Les faux influenceurs : bête noire du marketing d influence - Marketing Professionnel e-magazine

Les faux influenceurs : bête noire du marketing d influence

Les faux influenceurs : bête noire du Marketing d' influence. Comment les débusquer ?

Dans le monde d’hier, l’influence s’exerçait principalement à travers des médias dits « traditionnels ». Dans le monde d’aujourd’hui : il s’exerce sur les réseaux sociaux sur Twitter, Instagram, Facebook, YouTube.

Le consommateur est un homme ou une femme sous influence.

Comme le disais si bien l’artiste Andy Warhol « A l’avenir chacun aura son quart d’heure de célébrité mondiale ». Une pensée de plus en plus véridique à l’ère du numérique la gloire semble accessible à tous.

Qu’est-ce qu’un influenceur ? A quoi sert-il ?

Un influenceur est une personne active sur les réseaux sociaux qui par son statut, sa position ou son exposition médiatique est capable d’être un relais d’opinion influençant les habitudes de consommation.

Bientôt un classique

Ce n’est pas un secret : aujourd’hui le marketing d’influence fait partie de notre quotidien et sa popularité au sein des stratégies de communication ne cesse de croître. L’influence a le vent en poupe et les marques consacrent une part de leur budget de plus en plus important au marketing d’influence.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes :

  • 94% des marketeurs ayant collaboré avec des influenceurs estiment que cette stratégie est très efficace
  • 90 % des consommateurs de fient aux recommandations d’autres consommateurs, tandis que 33% font confiance à la publicité traditionnelle
  • Le marketing d’influence génère 11 fois plus de ROI que la publicité conventionnelle
  • 88% des consommateurs font confiance aux avis et recommandations.
Marie-Laure Laville, Directrice de LEWIS France

Marie-Laure Laville, Directrice de LEWIS France

Les avantages de collaborer avec un influenceur :

  • Dans 89% des cas l’influenceur créer des contenus authentiques sur votre marques ou produits
  • Dans 77% des cas, cette collaboration incite les consommateurs à s’engager vis-à-vis de votre marque
  • Plus de 43% de chance d’atteindre des jeunes qui n’ont pas confiance en publicité

Constat dans 34% des cas les ventes en ligne et en magasin augmente (notamment grâce à des codes promo ou des jeux concours organisés en partenariat avec des influenceurs)

Toutefois une telle effervescence ne laisse pas indifférents quelques malins …
Personne n’échappe à la supercherie, pas même les plus grandes marques.

« Ce ne sont pas les influences qui comptent, c’est le choix de ses influences qui est important » Titouan Lamazou navigateur, écrivain et artiste français

Comment débusquer les « faux influenceurs » ?

Pour rappel : ce terme s’applique à un influenceur digital qui a développé de manière totalement artificielle son nombre d’abonnés sur les médias sociaux de façon à pouvoir prétendre à une rémunération ou des avantages (produits gratuits, voyage, invitations) dans la cadre d’une campagne de marketing d’influence.

Face à l’amplification du phénomène différents moyens ont été mis en place pour les identifier :

Le contenu est-il vérifié ? Il s’agit de la méthode la plus simple pour vérifier le compte d’un influenceur. La première démarche est de rechercher un petit badge bleu sur le profil identifié : il vous indique que le compte a bien été certifié par le réseau social.

Cependant ils sont réservés aux influenceurs très connus.

Le contenu est-il de qualité ? les influenceurs ont souvent leur style, leur ligne éditoriale, un ton, une fréquence dans leurs publications. A contrario les faux comptes ont peu de contenu. C’est important de prendre le temps de lire le contenu publié.

La qualité de l’audience et engagement est-elle fiable ? un faux compte peut avoir beaucoup d’abonnés mais aucun n’échange avec sa communauté. Les commentaires partagés sont aussi des sources, s’ils sont très génériques comme « Awesome ! » « Génial », « Love it ! ou bien l’utilisation d’emojis. « Warning » le compte est suspicieux.

La communauté et son évolution ne sont-elles pas à suspecter ? une autre façon de les prendre « la main dans le sac » est d’observer l’évolution de leur communauté, une comme Socialblade (gratuit) permet d’évaluer le nombre de « followers ». Un influenceur qui passe de 7000 abonnés à 17000 abonnés en l’espace d’une journée, soulève des questions…

Soyez vigilant !

Auteure : Marie-Laure Laville, Directrice de LEWIS France

***

Aller plus loin : https://www.codeur.com/blog/wp-content/uploads/2018/08/infographie-chiffres-marketing-influenceur.jpg

(c) Ill. Pixabay

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *