Influenceuse au Ministère de la Défense ; témoignage

communication-influence-ministere-defense
Influenceuse au Ministère de la Défense ; témoignage

Influenceuse au Ministère de la Défense ; témoignage

Invitation des jeunes leaders.

Si l’on souhaite que la France conserve son influence historique sur le plan international il faut s’en donner les moyens. Après le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes, c’est donc le Ministère de la Défense qui lance un programme d’invitation de jeunes leaders.

Les programmes d’invitation : une histoire américaine

Les programmes d’invitation français sont largement inspirés de l’International Visitor Leadership Program créé en 1940 aux Etats-Unis. Ce dernier, en soixante-dix ans a prouvé sa pertinence dans le choix de ses invités avec de belles réussites à son actif : Nicolas Sarkozy (1985), Lionel Jospin (1977) ou encore Romano Prodi (1979), Gerhard Schröder (1981), Tony Blair (1986). Avec environ 5 000 personnes invitées chaque année, c’est une véritable machine de guerre dont les Etats-Unis disposent !

Pour sa part, le Quai d’Orsay crée son propre programme en 1989 et en 2008, le Ministère de la défense lance son pendant, « personnalités d’avenir défense ». L’internationalisation croissante de l’armée, tant dans les opérations extérieures que dans ses coopérations politico-militaires, a tout logiquement conduit à cette dernière initiative.

Lucie Jouanneau, chargée de projet Personnalités d'Avenir Défense, Délégation aux Affaires Stratégiques, Ministère de la défense

Lucie Jouanneau, chargée de projet Personnalités d'Avenir Défense, Délégation aux Affaires Stratégiques, Ministère de la Défense

C’est ainsi que la grande Histoire rejoint ma petite histoire : lors de mon arrivée en février 2009, peu coutumière de cette administration, j’ai été recrutée afin de mettre en œuvre ce nouveau programme. Si ce programme reçoit d’ores et déjà un accueil enthousiaste, cela n’empêche ni l’étonnement ni la curiosité et les questions se suivent : Quels sont les objectifs de ce programme ? Qui sont les personnes invitées ? Comment les choisit-on ? Quelle serait la semaine type d’un invité ?

Objectifs des programmes d’invitation

Pour commencer, deux objectifs coexistent : communiquer les positions françaises de sécurité et de défense et renforcer les échanges avec la France. C’est avec ce double impératif à l’esprit que j’organise les emplois du temps des invités.

Cibles

Qui sont ces derniers ? Des personnes présentant un profil prometteur et susceptibles de devenir des relais d’influence dans leur pays. Ils peuvent venir de divers horizons: gouvernement (conseillers politiques, haut fonctionnaires, officiers) comme secteur privé (chercheurs, consultants, journalistes, industriels).

Mode de sélection des invités

Comment les choisit-on ? Les attachés de défense présents dans les ambassades sont mes interlocuteurs quotidiens car ce sont naturellement les plus à même d’identifier des candidats de qualité via leur mission de représentation dans leur pays de résidence. Les candidatures proposées font alors l’objet de multiples évaluations afin de garantir leur pertinence vis-à-vis de l’ »esprit » du programme.

Dès lors, quelle semaine type dans ma mission ? Aucune ! Ce programme se doit d’être sur-mesure : l’influence ne peut se standardiser. L’ordre du jour se fait par concertation : je me retrouve ainsi au cœur d’un dialogue permanent entre diplomates, militaires et divers représentants du secteur privé (industriels, chercheurs…). A l’issue de ces échanges, j’élabore un emploi du temps d’une semaine au plus près des attentes des invités.

La Grande Muette peut-elle s’accoutumer aux pratiques innovantes de l’influence ?

En deux ans, j’ai compris que l’Armée, malgré sa nature traditionnelle, s’accommode très bien d’un tel outil qui l’aide à promouvoir les intérêts de la France sur le plan international.

De la même façon, se frotter au poids d’une bureaucratie, parmi les plus intimidantes de la République, a représenté, sans que j’en saisisse au préalable la teneur, un véritable défi pour une première expérience professionnelle. Plutôt que d’aller prêcher les méthodes de communication à des convaincus dans les industries, voire à des pratiquants dans les agences, développer des méthodes et des pratiques dans un monde inconnu des communicants représente une expérience extrêmement formatrice tant sur le plan professionnel que sur le plan humain.

Témoignage : Lucie Jouanneau, chargée de projet Personnalités d’Avenir Défense, Délégation aux Affaires Stratégiques, Ministère de la défense

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


1 commentaire

  1. avatar

    PRATI

    29 septembre 2010 at 22:21

    Bonsoir madame l’influenceuse et bravo pour cet article grâce auquel je comprends encore mieux votre rôle.
    Les prochaines questions, et il y en a, seront posées de vive voix.

    Bien cordialement, YP, le remplaçant de DWD.

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>