Témoignage marché de l’emploi et marketing : Monster

Recrutement de marketeurs : quels profils, quelles tendances sur le marché de l emploi du marketing ?

Catherine Reichert, porte-parole Monster apporte son témoignage sur le marché de l’emploi dans la fonction marketing.

Quelle est l’évolution de la volumétrie des offres d’emploi concernant les marketeurs depuis un an ?

Recrutement de marketeurs : quels profils, quelles tendances sur le marché de l emploi du marketing ?

Recrutement de marketeurs : quels profils, quelles tendances sur le marché de l’emploi du marketing ?

On note globalement une baisse de 4% des offres d’emploi en ligne depuis un an (de novembre 2009 à novembre 2010). Une des plus fortes baisses d’offres d’emploi de l’année a eu lieu en mars (-31% par rapport à mars 2009 et -12% par rapport à janvier 2010). En juillet dernier, on a pu noter une première augmentation des offres (+11% par rapport à mars dernier), un pic ayant été atteint en octobre avec un retour correspondant au niveau de la fin d’année 2009 (voir ci-joint le MEI de Novembre).

Quels sont les profils marketing les plus recherchés depuis un an ?

En dehors de la dichotomie des catégories « cadre/non cadre », les profils les plus recherchés sont ceux liés au développement du web et des réseaux sociaux, comme par exemple les postes de community manager, responsable référencement/SEO, responsable marketing mobile, ou encore planneur digital.

Depuis la rentrée 2010, avez-vous noté des évolutions ?

On note une reprise de 19% en novembre par rapport au mois de septembre, avec un léger fléchissement en novembre par rapport à octobre. Il s’agit d’une baisse conforme aux tendances observées à cette période de l’année où une légère baisse d’activité succède généralement à la poussée du mois d’octobre.

Les profils recherchés sont-ils globalement « ouverts » ou plutôt « fermés »

Catherine Reichert, porte-parole Monster

Catherine Reichert, porte-parole Monster

Si on parle de qualités généralement demandées en marketing, elles sont effectivement toujours les mêmes : rigueur et sens de l’organisation, créativité et réactivité, qualités relationnelles et rédactionnelles, et bien entendu capacité à s’adapter dans un environnement très changeant.

Les « profils atypiques » en marketing ont-il une place sur Monster ?

Tous les profils se trouvent sur Monster, atypiques ou pas, dans la mesure où il n’y a pas de critères discriminants ou illicites.

Monster évolue-t-il aussi vers le réseau social ?

Monster est présent sur les réseaux sociaux via son blog, mais aussi sur Viadeo, LinkedIn, Twitter et Facebook. Le but principal est d’apporter du contenu, c’est-à-dire du conseil et de l’information, aux différentes communautés là où elles se trouvent, de les aider à décrypter l’actualité du monde du travail, répondre à leurs questions et échanger sur des problématiques RH. La présence de Monster sur ces réseaux n’a pas vocation à conduire des candidats vers les recruteurs mais à créer du lien, de l’échange et de la proximité.

En revanche, il est également proposé aux recruteurs une solution (Social Recruiting Solution) qui leur permet de créer un profil public sur Facebook et Twitter, alimenté par un flux d’offres Monster. Cette solution leur permet de développer leur marque employeur ainsi que les relations avec des candidats potentiels communicant directement vers eux.

Quels conseils donneriez-vous à un marketeur répondant à une annonce sur Monster afin d’augmenter ses « chances » de RDV ?

Le premier conseil serait de s’assurer lorsque l’on postule à un poste, de bien répondre aux critères principaux requis par le recruteur. C’est une des meilleures façons de s’assurer que sa candidature va être retenue.

Le deuxième conseil serait de ne pas hésiter à passer un coup de fil au recruteur pour s’assurer qu’il a bien reçu sa candidature et savoir éventuellement où en est le recrutement. Ce peut également être un élément décisif pour décrocher un 1er rendez-vous.

Enfin, quelles seront les tendances du recrutement de marketeurs sur 2011 ?

Si la reprise est là, elle reste encore timide. La croissance des effectifs sera sans doute au rendez-vous en 2011 mais de façon progressive en fonction du développement de l’activité des entreprises et de l’augmentation des budgets marketing.

————–

Sommaire de notre dossier sur la fonction Marketing, l’emploi et les RH liées à notre métier

Introduction iconoclaste : Les métiers du marketing, nourris aux paradoxes, Jean-Marie Blanc, Directeur Institut APEC du Conseil

Emploi et marketing : les jeunes diplômés s interrogent

Emploi et marketing : les jeunes diplômés s’interrogent

Le recrutement côté employeur et cabinet conseil

Jeunes diplômés, comment “entrer” dans le marketing

Réseaux sociaux, recrutement et ressources humaines

Marketeur : entre sauteur dobstacles et super-héros ?

Marketeur : entre sauteur d’obstacles et super-héros ?

La formation professionnelle en marketing

Exercice des métiers du marketing et parcours professionnels

Témoignages sur le marché et les métiers du marketing

Stress, dépendance au travail… et bien être des salariés

Sommaire détaillé de notre dossier sur la fonction Marketing, l’emploi et les RH liées à notre métier

Les métiers du marketing : sans stress ?

Les métiers du marketing : sans stress ?

… avec retour sur la page sommaire du dossier de janvier 2010 :

Suivez-nous sur Twitter !

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>