Réduire le Time To Market des offres de services digitaux avec… zéro budget

Adopter une organisation agile pour réduire le Time To Market des offres de services digitaux avec… zéro budget.

Vitesse. C’est aujourd’hui le maître mot de tous les nouveaux business models, à l’ère de la digitalisation. Sortir de nouvelles offres de manière agile devient vital, mais ne dépend plus seulement de la direction Marketing ; elle implique une transformation totale du mode d’organisation des entreprises. Alors, comment la direction Marketing doit-elle s’y prendre pour convaincre la Direction Générale de fonctionner autrement ?

Prendre de vitesse le marché

…En sortant, avant la concurrence, la « killer offer »).

La « Transformation Digitale » des offres B2B et B2C entraîne un besoin profond de transformation des entreprises et donc de leurs processus. L’idée sous-jacente : réduire le Time To Market des nouvelles offres de manière drastique, en changeant leur mode de fonctionnement pour agir –  ou réagir – plus vite que la concurrence.

Pour y parvenir, il est impératif d’apprendre à innover pragmatiquement, plus vite. D’adopter le fameux « mode agile ».

Michaël Rolland, Marketing Director, Services & Strategic Accounts, Econocom et Membre CMIT

Michaël Rolland, Marketing Director, Services & Strategic Accounts, Econocom et Membre CMIT

Ce vœu pieu, toutes les entreprises le font aujourd’hui. Pourtant, peu sont en mesure d’adopter véritablement une organisation à deux vitesses, fonctionnant selon deux modes : « mode Industriel » et « mode Startup »… le fameux « Bimodal IT » dont parle tant le Gartner.

Plusieurs freins sont à l’origine de ce constat : lenteur d’exécution, décisions théoriques et peu claires de la direction, budgets inchangés (voire réduits) et résistance au changement des acteurs en présence…

Prendre de vitesse sa propre organisation

…En fonctionnant comme une shadow startup interne).

Alors, comment parvenir à transformer une organisation INDUSTRIELLE orientée PROJETS en organisation AGILE orientée PRODUITS, sans budget supplémentaire ?

Parce que c’est bien dans le terme de « produit » que réside la solution à cette nécessaire mutation des offres digitales.

En effet, sans s’organiser en équipe produit, impossible d’aller assez vite pour générer rapidement de premiers résultats concrets. Vous avez donc tout intérêt à vous inspirer des startups commercialisant des produits, comme une App par exemple. Et ce même si vous attaquez le marché avec des offres de Service.

Première étape : disposer d’une seule stratégie et d’une équipe dirigeante alignée selon une seule et même volonté de fonctionner différemment. Comme toute décision, celle d’adopter une organisation bimodale sera beaucoup plus acceptable à partir du moment où elle ne demande aucun budget supplémentaire.

Casser les silos est le seul moyen d’y parvenir. La méthode devops peut nous inspirer : mettre en place une équipe « Shadow Startup » pluridisciplinaire pour prendre de vitesse l’organisation en place. Cette équipe devra rapidement faire ses preuves en montrant des résultats et bénéfices concrets. Alors comment la constituer ?

D’abord en choisissant un acteur de chaque maillon de la chaîne business : Innovation, UX Design, Marketing, Avant-vente, Vente, Delivery & Produit.

chaîne business : Innovation, UX Design, Marketing, Avant-vente, Vente, Delivery & Produit.Mais surtout, chaque membre de l’équipe « Shadow Startup » devra être sélectionné selon trois critères :

  • Sa motivation pour faire face à la surcharge de travail que ce projet représente en plus du sien.
  • Sa capacité à collaborer en mode virtuel via les RSE pour faire face aux indisponibilités temporaires des autres membres.
  • Sa volonté de « mettre les mains dans le cambouis » pour délivrer rapidement des résultats concrets.

Déployer une team « shadow startup » c’est comme déployer une équipe de « commandos de marines spécialisés » sur le théâtre d’opérations du digital, pour y prendre position et lire la réalité du terrain avant l’arrivée du gros des troupes. Elle devra lancer rapidement un produit minimum viable sur le marché et étudier ses forces et faiblesses auprès du consommateur final pour rapidement « pivoter » le business modèle et les fonctionnalités si le marché le demande.

Comme son nom l’indique, cette équipe produit fonctionnera telle une startup interne en travaillant selon trois étapes  :

  1. Design Thinking pour comprendre la problématique client,
  2. Lean Startup pour trouver la solution à ses problèmes,
  3. Mode Agile pour faire rapidement évoluer la solution dans le temps.

Prendre de vitesse la direction financière

…En faisant la preuve du ROI le plus tôt possible. Et sans budget, point de salut.

C’est faux, surtout si l’on considère que la Direction Générale donne les clés du camion Digital à cette équipe ultra motivée pour produire rapidement la preuve de ROI attendue !

Chaque direction métier devra alors s’astreindre à trois décisions :

  • Limiter l’ambition de cette équipe à des objectifs réalistes.
  • Soutenir son membre de l’équipe embarqué dans la « Shadow startup » en le déchargeant de tâches administratives.
  • Exiger un Reporting léger mais hebdomadaire.

Une fois la preuve établie au plus haut niveau de l’efficience de cette première équipe Produit , un budget spécifique ne saurait lui être refusé, même par le plus réticent des DAF. Budget directement suivi d’un statut plus officiel…

Pour poursuivre la migration de toute l’organisation vers un mode  « Bimodal », il suffira alors de multiplier ce modèle pour chaque nouveau produit ou service en phase de démarrage. La création de communautés transverses entre catégories de spécialistes (Ux Designer entre eux, Marketeurs entre eux, Vendeurs…) permettra alors à toutes ces équipes agiles d’évoluer vers plus d’efficacité en tirant parti des bonnes pratiques des personnes appartenant aux autres équipes produits.

chaîne business : Innovation, UX Design, Marketing, Avant-vente, Vente, Delivery & Produit.

C’est au Directeur Marketing qu’incombe la responsabilité de créer l’impulsion et de convaincre son comité de direction de la mise en place une telle organisation. Car il en va de sa profonde conviction et de sa réelle mission à proposer toujours plus rapidement de nouveaux services en phase avec des attentes marché en en pleine accélération.

Alors seulement, la « Transformation Digitale » deviendra pour cette entreprise agile, la « Transformation – des organisations pour affronter la concurrence  – Digitale ».

Auteur : Michaël Rolland, Marketing Director, Services & Strategic Accounts, Econocom et Membre CMIT

***

(c) ill. DepositPhotos

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *