L’Internet mobile bouscule l’e-publicité

Une population de mobinautes croissante, des outils de mesure de plus en plus précis, des technologies libérant la créativité et enrichissant le lien avec le mobinaute : l'Internet mobile incarne sans aucun doute la prochaine révolution publicitaire. Orange

Une population de mobinautes croissante, des outils de mesure de plus en plus précis, des technologies libérant la créativité et enrichissant le lien avec le mobinaute : l’Internet mobile incarne sans aucun doute la prochaine révolution publicitaire.

Sophie Poncin, directrice Orange Advertising Network

Sophie Poncin, directrice Orange Advertising Network

Le Smartphone a envahi toutes les couches de la population, sans distinction. Chacun veut disposer de ce moyen de connexion qui lui permet d’accéder en tout lieu à Internet et de rester en contact avec ses amis, sa famille, ses communautés, ses collègues … en un clic ou en effleurant un écran tactile. Un concentré de technologie qui tient dans la poche, et avec lequel l’abonné crée un lien privilégié et inédit. Comment la publicité pourrait-elle passer à côté d’un tel média, d’un tel potentiel, d’une telle proximité ?

Une société toujours plus connectée et mobile

L’explosion des Smartphones et des tablettes numériques ont enfin donné corps à l’Internet mobile. Iphone, BlackBerry, Android, Windows Phone… Le secteur jouit pleinement de la vive concurrence que se livrent Apple (iPhone et iPad) et les autres fabricants de téléphones et de tablettes.

Répondant aux fortes attentes de simplicité et d’interactivité, les innovations technologiques se multiplient et séduisent consommateurs et professionnels : écrans tactiles multipoint, connexions sans fil, audio et vidéo, ebooks, etc.

Autre facteur accélérant l’adoption de ces équipements, les opérateurs proposent une profusion de forfaits Internet et téléphonie illimités et des prix avantageux sur ces équipements. Sosh, la toute nouvelle marque mobile en ligne d’Orange illustre cette tendance de prix étudiés et de liberté : avec ou sans mobile, Internet + téléphone + SMS de quelques heures à illimité…

Résultat : la population des mobinautes surfant sur Internet depuis leur mobile explose en France.

Bientôt 20 millions de mobinautes français

Pour profiter pleinement des opportunités marketing et publicitaires de l’internet mobile, des outils de mesure devenaient indispensables. En octobre 2010, Médiamétrie publiait pour la première fois une mesure d’audience trimestrielle de l’Internet mobile en France, qui deviendra mensuelle en 2012. Selon l’étude de cadrage Téléphonie & Services Mobiles/MCI – T2 2011, la France comptait déjà 17,7 millions de mobinautes au second trimestre 2011, dont 71 % se connectaient à l’Internet mobile tous les jours ou presque : soit une hausse de plus de 65 % en un trimestre ! Toutes les prévisions s’accordent à dire que d’ici 1 à 2 ans, il y aura davantage de mobinautes que d’internautes dans le monde, puis en France.

Le cabinet d’études Gartner évalue même le marché mondial de la publicité sur l’internet mobile à 3,3 milliards de dollars (multiplié par deux en un an), et prédit qu’il dépassera 20 milliards dès 2015.

Le marché de la publicité mobile, mesuré et lisible, se structure. Fortes de ces outils, les agences peuvent désormais travailler « sérieusement » sur des dispositifs mobiles. D’ailleurs, leurs départements commencent à s’organiser pour intégrer le mobile dans les équipes en charge des opérations digitales.
Les éditeurs aussi ont compris l’enjeu que représente le développement de l’audience sur l’Internet mobile ainsi que sa monétisation : ils confient leurs inventaires mobile à des régies spécialisées. Un seul bemol, malgré tous ces atouts, le démarrage de la publicité sur l’Internet mobile reste timide en France. Il est temps de défricher ce terrain vierge qui offre réellement d’immenses opportunités !

La créativité ouvre des horizons inexplorés

La publicité sur l’internet mobile offre un potentiel inédit, à travers une relation privilégiée avec le mobinaute : applications mobiles, surf sur le web, réseaux sociaux, sites communautaires, sites de divertissements ou vidéo, etc. Autant d’usages réguliers et installés, autant d’opportunités.

Certes, les premières opérations (encore majoritaires) ont surtout consisté à transposer et adapter des bannières, expand et autres interstitiels, take over ou habillage de page… pour des écrans de téléphones mobiles.

Mais, très bientôt, tout le marché mobile adoptera à l’unisson le langage HTML5. Au-delà des considérations technologiques, il apporte enfin une réponse élégante et économique à un vrai problème : il suffit de créer un seul fichier HTML5 qui pourra s’afficher sur un smartphone, une tablette, un ordinateur, un écran TV… Y compris avec des éléments en 3D, audio ou vidéo.

Cerise sur le gâteau : ce langage gère aussi l’interactivité en temps réel avec le mobinaute ! Peut-on imaginer une meilleure relation de proximité ?

l’AdInApp lancée il y plusieurs mois offrait déjà une nouvelle expérience de marque : le clic du mobinaute sur une bannière ou un interstitiel suffit à pour le rediriger vers un mini-site dédié au produit de l’annonceur sans quitter l’application d’origine.

Le cube 3D autorise de multiples fantaisies sur toutes ses facettes, tandis que le carrousel fait défiler les images, et le 360 permet de contempler un objet en réalité virtuelle. On trouve également des écrans à gratter profitant pleinement des fonctions tactiles des équipements mobiles.

Un écosystème qui se construit

Une politique de partenariats et d’engagements est essentielle dans la stratégie de développement des réseaux publicitaires. Les éditeurs se tournent vers des spécialistes qui les accompagnent sur l’Internet mobile : ad server display et vidéo, décryptage des performances des campagnes, audience et outils de mesure…

Le mobile incarnant un média relationnel par excellence (et plus encore avec ses évolutions imminentes comme le HTML5), display rime aussi avec marketing direct.

Enfin, la commercialisation d’offres convergentes sera un gage de réussite et d’efficacité. Orange Advertising Network a annoncé récemment le lancement de l’offre mobiweb (publicité web et mobile deux-en-un), une gamme d’offre couplées web et mobile pour faciliter l’internet.

Le train de la publicité sur l’internet mobile prend déjà son élan : attention à ne pas rester sur le quai !

Auteur : Sophie Poncin, directrice Orange Advertising Network, membre du SRI

——————–

Dossier communication et publicité digitale (Internet, mobile)

La publicité sur Internet : chiffres, enjeux, opportunités

Les outils de l’e-publicité sur Internet

La publicité sur téléphone mobile

E-publicité, e-marketing : droit et éthique

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


1 commentaire

  1. avatar

    Dominique

    12 janvier 2012 at 18:07

    Bonjour,

    De grandes marques investissent des sommes considérables afin d’innover sans cesse pour développer le pouvoir donné aux consommateurs via leur appareil mobile. Déjà 52 6% des possesseurs de Smartphones ont reconnus avoir utilisé leur appareil pour les aider dans leur shopping de Noël. Plus de 35% ont dit avoir utilisé leur téléphone pour rechercher des produits et/ou comparer des prix et des commerçants. Et 14 1% ont avoué avoir utilisé leur appareil pour effectuer des achats.

    Il apparaît évident que les commerçants qui sauront adapter leur business afin de permettre aux consommateurs de tirer avantage des technologies mobiles seront bénis et à l’abri du besoin pour les années qui viennent !

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>