Partenariats marques / influenceurs : principaux critères d acceptation des influenceurs

Partenariats entre marques et influenceurs : les principaux critères d’acceptation des influenceurs

En quelques années à peine, les influenceurs sont passés du rang de simples curiosités à celui de véritables prescripteurs. Les marques se sont ainsi emparées du phénomène. Elles sont de plus en plus nombreuses à chercher les partenariats avec ces nouvelles stars des réseaux sociaux.

Reech vient de publier son étude annuelle dédiée aux relations entre les marques et les influenceurs. On y apprend que 91% des influenceurs répondent aux demandes de partenariats des marques. Mais ces demandes de partenariat ne sont pourtant pas systématiquement acceptées.

Zoom sur les critères d’acceptation les importants pour les influenceurs

Zoom sur les critères d’acceptation les importants pour les influenceurs

Les critères de fond : la marque

Guillaume Doki-Thonon, Fondateur, CEO, Reech

Guillaume Doki-Thonon, Fondateur, CEO, Reech

58% des influenceurs citent le produit ou le service à promouvoir. C’est leur premier critère d’acceptation d’un partenariat. En effet, leurs communautés sont leur principal outil de travail. Il est donc hors de question pour les influenceurs de se décrédibiliser en promouvant des produits ou services sans rapport avec leur univers. Même en contrepartie d’une belle rémunération.

47% des influenceurs citent l’ADN de la marque comme un autre critère important à leurs yeux. Là encore, ils cherchent à renvoyer une image cohérente d’eux-mêmes. Les premiers clients des influenceurs ne sont pas les marques, mais leurs communautés. Et elles suivent les influenceurs car ils s’expriment sur des sujets précis, avec des personnalités et des valeurs qui leur sont propres.

Les critères de forme : la façon dont est mené le partenariat

A défaut de pouvoir agir sur le fond (ce qu’elles sont, leurs produits), les marques peuvent agir sur la forme. C’est ce que révèle l’étude. Ainsi, 42% des influenceurs citent la qualité de la prise de contact dans leurs critères d’acceptation des partenariats. C’est le troisième critère le plus cité après le produit à promouvoir. 40% parlent aussi de l’intérêt de l’expérience. Encore un critère sur lequel les marques peuvent jouer.

La rémunération, quant à elle, n’est mentionnée que par 22% des influenceurs.

Au final, cette étude traduit de fortes attentes des influenceurs. Ils souhaitent travailler avec des marques plus professionnelles dans leurs partenariats. De la prise de contact à l’expérience vécue, ils se comportent avec les marques comme des clients.

Auteur : Guillaume Doki-Thonon, Fondateur, CEO, Reech

***

(c) Ill. DepositPhotos

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *