Place à l automatisation de la publicité en ligne !

La France ouvre une voie royale à l’automatisation de la publicité en ligne avec une forte croissance.

La France est l’un des marchés les plus avancé en Europe avec, entre autre, le phénomène de regroupement media via des coopératives, la valeur des données « first party data » et les plateformes de gestion des données qui contribuent au succès grandissant de l’automatisation de la publicité en ligne.

Nous avons publié la 3ème enquête sur la publicité en ligne, menée deux fois par an avec Econsultancy. Cette étude nous donne un aperçu du marché et des dernières tendances impactant à la fois les acheteurs et les vendeurs sur le marché des espaces media.

Le RTB et l’automatisation de la publicité en ligne

Depuis que nous avons lancé cette enquête, les enchères en temps réel (RTB) et les places de marché privées se sont développés à une vitesse grand V, bouleversant un monde qui fonctionnait auparavant à base de fax et de fichiers Excel. Le monde que nous connaissons aujourd’hui entraine tous les grands éditeurs et agences du monde entier vers des transactions toujours plus importantes grâce à l’adoption des technologies d’automatisation qui tendent à se généraliser au-delà de la publicité en ligne.

Julien Gardès, Managing Director Europe du Sud, Rubicon Project

Julien Gardès, Managing Director Europe du Sud, Rubicon Project

Comme les résultats de cette année le révèlent, cette tendance a été impulsée par l’Europe, et notamment en France où la valeur IO moyenne permet la suppression des frais généraux en cas de processus de négociation plus urgents.

Coopératives media

L’adoption de la publicité automatisée et l’adhésion aux places de marchés privés par les coopératives d’éditeurs, a explosé en peu de temps. Les données recueillies cette année sur le marché français démontrent notamment que le boom est apparu à la naissance en septembre 2012 de la coopérative media, La Place Media. En effet, le marché français du display en ligne a fait un bond extraordinaire au cours des douze derniers mois. D’abord du côté de la vente, avec le lancement des coopératives, puis du côté des achats, avec des investissements d’annonceurs de plus en plus importants.

Par ailleurs, nous assistons à travers le monde à une prodigieuse accélération de l’adhésion aux places de marchés privés, mais plus particulièrement au Royaume-Uni, aux États-Unis et dans la région Asie-Pacifique, car les acheteurs trouvent désormais des inventaires Premium beaucoup plus qualitatifs, et les éditeurs bénéficient de rendements plus élevés.

Un CPM cinq fois plus élevé…

Bien sûr, nous ne pouvions pas parler du phénomène des places de marchés privées sans aborder les données. Les données « First party Data » (ex : données collectées directement par les éditeurs) générées par le Deal ID, condition requise pour toute place de marché privée, ont permis de fournir aux acheteurs un nouveau degré de précision, que cela soit autour de l’intention du consommateur, le groupe d’audiences ou l’intention d’achat. Le RTB offre la capacité de packager des inventaires et ainsi d’augmenter le CPM moyen au-delà de ce qu’on peut obtenir sur des enchères ouvertes. Il faut savoir que les CPM qui en découlent sont en moyenne 5 fois supérieurs à ceux vendus à travers des enchères ouvertes.

L’importance croissante des données « First party Data » a sans doute été la tendance la plus significative sur le marché publicitaire en ligne au cours de l’année ; il est donc normal que pour la première fois, nous consacrions toute une partie de l’étude Econsultancy à ce phénomène et aux facteurs qui l’expliquent tels que l’atout compétitif suscité par les plateformes de gestion des données (Data Management Platform ou DMP) dans l’environnement de la publicité en ligne.

Ce ne sont que quelques-unes des tendances observées dans cette enquête qui révèle surtout que la France qui est un marché en forte croissance ouvre la voie à l’automatisation.

Auteur : Julien Gardès, Managing Director Europe du Sud, Rubicon Project

***

(c) Shutterstock – digitally generated image of blue light and stripes

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


1 commentaire

  1. avatar

    Marketing

    9 septembre 2015 at 9:26

    Et oui c’est vrai car en ce moment, l’informatisation et l’automatisation sont devenues les facteurs clés du développement d’une entreprise. En effet, elle se démarque de ses concurrents par l’image qu’elle renvoie aux clients sur le web à travers les publicités.

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>