Les séries TV deviennent interactives !

Les séries TV interactives. Leur but : mettre à contribution les téléspectateurs et/ou internautes dans l'histoire et l'avenir des personnages de la série. Pourquoi, comment ?

Les téléspectateurs aiment émettre leurs opinions, mais encore plus lorsqu’il s’agit de leurs programmes favoris : les séries TV.

En plein essor depuis l’arrivée des productions américaines à succès telles que « Les Experts », « Desperate Housewives » ou « Grey’s Anatomy », les séries TV font de plus en plus d’ombre aux films et risquent d’aller davantage de l’avant en laissant la parole à leurs fans.

Suivies par des millions de téléspectateurs dans plusieurs pays, les séries TV sont soutenues par leurs fans qui espèrent entendre parler de leurs personnages préférés le plus longtemps possible. Et lorsque ce n’est plus le cas, ils se réunissent et essaient de sauver leurs séries fétiches. « Buffy contre les vampires » et « Veronica Mars » en sont deux bons exemples : l’une a été prolongée de 2 saisons, l’autre a permis de mettre en route un film.

Les séries TV interactives mettent à contribution les téléspectateurs

Fort de ces succès, de l’engouement ressenti par ce phénomène hertzien et de l’ampleur que prend le Web 2.0. avec sa notion de participation/échange, un nouveau genre de série TV apparaît : les séries TV interactives. Leur but : mettre à contribution les téléspectateurs et/ou internautes dans l’histoire et l’avenir des personnages de la série.

Concept récent en France, celui-ci a pu notamment se révéler en janvier 2009 au Royaume-Uni avec « Proper Messy », série interactive diffusée sur BBC Switch (chaîne du groupe BBC pour les adolescents déclinée à la TV, sur Internet, en radio et sur les mobiles) qui traite le sujet des… préparatifs du bal de la Saint-Valentin. A son lancement test, 2500 ados ont été invités à interagir sur la série par divers canaux, afin d’y faire part de leurs idées et pensées sur le sujet. Tous ces éléments ont été pris en compte par les scénaristes pour les futurs épisodes ! Le « teenager » était ravi de recevoir des SMS ou vidéos du personnage principal de la série, ou encore de suivre son profil sur BeBo (réseau social type Facebook) qui pourrait être amené à apparaître dans la série. La série s’est terminée au bout d’un mois, mais le concept est resté gravé dans la mémoire des britanniques.

La série DRH

Cette tendance commence à arriver du côté français. La 3ème série française la plus regardée sur Internet, « DRH », créée en 2007 et mettant en scène un Directeur des Ressources Humaines odieux à l’œuvre, propose de faire mettre la main à la pâte aux internautes et fidèles de la série en postant sur le site putaindejob.com leurs anecdotes de bureau, pour l’élaboration de sa quatrième saison. Les meilleurs écrits seront utilisés afin d’alimenter le scénario.

Du côté américain, la star de « Ugly Betty », America Ferrera, devient productrice d’une série interactive pour MTV : « Pedro & Maria », reprenant la trame narrative de Roméo & Juliette. La touche sera donnée aux téléspectateurs via les réseaux sociaux Twitter et Facebook où ils pourront choisir entre plusieurs scénarios possibles pour agrémenter le cours de l’histoire.

Dans un autre domaine, HBO se lance dans une aventure Internet inédite avec HBO Interactive. Sur ce site, le visiteur ne se retrouve pas devant un épisode à regarder mais sur plusieurs éléments de la série reliés entre eux comme un arbre généalogique : message vocal, extrait d’un épisode vu de deux angles différents, documents divers et variés… autant d’éléments qui peuvent amener l’histoire n’importe où et qui peuvent surtout la grandir, la rendre original. HBO est connue pour ses séries TV qui sortaient de l’ordinaire (« Sex & the city », « Six Feet Under »…), elle se renouvelle désormais avec un concept novateur, dont nous n’avons pas fini d’entendre parler.

Quel fidèle d’une série TV ne serait-il pas heureux de voir son idée écrite, réalisée et diffusée sur le net ou à la télé ? Ce qui est sûr, c’est que les séries TV ou web séries interactives ne sont qu’au début de leur vie et révolutionneront le monde audiovisuel de demain, qui se doit d’être encore et toujours plus participatif.

Auteur : Aurélie Machado



5 commentaires

  1. avatar

    BIBI

    5 juin 2010 at 2:31

    Pas mal du tout, c’est vrai que en France la télé n’a vraiment plus rien d’innovante, surtout que ce que M6 nous présente comme un excitante nouveauté n’est souvent qu’une vielle soupe étrangère traduite (pas toujours bien) en Français. Moi qui réfléchissait à créer un WebTV, je cherche des concepts innovants… tu as l’air de t’y connaitre Oh puits de science de Soap Operas. lol. XOXO GG.

  2. avatar

    Aurélie

    8 juin 2010 at 21:45

    Merci beaucoup Laurent !!! :-)

  3. avatar

    Alex

    10 juin 2010 at 22:27

    Très bon article Aurélie, je n’en attendais pas moi de toi puisque tu es Docteur Es Séries et que tu n’hésites pas à partager tes liens et tes bons plans en la matière !

  4. avatar

    Aurélie

    10 juin 2010 at 23:02

    Merci mon Alex, ça me touche ! :-)

  5. avatar

    Violette

    12 mai 2011 at 21:28

    [lien supprimé par la modération]
    Ma série n’est pas du tout filmée puisque je suis conceptrice scénariste et pourtant, elle rencontre déjà un joli succès…Les série interactive, je pense que c’est un concept sympas mais difficilement réalisable en tél, c’est un produit pour le web

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>