Serious game et formation

Ce concept de formation définit un programme personnalisé, composé d’une formation initiale dans l’entreprise, d’un serious game et d’un accompagnement apparenté à du coaching.

« Grâce à mon professionnalisme et à mon expertise en marketing, je viens de me voir confier l’encadrement de mon équipe, mais …

  • Comment passer d’excellent « technicien en marketing » à un bon manager ?
  • Comment m’imposer parmi les hommes et les femmes avec qui je faisais équipe hier ?
  • Comment gérer « objectivement » mes collaborateurs ?
  • Comment motiver et gérer des collaborateurs plus âgés ou expérimentés ? »

Cette situation fréquente n’est pas sans poser des questions fondamentales, auxquelles nous allons répondre.

Après quelques années d’expérience réussies, les directions d’entreprise ont souvent intérêt à confier de nouvelles responsabilités à leurs collaborateurs, non seulement pour les motiver et les fidéliser mais aussi pour faire progresser leurs équipes et les projets.

Savoir préparer l’entretien annuel d’évaluation

De nombreux cadres doivent ainsi continuer à travailler avec leur équipe mais à une place différente… Ce contexte complexifie les relations, notamment au moment de l’étape fondamentale de l’ « entretien annuel d’évaluation ».

Ce rituel au sein des entreprises constitue un moment fort et déterminant pour la performance des individus et de l’équipe tout au long de l’année.

Les jeunes managers doivent donc y être préparés au mieux. C’est un exercice qui mêle un certain formalisme à un véritable savoir-être managérial. Aussi, il convient d’acquérir non seulement des techniques de construction de cet échange, mais aussi de travailler sur les modes de communication, d’écoute et d’attitude.

Pour cela, nous avons par exemple mis en place une nouvelle façon d’aborder la formation. Celle-ci est basée sur la notion d’entraînement, donc de répétition, rendue ludique et accessible par l’utilisation de divers outils.

Gilles Mercier, PDG d Ecofac

Gilles Mercier, PDG Ecofac

Un serious game pour appuyer la formation

Ce concept appelé « Training box » définit un programme personnalisé, composé d’une formation initiale dans l’entreprise (2 jours en moyenne), d’un serious game et d’un accompagnement apparenté à du coaching, sur plusieurs mois.

La formation initiale

La formation initiale permet de découvrir ou de rappeler les techniques de construction de l’entretien annuel ou de recadrage. Une attention toute particulière est portée sur la phase de préparation (80% du succès de l’exercice !) qui vise à créer des conditions d’évaluation objectives, fiables et constructives. Ensuite, viennent les techniques de conduite de l’entretien, bilan, évaluation globale, pour déboucher sur des propositions de plans d’actions et la mise en place du suivi.

Le serious game

Le serious game permet de créer des chocs d’apprentissage, de s’entraîner autant de fois qu’on le souhaite, et d’aller même plus loin dans l’expérimentation puisque le collaborateur est amené à réagir à des situations très variées, le jeu d’acteurs étant plus riche que dans un simple jeu de rôle.

Le coaching

Quant au coaching, il permet de s’entraîner à affronter ou de réagir par rapport à des situations spécifiques ou délicates, mais pourtant bien réelles : celle du collaborateur délégué syndical, expert dans la connaissance du droit du travail ; celle du collaborateur jaloux qui convoitait le poste que le manager a obtenu ; celle des collaborateurs qui travaillent beaucoup à distance et se sentent détachés du responsable et de l’équipe ; celle du collaborateur encore plus technique ou expérimenté que son propre manager ; etc.

Alors que les bénéfices de la formation classique s’estompent en quelques mois, l’intérêt de l’entraînement est d’acquérir des réflexes et des comportements durables et ancrés dans le savoir-être du collaborateur.
Un nouveau concept qui devrait séduire les professionnels du marketing soumis à une pression constante pour plus de performance au quotidien, et sensibles à la possibilité de mesurer directement et rapidement le retour sur investissement de leur budget formation.

Auteur : Gilles Mercier, PDG d’Ecofac

————–

Sommaire de notre dossier sur la fonction Marketing, l’emploi et les RH liées à notre métier

Introduction iconoclaste : Les métiers du marketing, nourris aux paradoxes, Jean-Marie Blanc, Directeur Institut APEC du Conseil

Emploi et marketing : les jeunes diplômés s interrogent

Emploi et marketing : les jeunes diplômés s’interrogent

Le recrutement côté employeur et cabinet conseil

Jeunes diplômés, comment “entrer” dans le marketing

Réseaux sociaux, recrutement et ressources humaines

Marketeur : entre sauteur dobstacles et super-héros ?

Marketeur : entre sauteur d’obstacles et super-héros ?

La formation professionnelle en marketing

Exercice des métiers du marketing et parcours professionnels

Témoignages sur le marché et les métiers du marketing

Stress, dépendance au travail… et bien être des salariés

Sommaire détaillé de notre dossier sur la fonction Marketing, l’emploi et les RH liées à notre métier

Les métiers du marketing : sans stress ?

Les métiers du marketing : sans stress ?

… avec retour sur la page sommaire du dossier de janvier 2010 :

Suivez-nous sur Twitter !

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>