Rachat de Motorola Mobility par Google : réplication de la stratégie d’Apple ?

En rachetant Motorola, Google passe à la vitesse supérieure dans le Mobile.  En déboursant 12,5M$ en plein crash boursier pour devenir « constructeur de terminaux », Google a plus que surpris le marché.

Le rachat de Motorola Mobility par Google est une très bonne nouvelle pour les consommateurs car cela va permettre à ce dernier de rivaliser avec Apple.

Jusqu’à maintenant la bataille qui se jouait uniquement sur le système d’exploitation de l’un (Android) et de l’autre (iOS), devrait également concerner les terminaux mobiles. Si Apple a réussi d’emblée à imposer l’iPhone, Google a jusqu’alors été dépendant de la performance en terme de design et d’ergonomie des autres constructeurs comme Samsung et HTC. Et même si les produits des concurrents sont de plus en plus performants, l’iPhone demeure LA référence.

Aussi pouvons-nous imaginer qu’en maîtrisant désormais la chaîne de bout en bout, Google tente de répliquer le même modèle de performance qu’Apple et ainsi proposer des terminaux aussi bien sinon mieux que l’iPhone.

Mathieu Drida, Président Directeur Général de Meilleurmobile.com

Mathieu Drida, Président Directeur Général de Meilleurmobile.com

12 milliards… à rentabiliser

En investissant plus de 12 milliards de dollars, on peut en effet s’attendre à ce que Google mette tout en œuvre pour rentabiliser au plus vite ses investissements en gagnant des parts de marché.

Par ailleurs, on assiste aujourd’hui à une véritable guerre des brevets, qui représente un risque important pour le développement d’Android. Aussi, en rachetant Motorola Mobility, Google a par la même occasion acquis plus de 17 000 brevets et devient ainsi le 2ème plus gros détenteur de brevets derrière Microsoft.

Google devrait ainsi être protégé et être en mesure de faire des économies sur le plan juridique mais aussi des royalties.

Seul bémol : Si Google décidait de privilégier ses propres terminaux avec une version d’Android plus performante que pour les autres constructeurs, cela pourrait poser des problèmes à Samsung, HTC, Sony Ericsson qui ont beaucoup misé sur Android. Ces derniers, qui étaient jusqu’à maintenant partenaires de Google, pourraient ne pas accepter facilement d’avoir comme fournisseur leur propre concurrent.

Il va donc être très intéressant de suivre les différentes stratégies de Microsoft, Nokia, HTC, Samsung, Nokia… dans ce marché passionnant et évolutif.

Auteur : Mathieu Drida, Président Directeur Général de Meilleurmobile.com

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>