Le journaliste reste l influenceur idéal en B2B - Marketing Professionnel e-magazine

Le journaliste reste l influenceur idéal en B2B

Voici pourquoi mélanger les différents profils de l'influence et laisser une part belle aux journalistes semble être la meilleure stratégie à adopter

À force d’entendre parler des secteurs du luxe, de la mode ou du lifestyle qui cartonnent notamment à travers Instagram, les professionnels du marketing n’auraient-ils pas trop fait glisser l’influence sur le terrain des réseaux sociaux ?

Attention, la réalité est toute autre et spécialement en B2B !

Le marketing d’influence consiste à acquérir la confiance du client en faisant parler de sa marque et de ses produits à travers des influenceurs qui ont justement réussi à construire cette confiance auprès de leur communauté. Si dans le B2C les consommateurs se tournent volontiers vers l’avis d’influenceurs qui ont testé tel ou tel produit et qui donnent leur avis dessus, en B2B l’expertise métier et la crédibilité prévalent.

Rares sont les influenceurs lambda qui ont une légitimité pour parler des problématiques métiers. Un Directeur commercial ne va pas choisir un CRM ou un Directeur informatique un pare-feu uniquement en fonction de ce qu’il a entendu sur Twitter ou LinkedIn ! En B2B l’influence est aussi ailleurs. Elle est dans les associations de professionnels telle que le CMIT par exemple, elle est parfois au Parlement à Bruxelles quand l’influence s’approche des considérations lobbyistes et elle encore et toujours dans les médias. La presse professionnelle et ses journalistes objectifs et qualifiés sont pour les marques en B2B un label qui permet aux entreprises clientes de justifier leur choix de produit.

Cyndie Bettant, Content & Influence Manager Cision / Culture RP

Cyndie Bettant, Content & Influence Manager Cision / Culture RP

Rien de plus valorisant pour une marque B2B que d’avoir de beaux commentaires sur sa société ou son offre à travers la voix d’un média sérieux et crédible. Et rien de plus rassurant pour un professionnel qui souhaite s’équiper de s’appuyer sur un comparatif produit et de choisir parmi les meilleures notations.

L’étude Cision, Leader des solutions RP, Influence et Veille Medias confirme d’ailleurs la place des journalistes comme influenceurs N° 1 en B2B. Dans cette étude menée en novembre 2018 et intitulée « Influence : ce qu’en pensent vraiment les professionnels ? », 42 % des professionnels marketing B2B nomment le journaliste comme influenceur le plus efficace pour sa marque, loin devant les influenceurs 2.0 (24 %) suivis des célébrités (18 %) puis les blogueurs (17 %).

Mais le B2B n’est pas une exception, c’est aussi le cas en B2C, mais dans une moindre mesure. Le journaliste reste le symbole de l’influence pour 37 % des répondants. Les nouveaux influenceurs 2.0, type Youtubeurs, Instagrameurs, Twittos arrivent seconds avec 32 %.

Alors que le marketing d’influence est en permanente évolution, que ce soit à travers ses acteurs, ses canaux de diffusion, ses outils, le journaliste, profil établi depuis plus d’un siècle reste toujours au centre du jeu. De manière générale et particulièrement dans le B2B, il ne faut pas négliger l’impact, la résonnance et la confiance, certes dégradée, mais toujours présente, des médias traditionnels.

Mélanger les différents profils de l’influence et laisser une part belle aux journalistes semble être la meilleure stratégie à adopter.

Auteure : Cyndie Bettant, Content & Influence Manager Cision / Culture RP

***

Une contribution réalisée pour le livre blanc « L’influence B2B – Une histoire de Gourou, de leader d’opinion ou d’expert ? » édité par le CMIT (club des marketeurs in tech) et Faber Content, à télécharger gratuitement.

Un article de notre dossier Influence & BtoB : le best-of !

(c) Ill. Pixabay

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *