demain et révolutionner le secteur du retail bancaire ?

A retrouver sur Marketing-Professionnel.fr



3 commentaires

  1. avatar

    Petra Formation

    4 mai 2010 at 11:45

    Tout-à-fait merveilleux! Quand allez-vous tester le prototype?

  2. avatar

    Marc

    23 juillet 2010 at 10:21

    Je suis tout à fait d’accord, les dispositifs interactifs sur lieu de vente permettrons d’apporter des réponses concrètes au client, et ce de manière ludique. La reprise des clés de succès du e-commerce en terme d’information proposée (vidéos, commentaires utilisateurs, vente transversale, outils de reporting…) apporte une plus value très forte sur le point de vente, que ce soit pour le client ou l’enseigne. Nous commercialisons actuellement un produit similaire pour les grandes enseignes de distribution spécialisée.

  3. avatar

    holy RAZAFINDRAIBE

    16 septembre 2010 at 8:48

    l’e-commerce nécessite beaucoup d’investissement,comment une entreprise en voie de développement voit réagir face à cela,car je trouve que c’est un moyen assez efficace

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>