L ennui, levier de la créativité

La créativité passe par la rupture et l'ennui. 8 conseils pour laisser libre cours à son imagination en marketing, communication

Pris dans le tourbillon de la vie et du numérique, ne rien faire est devenu difficile. Nous sommes constamment dans l’action. Dans notre société hyperactive, faire, c’est exister. Savoir se poser est un luxe que l’on ne sait plus s’offrir. Pourtant, c’est de là que jaillit la créativité, valeur fondamentale de notre société contemporaine. L’ennui est une piste à prendre en compte dans notre système de pensée pour retrouver un esprit créatif, comme le relève Gaston Bachelard : « L’imagination créatrice constitue notre originalité d’humains. »

Qu’il est dur de ne rien faire !

Marie-Laure Laville, Directrice de Lewis France

Marie-Laure Laville, Directrice de Lewis France

Les métiers du marketing et de la communication demandent une créativité en éveil pour capter une audience sur-sollicitée et volatile. Les marques doivent en redoubler pour créer des interactions avec leurs publics et se démarquer.

Mais le sens créatif, ça se travaille ! Il faut savoir mettre son cerveau au repos pour faire émerger de nouvelles idées. Laisser son esprit errer de temps à autre est indispensable pour la santé mentale et le bon fonctionnement du cerveau. Ce dernier est comme un muscle. Nous savons d’expérience que nos meilleures idées ont souvent l’air de sortir de nulle part, quand nous avons l’esprit ailleurs.

Créativité et rupture

Selon Einstein, « La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse ». Notre cerveau droit contrôle notre imagination, nos émotions, notre créativité et notre capacité à changer. Les cerveaux créatifs sont souvent disruptifs. Dans disruptif, il y a « rupture », le fait de se couper des anciens modèles pour en créer de nouveaux.

Pour être disruptif, il faut avoir une vision de l’avenir, trouver des idées innovantes et les réaliser tout en réussissant à en faire un produit ou service qui deviendra vite incontournable.

Voilà donc le nouveau défi des décideurs marketing : cultiver créativité et disruption.

Comment apprendre à s’ennuyer ?

L’esprit occupé ne crée pas car il est occupé à faire. Quand on est débordé, pas facile de trouver du temps pour soi et de se ressourcer pour s’accorder une parenthèse ! Pour cela, il est recommandé d’insérer dans son quotidien des petits moments pour soi et des temps calmes.

8 conseils pour laisser libre cours à son imagination

…Et booster sa créativité

  1. Prendre le temps d’être seul pour se « vider la tête »
  2. Apprendre à respirer profondément
  3. Marcher 30 minutes tous les jours
  4. S’imposer d’éteindre son ordinateur et sa tablette dès que possible : trop d’écran tue la créativité
  5. Ecouter de la musique pour se sortir du quotidien, ennemi de la créativité
  6. Être curieux, sortir de sa zone de confort, cultiver l’esprit rebelle
  7. Rêvasser : perdre du temps pour en gagner
  8. Savoir sortir des sentiers battus, y compris littéralement, dans la nature

Comme l’explique Chris Lewis dans son ouvrage Too Fast To Think, pour générer les meilleures idées, il faut savoir faire une pause : penser, être et rêver.

Chacun peut développer son potentiel créatif et apprendre à innover. La créativité est un état d’esprit. Il faut être capable d’être confronté à la l’oisiveté sans angoisse et laisser son esprit vagabonder. S’autoriser à s’ennuyer, c’est s’autoriser à imaginer et créer.

Auteure : Marie-Laure Laville, Directrice de Lewis France

***

(c) Ill. DepositPhotos

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *