La nécessaire évolution du marketing vers le marketing intelligent

La nécessaire évolution du marketing vers le marketing intelligent
La nécessaire évolution du marketing vers le marketing intelligent

La nécessaire évolution du marketing vers le marketing intelligent

Véritables théoriciens de la vente, les marketeurs sont plus que jamais un rouage stratégique dans le développement des ventes et des parts de marché de l’entreprise.

Un marketing intelligent…

Oui, mais le marketing est une science complexe qui nécessite d’être comprise et utilisée dans son ensemble pour être génératrice de croissance. Il ne s’agit pas d’appliquer quelques principes évidents mais bel est bien d’entrer de plain-pied dans l’ère du « marketing intelligent » pour augmenter fortement les ventes même dans des marchés saturés. Cela est particulièrement évident dans une approche B2B. A ce stade, il est nécessaire de nous pencher sur la définition du marketing intelligent et de bien en comprendre les rouages. Le marketing intelligent combine différentes approches complémentaires qui ont pour objectif de proposer des leviers d’actions et de communication efficaces pour développer les ventes au regard d’une approche marketing traditionnelle. Pour ce faire, la combinaison de données transactionnelles, de processus métier et de technologies avancées est un pré-requis incontournable.

L’intelligence est dans les données…

Paradoxalement, rares sont les sociétés qui exploitent de manière opérationnelle leurs bases de données transactionnelles. Or, n’oublions pas que les bases de données clients représentent un patrimoine numérique à très forte valeur ajoutée qui peut, au-delà d’être simplement analysé, devenir un vrai moteur de croissance très opérationnel. Pour ce faire, de fortes compétences technologiques sont nécessaires pour structurer souvent de très grandes masses d’informations récurrentes. Cette technologie est rarement développée et maîtrisée par les agences dans une approche marketing traditionnelle. C’est pourtant l’une des composantes essentielle de l’approche du marketing intelligent qui tient non seulement à la structuration des informations mais aussi à les rendre exploitable au quotidien. Segmentation, bibliothèques comportementales, parcs client analytique, etc. sont notamment les clés pour entrer dans le monde du marketing intelligent.

Guillaume CHOLLET, fondateur de Loyalty Expert

Guillaume CHOLLET, fondateur de Loyalty Expert : « révolutionner les processus marketing traditionnels »

… et dans les moyens & outils

Un autre pilier fondateur du marketing intelligent tient à l’expertise métier. Qu’elle soit enrichie ou non par des experts, la stratégie de l’entreprise reste le fil conducteur de toutes actions commerciales et marketing. Ajoutée à l’intelligence des données, les actions deviennent plus originales, efficaces avec une lecture objective des impacts. Le marketing Intelligent permet maintenant de décliner et animer cette stratégie de façon chirurgicale cible par cible. Enfin, les nouvelles technologies permettent aujourd’hui de rendre visible et opérationnelle cette nouvelle approche sous forme de média totalement unique cible par cible (le One to Me ). Le prospectus intelligent illustre bien cette évolution : proposer sur la base d’une réalité économique des offres produits ou promotionnelle totalement unique par client avec une mise en scène des informations client poussée à l’extrême. Effectivement, chaque document envoyé est totalement unique (texte, offres proposées, visuels, contenus, charte graphique, messages…) et est structuré en fonction des spécificités individuelles de son destinataire. L’ère des documents intelligents est née pour mettre en musique le marketing intelligent.

Le marketing intelligent est donc un savant mélange de compétences technologiques et métiers. Il s’agit de créer une cohérence entre ces deux univers et de révolutionner les processus marketing traditionnels trop souvent sclérosés, réducteurs et peu générateurs de retour sur investissement. En optant pour ces nouveaux schémas, les entreprises pourront plus facilement sensibiliser et fidéliser leurs clients puis accroître considérablement leurs performances commerciales.

Auteur : Guillaume CHOLLET, fondateur de Loyalty Expert

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


5 commentaires

  1. avatar

    PerVal

    21 octobre 2009 at 9:31

    L’utilisation « intelligente » des outils marketing d’aujourd’hui permet effectivement de personnaliser totalement la relation client jusqu’à pouvoir lui proposer une offre quasiment sur-mesure. Encore faut-il être en mesure de déterminer quelles sont les attentes réelles de chaque client, ce qui n’est pas si simple. Tout cela doit s’inscrire également dans un projet global d’entreprise, dans une stratégie de création de valeur pour le client portée par la Direction.

  2. avatar

    Kolo

    14 avril 2011 at 13:05

    Moi je dirais plutôt que c’est une énorme perversion que de pousser le client à consommer ce dont il n’as pas « réellement » besoin, tout ça pour enrichir les mêmes. L’économie de croissance n’a plus d’avenir, il faut vraiment regarder la télé et toutes ces conneries de média pour y croire encore.
    Sur ce, je vous laisse à vos petits plans de contrôle des masses, et Tcho !

  3. avatar

    Herveline Denis

    19 avril 2011 at 14:34

    Cher Kolo, je regrette, déjà, que vous restiez anonyme… Un lien vers un email ou un site internet m’aurait permis de réellement ouvrir le dialogue. Dommage.
    Si malgré tout je dois prendre le temps vous répondre, je dirais qu’aveuglé par votre colère, vous avez peut-être mal lu la tribune. Il ne s’agit pas de faire consommer ce dont le client n’a pas besoin. Au contraire, le Marketing Intelligent permet de mieux connaitre les besoins du client et donc de pouvoir lui proposer les produits et/ou services qui lui correspondent vraiment.
    Il faudrait enfin, pour répondre votre diatribe, écrire un exposé philosophique sur le capitalisme. Je n’en ai pas le temps donc je me contenterais de vous dire que nous ne vivons pas au pays des Bisounours et oui, les entreprises quelqu’elles soient, ont besoin de générer du chiffre d’affaires pour vivre…

  4. avatar

    Serge-Henri Saint-Michel

    19 avril 2011 at 17:50

    Enfin un troll sur Marketing-Professionnel.fr :)

  5. avatar

    Herveline Denis

    20 avril 2011 at 13:29

    C’est un peu le début de la gloire non ???

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>