Expertise, leadership et passion : le triptyque de l influenceur - Marketing Professionnel e-magazine

Expertise, leadership et passion : le triptyque de l influenceur

Qu’est-ce qui qualifie un influenceur BtoB aujourd’hui ? Un mélange d’expertise, de leadership et de passion

« Chacun d’entre nous peut avoir une influence sur les autres. »

Si le marketing d’influence est actuellement remis en question[1], à force de scandales à répétition et de manque de transparence, près d’une entreprise sur deux déclare souhaiter augmenter son budget dans ce domaine.[2]

Sans remettre en question l’affirmation de Theodore Zeldin[3] qui figure en exergue, il n’en demeure pas moins que nous ne sommes pas tous égaux devant l’influence. Certains sont plus influents que d’autres. C’est un fait.

Qu’est-ce qui qualifie un influenceur BtoB aujourd’hui ? Un mélange d’expertise, de leadership et de passion.

Au commencement était l’expertise

L’influenceur est, rappelons-le, « une personne qui dispose d’une notoriété sur une thématique spécifique au travers du web et notamment des réseaux sociaux. »[4]

Cette notoriété ne tombe pas du ciel, ni l’audience d’ailleurs. Ce que l’on plébiscite chez l’influenceur BtoB, c’est son expertise, sa connaissance d’un secteur ou d’un thème, sa capacité à dénicher et anticiper les tendances.

Le corollaire est que l’influenceur est un travailleur acharné, toujours à l’affût, en veille, toujours en train d’échanger avec d’autres acteurs et influenceurs.

On me demandait récemment quelle était la recette miracle pour avoir une timeline intéressante et influente sur twitter. Sincèrement, je l’ignore… Il n’y a pas de recette miracle. Ou plutôt si, il y en a une, mais les voies pour y parvenir sont multiples : captiver son audience au travers de ses publications. Tout en gardant une ligne directrice, une thématique centrale, l’influenceur favorise donc l’éclectisme pour ne pas lasser.

Sans leadership, l’expertise n’est rien

Benoit Anger, DGA Communication & Business Développement / Associate Dean Communication & Business Development NEOMA Business School

Benoit Anger, DGA Communication & Business Développement / Associate Dean Communication & Business Development NEOMA Business School

Pour autant, tous les experts ne sont pas des influenceurs. Ce qui permet de passer du statut d’expert au statut d’influenceur, c’est le leadership. C’est-à-dire cette capacité à influer, attirer, captiver et même séduire son audience.

Tout influenceur est un leader ! (Notons que la réciproque n’est pas nécessairement vraie)

Il a cette aptitude qui lui permet aisément de prendre position, sur les réseaux sociaux et en public, et de partager son expertise. Il s’affirme ! S’affirmer, c’est défendre ses idées, ses opinions mais aussi prendre le risque de s’opposer, de se voir jugé.

L’influenceur maîtrise donc nécessairement l’art de la rhétorique (inventio, dispositio, elocutio, actio et memoria) et l’applique en ligne.

J’évoquais plus haut que l’influenceur était un séducteur, capable de charmer son audience. Il ne doit pas pour autant sombrer dans le sophisme et avoir l’intention de tromper son auditoire. Recourir aux fake news est le meilleur moyen pour un influenceur de perdre… son influence…

La passion pour durer

Dernière composante du triptyque : la passion.

Parce que tout influenceur est nécessairement passionné par le secteur dans lequel il évolue, par la marque avec laquelle il collabore, par les échanges qu’il crée et encourage.

Pour paraphraser Hegel, rien de grand ne s’est fait sur les réseaux sociaux sans passion : tout influenceur est viscéralement motivé par son sujet.

Et c’est cette passion, que certains qualifieraient aussi d’engagement, qui fournit l’énergie créatrice qui permet à l’influenceur de durer.

Durer pour établir des relations de confiance avec son auditoire.

Durer pour affirmer son expertise.

Durer pour se distinguer de ceux qui ne font que passer.

Durer pour gagner en influence et en efficacité.

« L’influence n’est pas un interrupteur qui s’allume et s’éteint. Elle requiert une attention continue », Brian Sollis.

Auteur : Benoit Anger, DGA Communication & Business Développement / Associate Dean Communication & Business Development NEOMA Business School

***

Une contribution réalisée pour le livre blanc « L’influence B2B – Une histoire de Gourou, de leader d’opinion ou d’expert ? » édité par le CMIT (club des marketeurs in tech) et Faber Content, à télécharger gratuitement.

Un article de notre dossier Influence & BtoB : le best-of !

[1] Xuoan D., Le marketing d’influence est-il allé trop loin ?, la Réclame

[2] TBC

[3] Theodore Zeldin est un historien, sociologue et philosophe britannique. En 2007, il a été nommé à la Commission pour la libération de la croissance française (dite « Commission Attali »).

[4] Laurent Bour, Qu’est-ce qu’un influenceur ou une influenceuse ?, Le journal du CM

(c) Ill. Pixabay

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *