Le Digital au service du Retail

La combinaison des canaux web, mobiles et physiques donne aux solutions digitales un rôle prépondérant. Quels sont donc aujourd’hui ces outils digitaux ?

Le consommateur n’a jamais été aussi informé et indifférent au marketing de masse. Si l’on assiste à une explosion du e-commerce et du m-commerce, les boutiques physiques ne sont pourtant pas en reste. Expérience produit, possibilité de parler à un vendeur… les clients passent volontiers du On au Off (et vice versa !).

La combinaison des canaux web, mobiles et physiques donne aux solutions digitales un rôle prépondérant. Quels sont donc aujourd’hui ces outils digitaux ?

La combinaison des canaux web, mobiles et physiques donne aux solutions digitales un rôle prépondérant. Quels sont donc aujourd’hui ces outils digitaux ?

 

Résultat : la combinaison des canaux web, mobiles et physiques donne aux solutions digitales un rôle prépondérant. Mais quels sont donc aujourd’hui ces outils digitaux ?

Le mobile a révolutionné les habitudes d’achat en moins de temps qu’il n’en avait fallu au e-commerce. Les Smartphones et tablettes remplacent petit à petit les ordinateurs personnels en ce qui concerne les usages courants (e-mails, jeux, vidéo, surf sur Internet, shopping en ligne…). Selon une étude Flurry datant de 2011, les utilisateurs passent plus de temps sur Internet via une plateforme mobile que via leur ordinateur de bureau ou portable. Il existe une application mobile pour tout, et les distributeurs ont bien compris leur intérêt à se positionner sur les canaux mobiles.

Pourtant, il n’est pas rare de se trouver encore confrontés à des enseignes qui n’ont pas développé au moins un site e-commerce, comme le souligne Marie Axelle Loustalot Forest, Directrice du pôle français chez Javelin Group. Il semblerait que le consommateur soit à bien des égards moins réfractaire aux nouvelles technologies que les distributeurs, qui se demandent encore souvent dans quelle voie se lancer, surtout que les possibilités sont nombreuses, et que leur intégration dans la stratégie cross-canal ne soit pas toujours évidente.

QR Codes & reconnaissance d’images

Le QR Code, souvent considéré comme disgracieux, a pourtant ceci de notoire : non seulement on le remarque, mais en plus on l’identifie clairement comme un signal menant à une information supplémentaire. Tel que le mentionne Bruno Dubois, Chef de Projet au PICOM, « la reconnaissance d’images a des qualités indéniables, car elle permet d’intégrer de façon discrète une communication riche à partir d’un visuel fixe ou d’une vidéo, mais les deux technologies n’ont pas le même usage, et le QR code a encore quelques jours devant lui ».

Affichage dynamique

En vitrine ou en boutique, l’affichage dynamique possède de nombreux avantages par rapport à l’affichage classique. 75% des visiteurs se souviennent d’un affichage dynamique contre 44% pour l’affichage traditionnel selon IPSOS, mais l’intérêt ne s’arrête pas là. Véritable vecteur d’une ambiance particulière à l’enseigne, l’affichage dynamique permet également de dispenser des informations en temps réel (ventes flash, promotions, démonstrations produits…), captant ainsi l’attention du passant, ou rendant le temps d’attente aux caisses des boutiques utile. Les écrans ne sont de plus pas les seuls supports possibles pour diffuser du contenu (vidéo, animations flash, publicité…), puisque l’on commence à voir apparaitre des concept-stores aux vitrines tactiles (comme celui d’Orange à l’île Maurice par exemple).

Tablettes et bornes tactiles multi-touch

Les iPads et autres tablettes tactiles ont commencé à envahir plus que nos salons. Aujourd’hui véritables outils d’aide à la vente, ces appareils sont devenus, avec les bornes multi-touch, des atouts non négligeables dans de nombreuses boutiques.

Tablettes, bornes, affichage dynamique… on pourrait s’inquiéter d’une déshumanisation des points de vente. Mais justement tout l’enjeu est là : savoir instaurer une complémentarité entre ses forces de vente et ses outils digitaux en boutique. En plus de donner à l’enseigne une image moderne et dynamique, les tablettes et bornes (fixes mais plus visibles) viennent en soutien des vendeurs bien souvent dépassés par les connaissances spécifiques recueillies par les consommateurs au moyen du web (avis de consommateurs, sites e-commerce, réseaux sociaux…).

Mobile, géolocalisation & NFC

Un canal particulier que le mobile, puisqu’il est toujours dans notre poche et permet des interactions que ce soit à la maison, dans la rue ou même en boutique. Via le Smartphone, on peut ainsi envoyer des offres géolocalisées afin d’attirer le client dans le magasin le plus proche au moyen d’offres à durée limitée. Les derniers modèles étant équipés de puces NFC (même le futur iPhone 5 si l’on en croit la rumeur qui se précise), le paiement sans contact devrait relativement rapidement changer une fois de plus les habitudes d’achat. Argument de vente pour clients pressés ou gadget ?

Réseaux sociaux

Encore hélas trop souvent considérés comme des outils ne méritant pas d’y accorder plus que l’attention du « stagiaire un peu geek », les réseaux sociaux sont pourtant d’une importance capitale en termes d’image et de relation client. L’animation peut se faire par de nombreux moyens qui feront toute la différence entre une page sans intérêt et une page engendrant du trafic : jeux concours, tirages au sort, boîtes à idées, retransmission d’évènements Live… Les réseaux sociaux sont également très intéressants pour la mise en place de stratégies cross-canal de recrutement de clients.

En conclusion, l’innovation en matière de solutions digitales ne cesse de nous apporter des solutions toujours plus intéressantes. Prenons par exemple les cabines d’essayage virtuelles. Elles permettent de réduire les problèmes liés à la vente en e-commerce de produits à forte implication (vêtements, lunettes…). La réalité augmentée peut quant à elle être une solution profitable aux bijoutiers pour exposer leurs objets de grande valeur en vitrine tout en diminuant le risque de se faire cambrioler. Dernier exemple, les chariots du futur seront équipés d’écrans connectés et pouvant interagir avec le mobile du client. De quoi donner matière à réfléchir aux commerçants, mais une chose est sûre : ceux qui espèrent rester à l’écart du digital encore longtemps auront du mal à s’en sortir…

Auteur : société ViewOn, adhérente de la Digital Media Association

Dossier : Digital et points de vente physiques

Les aspects stratégiques du digital en point de vente

  • Digital en points de vente : un mille-feuille à la recette délicate. A l’ère du parcours client multi et cross-canal, quels sont les objectifs possibles et pertinents pour réussir l’intégration du digital en point de vente et comment aborder le sujet de manière globale ? Par Youmna Ovazza, Chief Digital Officer, Altavia
  • Le digital peut-il vraiment faire venir en magasin ? Oui, le digital génère du trafic en magasins ! Essentiellement via les réseaux sociaux, le téléphone mobile. Bilan de quelques dispositifs, exemples d’approches, par Elisabeth Exertier, co-présidente du club Adetem Performance Point de Vente et Directrice Générale du Site Marketing.
  • La révolution technologique dans les points de vente ne fait que commencer ! Depuis l’essor du web, à la fin des années 1990, et l’avènement du e-commerce, les points de vente ont très souvent été mis de côté en ce qui concerne les investissements technologiques, faisant figure de « parents pauvres » de la révolution Internet. Aujourd’hui, la seconde révolution du web est en marche avec la multiplication des devices « nomades ». Dans ce contexte, comment ont évolué les points de vente ? Quel est leur positionnement ? Par Yohan Stern, fondateur et dirigeant de Mail Metrics (Key Performance Group).
  • Le Digital au service du Retail, par la société ViewOn, adhérente de la Digital Media Association
    La combinaison des canaux web, mobiles et physiques donne aux solutions digitales un rôle prépondérant. Quels sont donc aujourd’hui ces outils digitaux ?
  • Distribution : les défis de l’omni canal. Face au développement du E Commerce et de l’omni canal, la distribution en général fait aujourd’hui face à une mutation profonde. Une mutation portée notamment par des innovations digitales multiples. Par Philippe Nobile, Senior Manager Grande Consommation, cabinet Kurt Salmon.

Les outils digitaux en points de vente réels

____________

Le dossier E-commerce, comment développer ses ventes sur Internet peut aussi vous intéresser !

Précédent Dossier : Planning Stratégique

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


1 commentaire

  1. avatar

    Dominique

    15 novembre 2012 at 21:32

    Très intéressante cette page. Merci de ces infos

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>