Comment les marques de prêt-à-porter doivent elles aborder le e-commerce chinois ?

La soif des consommateurs chinois pour les marques et produits provenant de l’étranger est une opportunité pour les marques de luxe et de mode en Chine

Surprise, la croissance économique chinoise a ralenti de 6,9% en 2015. Malgré ce ralentissement, la nouvelle classe moyenne chinoise continue de se développer et consomme toujours plus en achetant surtout en ligne. La soif de ces consommateurs chinois pour les marques et produits provenant de l’étranger reste une grande opportunité pour les marques de luxe et de mode en Chine.

Le e-Commerce en Chine en plein boom !

Les consommateurs chinois ont acheté pour 3,877 billions de yuans (soit 589,61 milliards de dollars US) de produits en ligne en 2015, en augmentation de 33,3% depuis l’année dernière selon le Bureau National de Statistiques en Chine. Aux Etats-Unis, les ventes en ligne s’élèvent à 341,7$ milliards en 2015. Les ventes en ligne en Chine ont dépassé les ventes en ligne aux Etats-Unis. En somme, la Chine est de loin le plus grand marché e-Commerce du monde.

Les marques et les commerçants à l’étranger ont contribué à cette croissance en Chine. En effet, il y a une forte demande au sein de la classe moyenne chinoise pour des produits de l’étranger comme les iPhone d’Apple, des magasins WalMart, des produits alimentaires importés, des marques de prêt-à-porter et de textile étrangères.

Parmi l’un des facteurs de croissance du marché du e-commerce est la possibilité pour des consommateurs chinois habitant dans des villages loin de la ville d’avoir tout de même accès aux produits à l’étranger. Ces consommateurs chinois sont dorénavant très souvent connectés à internet depuis leur mobile.

En juin 2015, les chinois étaient 668 millions d’utilisateurs d’internet et environ 89% d’eux, approximativement 594 millions étaient connectés depuis leur smartphone selon le Centre d’information du réseau internet de Chine. Rien que pendant la fête de Alibaba’s Singles’ Day en novembre, les consommateurs chinois ont acheté pour 14 milliards de dollars de produits et 70% de ces ventes ont été réalisés à partir du mobile.

Olivier Verot, Gentlemen Marketing Agency

Olivier Verot, Gentlemen Marketing Agency

Les zones rurales où il y a encore peu de magasins physiques accessibles aux consommateurs représentent un énorme potentiel pour les marques de prêt-à-porter et textile présentes en ligne. En effet, 186 millions d’utilisateurs d’internet habitent en dehors des grandes villes chinoises en 2015. Les marques doivent davantage encourager ces consommateurs d’acheter en ligne. Alibaba a construit 100 000 centres de services dans les petites villes et petits villages pour aider la population à acheter en ligne ou à devenir des commerçants comme les 8 millions de vendeurs sur Taobao.

Depuis 2012, le gouvernement chinois a revu plusieurs de ces politiques afin de faciliter l’achat des produits à l’étranger via internet pour les consommateurs chinois.

La Chine ne recueille pas la taxe sur les ventes du marché du e-commerce transfrontalier et la taxe de douane des droits sur les objets dans certaines catégories a été réduite de plus de la moitié pour les articles achetés sur des sites hors de Chine.

C’est pourquoi il est devenu très avantageux pour les marques étrangères de s’implanter sur le marché du e-Commerce en Chine. De nombreuses marques de luxe ont déjà pris les devants. Soit les entreprises étrangères ont leur propre site internet, soit elles peuvent passer par des grandes plates-formes e-commerce chinoises telles que Alibaba et Tmall.

Être présent sur Tmall !

Tmall est une plateforme B2C e-commerce son offre est vaste et variée, mais toujours fortement axée sur la mode. Lorsque vous visitez le site, vous pouvez voir les différentes catégories ce qui permet aux consommateurs de passer d’une catégorie à une autre et balayer les nombreux produits proposés sur le site.

Burberry sur Tmall

Burberry sur Tmall

Grâce à son attrait typiquement britannique de luxe, Burberry remporte un vif succès en Chine. En plus d’avoir déjà ouvert 78 magasins dans 36 villes en Chine et son site en ligne officiel, la marque a inauguré sa boutique en ligne officielle sur Tmall. Le choix peut sembler surprenant, mais cela est une très bonne stratégie pour toucher les consommateurs chinois et consolider le marché chinois.

Compte tenu des résultats décevants de la vente au détail hors ligne, Burberry a décidé de profiter de la soif de produits haut de gamme et de luxe en ligne des consommateurs chinois, dopée par la performance exceptionnelle de l’ensemble du marché e-commerce. En outre, en augmentant sa présence en ligne par les voies officielles, la marque prend le risque de diminuer fortement le pouvoir de marché gris sur les faux produits Burberry.

La boutique en ligne officielle de Burberry sur Tmall suit les mêmes règles visuelles que le site officiel de la marque, divisant les produits dans les différentes sections de l’onglet de menu en haut et au milieu de la page d’accueil.

Rado la marque de montre suisse par exemple peut être acheté sur tmall Global. L’accent est mis sur la collection féminine Jubilè suivie par toutes les autres collections dans une séquence défilant vers le bas.

Toute la collection de la marque est disponible, et aussi les pages d’informations liées à l’histoire de la marque ainsi que des célébrités portant la célèbre montre. Est-ce une bonne stratégie de laisser ses distributeurs proposer les produits sur Internet, bonne question !

Rado a uns stratégie Digitale complète en Chine et couvre l’essentiel des réseaux sociaux chinois, et utilise Tang Wei comme brand ambassadrice. Cette actrice est très populaire et se distingue en Chine par son intelligence.

Avant d’aborder le e-Commerce il est important pour une marque d’avoir un fort Branding et de la notoriété , car être sur Tmall demande de forts investissements.

Les nouvelles plateformes e-Commerce

Meici.com, plateforme de e-commerce en Chine

Ces dernières années, de nombreux sites e-commerce et boutiques en lignes axées sur la mode et le luxe ont stimulé le marché chinois. Ce sont des sites indépendants des sites officiels des marques. Ces sites proposent aux utilisateurs une nouvelle expérience sur le shopping en ligne haut de gamme. Voici l’exemple de Meici.com

Meici.com vise à apporter les dernières tendances de la mode et d’innover les expériences d’achat en ligne pour les clients chinois à travers les plates-formes digitale. Il est parmi les premières sociétés de e-commerce de luxe, et il crée beaucoup d’expériences et de services innovants. Dans le même temps, Meici.com publie le magazine e-Fashion appelé Mzine, qui combine les médias de la mode et du e-commerce, ce qui contribue à remodeler complètement l’expérience de shopping en ligne.

Meici.com vend exclusivement des produits hauts de gamme de grandes marques de luxe et mode. Toutefois, la page la plus populaire et fonctionnelle de Meici.com est «Mzine» qui combine à la fois les tendances, le contenu et les produits ensemble.

En ce qui concerne la garantie sur l’authenticité des produits, Meici.com assure que tous les produits sur le site sont authentiques et de grandes marques internationales. Il fournit également des services de retour et d’échange dans les 7 jours à compter de l’achat, et accepte les demandes d’identification des clients, comme Vip.com. En outre, sur demande Meici.com fournit une copie de la facture et donne quelques suggestions sur la façon de vérifier si le produit est authentique ou non.

Enfin, il existe un grand nombre de nouvelles plateformes & App. Xiaohongshu, meilishuo, Yangmatou qui se battent pour capter l’attention des marques de prêt à porter.

En conclusion, dans le monde du Fashion, l’e-Commerce est très important et devient stratégique. Le consommateur chinois est connecté et cela ne le gêne pas d’acheter des biens de luxe sur Internet. C’est donc aux marques de prendre le virage numérique en Chine, car rappelons-le : la Chine représente 50% du marché du luxe dans le monde.

Auteur : Olivier Verot, Gentlemen Marketing Agency

***

Lire aussi

(c) ill. têtière : Shutterstock

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>