Habitat et bureau : Le séjour s’aménage pour de nouveaux usages

Habitat et bureau : Le séjour s'aménage pour de nouveaux usages

Habitat et bureau : Le séjour s'aménage pour de nouveaux usages

L’évolution de la société a conduit a un aménagement de l’utilisation des pièces de la maison. Désormais, le salon s’allonge pour former un vrai séjour et est devenu une pièce d’intérieure ouverte sur l’extérieur. Le séjour, qui reste la pièce préférée des Français selon Ipsos, est aussi une terre d’accueil. Auparavant réservé aux grandes occasions, le salon symbolise aujourd’hui un lieu de partage.

Des maisons qui bourdonnent : un nouveau phénomène

Qu’il est loin le temps des maisons aux airs de cocon protecteur où chaque individu se retranchait au cœur de son logement. Les mentalités ont évolués vers une recherche de contacts humains chaleureux et instructifs.
La maison devient alors un moyen de convivialité et d’ouverture sur le monde et mieux encore un espace de rencontres ! Le salon se transforme en une ruche où chaque participant contribue au bien-être de sa famille, de ses amis ou voisins : le hiving (=ruche en anglais) est la tendance du moment qui s’apparente d’ailleurs parfaitement à un état d’esprit qui n’est pas sans rappeler celui de l’auberge espagnole. Le séjour disparait alors au profit du salon-salle à manger qui ne forme plus qu’une pièce propice aux échanges.
Cette tendance du hiving s’exprime d’ailleurs par la prolifération d’occasions de rassemblements créées au sein même du salon. L’idée est de s’ouvrir sur le monde extérieur en restant chez soi !

Le couch surfing : un squat organisé

C’est de cette volonté de découverte qu’est né le couch surfing : un nouveau sport de glisse à la mode où l’on surfe sur des canapés à travers le monde. Le couch surfing n’est pas seulement un bon plan où l’on peut loger gratuitement, c’est aussi l’expression d’une envie de partager son salon avec des inconnus de tout âge. En effet, même si les 18-29 ans représentent près de 75% des couch surfeurs, certains hôtes ou voyageurs ont presque 80 ans ! A travers ce nouveau fonctionnement basé sur la solidarité, on découvre que les hôtes vivent à l’ère du hiving en redonnant un sens au terme « offrir l’hospitalité » et que les voyageurs se prennent pour l’anticonformiste Antoine de Maximy.

Les soirées Tupperware se modernisent !

On croyait les soirées Tupperware de nos grands-mères démodées, et pourtant… Ce type de soirées qui consistaient à recevoir chez soi ses ami(e)s pour leur faire découvrir de nouveaux produits Tupperware avait presque totalement disparu lors de la grande mode du cocooning. C’était s’avancer que de crier à la disparition de ces réunions has-been car l’ère du hiving a fait ressurgir cet élan de désir de réceptions !
Pour répondre à cette demande, les organisateurs de soirées à domicile ont du faire preuve d’une certaine touche d’originalité en s’adaptant aux tendances du marché. Par exemple, les soirées sex-toys se démocratisent en offrant aux nouvelles ménagères de moins de 50 ans un épanouissement dans l’intimité du chez-soi. Les soirées Wii ou encore les « apéros dînatoires» se développent de plus en plus également chez les adolescents et jeunes adultes grâce à l’interactivité du jeu (possibilité de jouer à plusieurs, entre plusieurs générations…).

Le salon confirme sa position de leader dans le cœur des Français et offre de nouvelles perspectives en matière de «cohésion sociale ».

Auteurs : Majda Alkagh, Céline Amoussou, Hafida Derouiche, Damien Guignard et Marion M’Selam

Notre dossier sur le marketing dans le secteur de l’habitat, de la maison et du bureau



Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>