Du webmastering, à l’hyperspécialisation des fonctions webmarketing

Community Manager, une mobilité freinée par le manque d'offres d'emploi

De masse dans les années 50, le marketing s’est peu à peu individualisé pour séduire toujours plus de consommateurs. Aujourd’hui les marketeurs, quel que soit leur secteur d’activité, doivent composer en fonction de l’accès multicanal à l’information et à la possibilité d’achats.

Le web, depuis une petite dizaine d’année, est devenu un des éléments incontournables à toute stratégie marketing. Les entreprises ont toutes assimilé le fait que pour se développer, elles doivent avoir un site internet. Une enquête réalisée par le CREDOC et publiée en décembre 2010 montre, en ce sens, que 3 français sur 4 se connectent sur internet tous les jours ; chez les adolescents, cette tendance est d’autant plus forte puisque 99% d’entre eux surfent quotidiennement.

Les nouveaux métiers du SEO et du SEA

Yves Weber, directeur général de Brioude Internet

Yves Weber, directeur associé de Brioude Internet

Tout comme une entreprise dite mortar a conscience de l’indispensabilité d’élaborer et mettre en place une stratégie marketing pour son développement, celle présente sur le web, qu’elle soit click and mortar ou pure player d’ailleurs, a également intégré cette problématique. Lorsqu’il y a encore quelques années, cette stratégie était gérée par un webmaster seul, aujourd’hui, elle est mise en place par des web-planners, chefs de publicité web, chef de projet internet, des commerciaux publicité web, etc.

Au-delà de ces métiers, la vitesse d’évolutions des technologies 2.0 est telle que nous sommes en train d’assister au développement d’experts en levier de croissance de webmarketing. D’ailleurs, ce dernier terme devient de plus en plus obsolète pour laisser la place à celui du « SEM – search engine market » englobant le SEO – search engine optimization, et le SEA – search engine advertising. Positionnés ainsi sur l’une ou l’autre de ces deux composantes, ces nouveaux hyperspécialistes intègrent des compétences à la fois mercatique et technologique.

Dans le domaine du SEO, ou référencement naturel, les experts de l’optimisation de mots clés et page rank s’attachent à rendre visible un site d’être sur les moteurs de recherche. Ils sont soutenus par les rédacteurs éditoriaux dont la mission est d’optimiser les contenus du site pour les rendre qualitatifs aux yeux des internautes et aussi des robots de ces mêmes moteurs capables désormais de positionner un site en fonction de sa pertinence et de sa valeur ajoutée pour le lecteur. En outre, agissent également les « community managers » , ou responsables communautaires, agissant sur les réseaux sociaux tels que Twitter ou Facebook, sur les blogs, les forums : création d’une identité numérique, choix opportun des réseaux et animation des comptes, ect. Enfin, les professionnels du netlinking, en veille permanente sur les sites de référencement, contribuent à améliorer la visibilité de l’entreprise en lui permettant d’apparaitre sur ceux en lien avec sa stratégie.

SEO et SEA : un travail de concert, des profils communs ?

Sur le SEA, collaborent différents experts de la webpublicité via les campagnes d’achat de bannières, de mots-clés sur les moteurs de recherche.

Quand les spécialistes du SEO réalisent un travail de fond pour créer, modeler l’image de l’entreprise, ceux du SEA sont à l’origine d’actions ponctuelles, mais très souvent récurrentes, pour susciter un intérêt, dans le cadre de promotion des ventes par exemple. Dans les deux cas, tous travaillent ensemble dans un objectif de visibilité, notoriété et retour sur investissement maximal de l’entreprise.

Ces évolutions technologiques vont en s’accentuant, chaque jour un peu plus, si bien qu’à plus ou moins long terme, les individus pourront se connecter n’importe où depuis n’importe quel terminal. Déjà amorcées grâce aux smartphones et autres tablettes numériques, les possibilités de surfer sur le web deviennent exponentielles et la fonction marketing un enjeu d’autant plus stratégique.

Dans un avenir proche, les métiers du marketing renforceront cette hyperspécialisation de sorte que nos futurs marketeurs devront être également de grands ingénieurs.

Auteur : Yves Weber, directeur associé de Brioude Internet

————–

Sommaire de notre dossier sur la fonction Marketing, l’emploi et les RH liées à notre métier

Introduction iconoclaste : Les métiers du marketing, nourris aux paradoxes, Jean-Marie Blanc, Directeur Institut APEC du Conseil

Emploi et marketing : les jeunes diplômés s interrogent

Emploi et marketing : les jeunes diplômés s’interrogent

Le recrutement côté employeur et cabinet conseil

Jeunes diplômés, comment “entrer” dans le marketing

Réseaux sociaux, recrutement et ressources humaines

Marketeur : entre sauteur dobstacles et super-héros ?

Marketeur : entre sauteur d’obstacles et super-héros ?

La formation professionnelle en marketing

Exercice des métiers du marketing et parcours professionnels

Témoignages sur le marché et les métiers du marketing

Stress, dépendance au travail… et bien être des salariés

Sommaire détaillé de notre dossier sur la fonction Marketing, l’emploi et les RH liées à notre métier

Les métiers du marketing : sans stress ?

Les métiers du marketing : sans stress ?

… avec retour sur la page sommaire du dossier de janvier 2010 :

Suivez-nous sur Twitter !

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


1 commentaire

  1. avatar

    Riad DIKES

    8 février 2011 at 13:59

    Article intéressant mais si vous faites référence à l’hyper spécialisation des métiers du webmarketing, il ne faut alors pas oublier les analystes webmarketing. Dans un contexte de réductions des coûts et d’optimisation du retour sur investissement dans les entreprises, les web analystes sont là pour mesurer l’impact des actions réalisées par les chefs de projet Internet, les community managers, les référenceurs (SEO ou SEA) au travers de cette récente discipline qu’est la web analytique.

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>