L’éolienne : une production énergétique efficace

(c) image : http://www.netsolaria.fr
(c) image : http://www.netsolaria.fr

(c) image : http://www.netsolaria.fr

Afin de pouvoir exploiter tout le potentiel de l’énergie éolienne, il est important de développer des technologies susceptibles de diminuer les coûts de production. Un nouvel aérogénérateur-éolienne vient d’être créé et repose justement sur une technologie qui permet une production énergétique bien plus efficace, et donc des coûts d’exploitation plus faibles, que les éoliennes actuellement utilisées. Le concept repose notamment sur une réduction du poids de la turbine et du nombre de parties mobiles.

Les éoliennes : une nouvelle technologie issue de l’aéronautique

La plus haute éolienne du monde va être construite en Norvège. Dotée d’un rotor d’un diamètre de 145 mètres, soit 25 mètres de plus que les plus grandes éoliennes, elle produira environ 70% d’énergie supplémentaire, par rapport aux éoliennes actuelles, à vent égal. Si le vent est favorable, 25 éoliennes de ce type pourront suffire pour alimenter en électricité une ville d’environ 250 000 habitants.

Comme les hélices d’un avion, les pales à angle d’attaque permettront un bon rendement à chaque vitesse du vent mais aussi une réduction de la puissance et du risque de casse de celles-ci. Il y a donc une meilleure répartition de la force du vent sur l’hélice. De même, les pales sont en fibres de verre comme pour les ailes d’avions, ce qui réduit le poids et rend le souffle du vent sur les pales plus profitable.

Une production d’énergie mondiale et éternelle

C’est en Chine que les premiers moulins à vent furent construits, il y a plus de 4000 ans. Les premières utilisations étaient limitées au pompage de l’eau vers des systèmes d’irrigation artificielle. Ils permettaient également de produire de l’énergie mécanique pour faire avancer des navires à voiles.

Aujourd’hui, l’éolienne est surtout utilisée pour la production d’énergie électrique : elle est alors couplée à un générateur électrique pour fabriquer du courant continu ou alternatif. Le générateur est relié à un réseau électrique ou fonctionne au sein d’un système « autonome » avec un générateur d’appoint (comme par exemple dans le cas d’un groupe électrogène) et/ou un parc de batteries ou encore un dispositif de stockage d’énergie.

Limites et avantages de l’énergie éolienne

L’énergie éolienne dépend du vent et non de la demande. Cependant, il existe des installations autonomes telles que des groupes électrogènes diesel qui fonctionnent en parallèle avec l’éolienne et interviennent lorsque la production d’énergie est insuffisante. De même, lorsque la production est trop importante, il faut des systèmes de régulations.

Un des problèmes généralement soulignés par les spécialistes est l’inconstance de la puissance fournie. C’est pour cela que l’installation des éoliennes doit être réalisée dans des zones venteuses.

Cette énergie renouvelable représente peu de frais de fonctionnement. Cela s’explique par le haut niveau de fiabilité et la simplicité des technologies utilisées pour la construction du matériel.

La peur des éoliennes : arguments trompeurs

Le bruit, les effets sur le paysage, qu’il ce soit offshore ou non, la sécurité sont autant d’arguments mis en avant par les opposants à l’énergie éolienne afin d’empêcher le développement du parc éolien.

Ces parcs sont généralement construits loin des zones résidentielles. De même, les pales d’une hélice peuvent facilement être perçues comme une structure dangereuse. En réalité, il y a peu de risque qu’une cassure ou une fragmentation de l’hélice entraîne des dégâts, voire des accidents mortels.

Les nouvelles technologies conçues autour des éoliennes ne passent pas inaperçues et font débat lors des meetings écologiques. Quel va être l’avenir de ces nouvelles éoliennes ? Vont-elles permettre un développement des énergies renouvelables ? Ceux qui prônent aujourd’hui le développement de ces énergies l’espèrent.

Auteur : Charlotte Defrel

Dossier Marketing-Professionnel.fr sur l’énergie et les transports

Intelligence, énergie et transports

Le secteur de l’énergie et des transports repose sur de nouveaux comportements

Les produits innovants en matière d’énergie et de transports

A lire aussi sur Marketing-Professionnel.fr



2 commentaires

  1. avatar

    François Carré

    30 août 2010 at 5:21

    Ces fameuses machines sont-elles issues des nouvelles techniques aéronautiques, ou, des anciennes qui, appliquées à l’éolien, nous ont amené à une éolien peu productif, même si les puissances installées étaient faramineuses.
    Apparemment, les erreurs se perpétuent avec brio, et, il faut sans doute être complétement dans le C… pour prendre des directions valables.

  2. avatar

    François Carré

    17 septembre 2010 at 6:05

    De même, les pales sont en fibres de verre comme pour les ailes d’avions, ce qui réduit le poids et rend « le souffle du vent » sur les pales plus profitable.
    C’est beau comme du Baudelaire !

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>