Mblox facilite l’achat sur mobile

mBlox s'est crée sur le constat qu'il existe une problématique « many to many » à résoudre pour tout ce qui concerne les relations avec les opérateurs mobile

Comme le rappelle Christophe Collier, Product marketing manager chez mBlox, « l’entreprise s’est créée sur le constat qu’il existe une problématique « many to many » à résoudre pour tout ce qui concerne les relations avec les opérateurs mobile : d’un coté il y a plusieurs opérateurs mobiles qui gèrent des utilisateurs et de l’autre des marques, des éditeurs ou des prestataires de service qui veulent atteindre ces utilisateurs de réseaux mobile. Une marque souhaitant utiliser le SMS comme outils de CRM, ne serait-ce qu’en France par exemple, doit non seulement trouver le bon outil de gestion de campagnes SMS mais aussi s’assurer que cet outil soit à même d’envoyer les messages sur tous les réseaux mobiles et dès que l’on ajoute un nouveau pays l’on multiplie le nombre d’opérateur à gérer et la complexité ».

En conséquence, « mBlox se devait d’être présent en France non seulement parce que la France est l’un des marché le plus prometteur en terme de marketing mobile et de payement mobile mais aussi afin d’offrir toujours plus de connections opérateur plus de connaissance marché à ses clients ».

Christophe Collier répond à nos questions, sans langue de bois !

A quelles problématiques mBlox répond-il ?

L’objectif mBlox est double, d’un côté nous facilitons la connexion aux opérateurs au niveau technique et de l’autre, grâce à notre connaissance marché, nous aidons nos clients à lancer des campagnes ou des services dans d’autres pays. Un client Français par exemple va utiliser l’API mBlox pour envoyer et recevoir des SMS en France ou pour facturer des services via la facture de l’opérateur mobile au lieu d’avoir à développer un connecteur spécifique pour chaque type de service et chaque opérateur. De plus, une fois connecté à mBlox, ce même client va pouvoir, après les ajustements nécessaire à chaque pays, lancer son service dans un autre pays avec la même connections.

En ce qui concerne la solution PayMobile France, ou MPME pour les opérateur Français, le grand changement vient de la possibilité de monétiser des contenus WEB et vient de l’accès à des paliers tarifaires qui était, jusqu’à présent, réservé à des solutions de paiement nettement moins bien acceptées par les utilisateurs finaux. Payer par PayPal ou sa carte bancaire n’est toujours pas un geste anodin pour la majorité des français, envoyer un SMS ou cliquer sur une page WAP l’est bien plus.

… et quels en sont les avantages pour les clients-entreprises ?

Non seulement les entreprises vont pouvoir ajouter un nouveau moyen de paiement (et donc mécaniquement augmenter leur chiffre d’affaires) mais en plus elles pourront monétiser des services à plus fortes valeur ajoutée que ce qui était précédemment possible avec la limite des paliers tarifaire à 3 euro pour des contenus et des services WEB.

Christophe Collier, Product marketing manager chez mBlox.

Christophe Collier, Product marketing manager chez mBlox

Quelles sont les diverses étapes, côté client final ?

Nous avons 2 principaux cas :

1/ Un achat depuis le WAP

L’utilisateur navigue depuis son téléphone portable sur un site internet mobile et s’intéresse à un contenu ou un service proposé.

Le service lui présente le produit, son prix et lui demande de cliquer sur le bouton/lien « OUI » pour valider l’achat.

L’utilisateur est redirigé sur une page gérée par l’opérateur mobile qui lui représente les informations nécessaires (prix, contenus, etc.) et demande de confirmer son achat.

Une fois que l’utilisateur a validé sur la page de l’opérateur il est redirigé vers le contenu ou le service acheté.

Il reçoit un message ensuite un récapitulatif de la transaction via SMS.

2/ Un achat depuis le web

L’utilisateur navigue depuis son ordinateur portable sur un site internet et s’intéresse à un contenu ou un service proposé.

Le service lui présente le produit, son prix et lui demande de saisir son numéro de téléphone et de valider son achat.

L’utilisateur reçoit un SMS avec une URL pour valider son payement.

L’utilisateur est automatiquement redirigé sur une page gérée par l’opérateur mobile qui lui représente les informations nécessaires (prix, contenus, etc.) et demande de confirmer son achat.

Une fois que l’utilisateur a validé sur la page de l’opérateur il est redirigé vers une page présentant un code WEB qu’il lui sera possible de ressaisir sur le site si ce site WEB n’est pas en mesure de le reconnaître automatiquement comme un utilisateur ayant acheté un contenu ou un service spécifique de manière automatique.

L’utilisateur accède à son contenu sur le WEB et reçoit un message un récapitulatif de la transaction via SMS.

Les pages de payement opérateurs sont les suivantes et affiche clairement toutes les informations nécessaires (voir illustration en têtière).

Ce service fonctionne-t-il avec tous les opérateurs, même MVNO ?

La solution MPME, et donc PayMobile France, fonctionne sur les 3 opérateurs historiques (Bouygues, Orange et SFR), sur la majeure partie des licences de marques de ces 3 opérateurs mais pas sur tous les MVNO.

Quel est le prix de ce service pour l’entreprise ? En quels postes ce prix se décompose-t-il ?

Le prix se divise en 2 parties, un prix de setup et un abonnement mensuel pour l’ouverture d’un service et un revenu partagé entre l’agrégateur, l’opérateur et l’éditeur du service.

Quels sont les délais de mise en place ?

Les délais de mise en place sont de 10 à 15 jours environ. Selon les différents paramétrages et services demandés. La majeure partie de ce temps est dépendante des opérateurs qui ont besoin d’un certain temps pour soit configurer leurs plateformes soit pour valider le parcours utilisateur proposé. L’intégration de l’API de facturation PayMobile permettant d’utiliser de manière simple l’offre MPME de doit pas prendre plus que quelques jours.

Notre interviewé : Christophe Collier, Product marketing manager chez mBlox.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>