E-mailing social : une stratégie au service de l’e-mail marketing [2/2]

Campagne e-mail de recrutement de fans

57% des abonnés à un programme d’e-mail marketing sont « fans » d’une marque sur Facebook*. Alors qu’une stratégie d’e-mailing social est totalement bénéfique pour les performances de ses campagnes e-mails (lire à ce sujet le 1er volet), elle s’avère tout aussi intéressante pour booster sa présence sur les réseaux sociaux. 5 conseils issus de notre dernier livre blanc.

Campagne e-mail de recrutement de fans

Campagne e-mail de recrutement de fans

Être présent sur les bons réseaux sociaux

Première étape de tout professionnel : il est indispensable de définir clairement sa stratégie avant de se lancer sur les réseaux sociaux. Investissements, ressources, cibles, objectifs et types de contenu disponible : toutes ces informations vont permettre de définir sur quels réseaux sociaux développer sa présence. Ainsi, en B2C, des réseaux comme Facebook et Twitter vont certainement être privilégiés. Et l’on souhaitera probablement s’inscrire sur Viadeo ou LinkedIn dans un cadre B2B.

Recruter des « socionautes » grâce à l’e-mail marketing

Envoyer des campagnes e-mails dédiées auprès de ses abonnés pour annoncer sa présence sur tel ou tel réseau social est un moyen efficace pour augmenter son nombre de « fans » ou de « followers ». Il faut alors en profiter pour expliquer à ses contacts les informations qu’ils y trouveront, l’objectif étant de les motiver en leur présentant des contenus attractifs. Mais que souhaitent-ils réellement trouver sur les réseaux sociaux ? Des offres spéciales et promotions (34%), des conseils utiles (25%) ou encore des avis ou recommandations d’autres clients (16%)**. Il est également intéressant de valoriser ses profils sociaux dans chacune des campagnes e-mails envoyées en invitant ses contacts à suivre son profil, sa page ou son groupe.

Solliciter l’avis des « socionautes » dans les campagnes e-mails

70% des fans d’une marque aimeraient que celle-ci s’engage davantage via le dialogue***. Et alors que le canal e-mail est excellent moyen pour informer et générer des actions, il n’est pas le plus propice pour l’échange spontané entre destinataire et expéditeur. C’est cependant une des qualités des réseaux sociaux : la facilité pour dialoguer et interagir.

Jean-Paul Lieux, Directeur associé, Dolist

Jean-Paul Lieux, Directeur associé, Dolist

Ainsi, les messages e-mails peuvent stimuler un véritable échange sur les réseaux sociaux. On peut par exemple solliciter par e-mail l’avis de ses contacts sur un produit après achat, sur une actualité polémique, sur une nouveauté ou un événement spécifique, etc. et les inviter à répondre sur le profil social de l’entreprise ou de l’organisation. Les publications des socionautes peuvent ensuite devenir source d’inspiration pour les contenus des prochaines campagnes e-mails, action qui valorise tous les contacts qui se sont exprimés et donne à l’entreprise une image positive.

Animer les réseaux sociaux via l’e-mail marketing

Afin de générer davantage de trafic sur ses profils sociaux et de surtout développer la participation de ses contacts, une entreprise peut facilement tirer parti de son programme d’e-mail marketing. Comment ? En développant des actions particulièrement incitatives. On pensera notamment à ouvrir un jeu-concours ou enquête sur un réseau social et en faire la promotion via une campagne e-mail avec un gain à la clé, à y créer des événements interactifs réguliers ou encore à proposer des coupons de réduction disponibles uniquement sur les réseaux. Les idées sont nombreuses !

Attention cependant à respecter les conditions générales d’utilisation des réseaux sociaux, notamment celles de Facebook dans le cadre de l’organisation de jeux-concours.

Offrir un canal alternatif à l’e-mail marketing

Message de réactivation avec valorisation des réseaux sociaux

Message de réactivation avec valorisation des réseaux sociaux

Voici une technique de réengagement pertinente. Lors de l’envoi d’une campagne de réactivation auprès de contacts en perte de vitesse, il faut aujourd’hui penser à leur proposer de rejoindre l’entreprise sur les réseaux sociaux. Certaines personnes ont en effet peut-être négligé le canal e-mail au profit des réseaux sociaux, perçus comme moins intrusifs. De la même manière, lors du désabonnement d’un contact, il est conseillé de rajouter les liens vers les réseaux sociaux. L’objectif : ne pas couper définitivement court à la relation et maintenir le contact coûte que coûte.

Et vous, où en êtes-vous avec l’e-mailing social ?

Auteur : Jean-Paul Lieux, Directeur associé, Dolist

Source : Livre blanc Dolist « L’e-mail marketing & les réseaux sociaux »

Lire la première partie de l’article E-mailing social : une stratégie au service de l’e-mail marketing

* AddToAny 2009
** e-Dialog – Global Perspectives 2010
*** Wunderman/Mediaprism 2011

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>