Recommandation de produits : ne pas oublier le produit !

Recommandation de produits : ne pas oublier... le produit !

Le doute n’est pas de mise : les données comportementales sont extrêmement importantes pour proposer au client les produits qu’il a le plus de chance d’aimer et d’acheter. Capter les bonnes informations sur celui-ci, les associer avec celles que vous détenez dans vos systèmes CRM et ERP est une « best practice » incontournable pour mettre en place un système de recommandation efficace.

Les critères « produit » à ne pas négliger

Dans les règles de recommandation, il est aussi important de s’attacher au catalogue produit pour prendre en compte notamment ses fluctuations. Plusieurs informations peuvent être utiles pour affiner les règles de recommandation :

  • Le stock disponible, pour éviter de proposer à des milliers de clients un produit… qui n’est plus en stock.
  • La marge dégagée, pour mettre en avant les produits les plus rentables quand plusieurs choix sont possibles.
  • L’aspect « nouveauté » du produit, pour attirer les clients sensibles à ce critère.

Ce dernier prend une valeur toute particulière dans les domaines où les clients sont à l’affut des dernières nouveautés. C’est le cas dans le secteur de la mode, bien sûr, mais aussi dans le secteur high-tech, ou dans les produits culturels.

Des e-mails qui contribuent à fidéliser le client

Franck Giroudon, COO de Probance

Franck Giroudon, COO de Probance

Dans l’édition, par exemple, il est possible de mettre en place des scénarios pour que les clients intéressés par un nouvel ouvrage reçoivent un premier e-mail d’alerte précisant la date de parution, dès que le produit est annoncé comme « à paraître ». Un second email l’avertira dès que celui-ci est disponible.

Ce type de scénario peut paraître simpliste, mais lorsqu’il faut paramétrer cette campagne manuellement, les marketers et gestionnaires de campagnes y passent beaucoup de temps.

Dans l’univers de la mode, où la notion de marque revêt une grande importance, les moteurs de recommandation peuvent jouer un rôle essentiel.

En effet, ils sont capables de pousser automatiquement au client, les dernières nouveautés de sa marque préférée et ce, dès leur entrée en stock. On comprend aisément que ce type de scénario puisse être perçu de manière très positive par le client.

A l’heure où les géants du web étendent leurs offres produits et grignotent régulièrement des parts de marché, nul doute que c’est avec ce type de service personnalisé que les acteurs du e-commerce de plus petites tailles pourront se démarquer et fidéliser leur clientèle.

En personnalisant intelligemment vos messages, vous passez d’un marketing de masse « interruptif » et mal accepté, à un marketing one-to-one beaucoup plus apprécié, avec pour conséquence directe une augmentation des performances et du ROI.

La preuve en quelques chiffres :

  • Pour certains e-commerçants, il est avéré que l’utilisation de moteurs de recommandations dans les principaux scénarios marketing (relances paniers abandonnés, relances visites, campagnes cross sell,…) permettait de générer jusqu’à 28% de ventes additionnelles.
  • Enfin, il faut savoir que 64% des consommateurs jugent qu’il est important que les entreprises puissent proposer des offres liées à leurs centres d’intérêts, (source rapport Monetate), il est donc essentiel de répondre à ce besoin.

La révolution « recommandation » est lancée !

Auteur : Franck Giroudon, COO de Probance

***

(c) ill. Shutterstock – woman detail with a gift box in her hands

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>