Le secteur du divertissement est-il prêt pour les données ? - Marketing Professionnel e-magazine

Le secteur du divertissement est-il prêt pour les données ?

Comment le secteur du divertissement peut-il se préparer pour un monde plus axé sur les données ?

Le secteur des médias et du divertissement a toujours connu des périodes d’évolution rapide, mais la situation actuelle est sans précédent. Pour les enfants qui grandissent aujourd’hui, la « télévision à la demande » n’existe pas, car pour eux, il s’agit simplement de la « télévision ». Qu’il s’agisse de cinéma, de télévision, de musique ou de jeu, nous nous attendons à ce que ce soit à la demande, sur nos canaux et terminaux préférés. C’est un nouveau monde où les opportunités sont nombreuses pour les entreprises qui sauront s’adapter rapidement.

La donnée est au cœur de cette nouvelle ère. Certains leaders du secteur, tels que Netflix, savent parfaitement exploiter ces données pour offrir un service client hors pair sur différentes plates-formes et en récoltent les fruits : l’entreprise compte actuellement plus de 150 millions d’abonnés payants tandis que les autres géants du secteur tels que Disney, Apple et Amazon rivalisent avec leurs propres offres de streaming.

Toutefois, le secteur a encore une importante marge de progression : selon le rapport DataAge 2025 d’IDC sponsorisé par Seagate, 42 % des entreprises de l’industrie des médias et du divertissement ne savent pas comment appréhender ce nouveau monde axé sur les données. Les nouveaux entrants comme Hulu sont souvent plus agiles et ont adopté, dès le départ, une approche centrée sur la donnée. Pour les entreprises plus anciennes, les données sont souvent réparties sur plusieurs sites et organisées par activité.  Elles devront exploiter la valeur de ces données si elles veulent perdurer.

Tirer parti de nouvelles opportunités avec une solution de gestion de données appropriée

Les YouTubeurs les plus populaires font régulièrement plus de vues que les programmes de télévision traditionnels, tandis que la plate-forme multimédia de jeu Twitch déclare plus de 15 millions d’utilisateurs quotidiens, qui y passent en moyenne 95 minutes. Se démarquer de la concurrence et attirer l’attention des consommateurs est devenu un enjeu majeur pour les entreprises du secteur des médias, qui s’intéressent de plus en plus au streaming multiplateforme pour séduire le jeune public.

Pierre van der Elst, Vice Président Sales EMEA, Seagate Technology

Pierre van der Elst, Vice Président Sales EMEA, Seagate Technology

Cependant, ces services nécessitent d’énormes quantités de données pour fonctionner efficacement. Selon IDC, le volume de données produites par le secteur des médias et du divertissement a augmenté, en moyenne, de 43 % par an entre 2010 et 2018 ; aucun autre secteur n’a enregistré une croissance aussi forte. La mise en œuvre d’une infrastructure de gestion des données robuste constitue donc la première mesure essentielle que les entreprises de ce secteur doivent prendre pour faire face à la concurrence.

Il leur est donc indispensable d’investir dans une infrastructure Cloud ouverte qui leur permettra d’éliminer les silos, de mieux identifier de nouvelles opportunités de capturer, créer, distribuer et gérer les données plus efficacement, et de les exploiter pour améliorer l’expérience client.

Une approche du développement de contenu axée sur les données

Créer une infrastructure centralisée appropriée pour gérer toutes ces données ne constitue que la première étape. Pour adopter une approche axée sur les données, les créateurs de contenu, et les sociétés qui commandent et financent de nouveaux contenus, disposent d’un large éventail de nouvelles informations sur lesquelles ils peuvent s’appuyer pour prendre des décisions.

Les critères standards, tels que les vues, le lieu et la durée d’engagement, sont désormais complétés par des mesures plus détaillées et créatives. Par exemple, Netflix déclare que 80 % des utilisateurs suivent des recommandations fondées sur l’analyse de données algorithmiques. Des informations telles que le moment où un spectateur accélère une scène ou le type de contenu qui intéresse un utilisateur donné peuvent être utilisées pour créer des expériences client plus personnalisées, ainsi que pour renforcer l’engagement et la fidélité à la marque. Investir dans des technologies de collecte de données est le meilleur moyen pour y arriver. Le secteur des médias et du divertissement devra faire preuve de créativité, anticiper l’acquisition de nouvelles sources de données et les intégrer en permanence dans la prise de décision.

La sécurité et la confidentialité en priorité

Les consommateurs sont plus sensibles que jamais aux problèmes liés à la collecte et à la confidentialité des données : étant donné que les entreprises du secteur des médias et du divertissement cherchent à utiliser les données pour innover, elles doivent veiller en permanence à la protection des informations personnelles de leurs clients. Des leaders du secteur en ont déjà fait les frais : en 2017, HBO a été victime d’une cyberattaque très médiatisée. Les pirates ont menacé de divulguer de précieuses informations sur des programmes populaires, ce qui aurait pu avoir un impact important sur ses futurs revenus. Bien que l’attaque n’ait pas exposé des informations sur les clients, toute cyberattaque pose de véritables problèmes de réputation.

Le secteur des médias et du divertissement est particulièrement vulnérable à la cybercriminalité. Des produits phares, des services destinés à des millions de consommateurs, des processus de production complexes et le large recours à des fournisseurs tiers se combinent pour créer un environnement à haut risque. Pour y remédier, le secteur doit investir dans des solutions allant au-delà des mesures de sécurité traditionnelles. Les nouveaux types de données client requièrent de nouvelles technologies de sécurité et de confidentialité : l’intelligence artificielle et l’automatisation, par exemple,  peuvent ainsi permettre d’anticiper les attaques potentielles et de prendre des mesures proactives pour les éviter.

Devenir le leader du marché de demain

À l’avenir, si les leaders actuels du secteur des médias et du divertissement veulent conserver une longueur d’avance sur les nouveaux concurrents, ils devront placer les données au cœur de leur stratégie. Une bonne infrastructure de gestion des données, intégrant la sécurité dès le départ, permettra à ces entreprises d’optimiser la création et la distribution de leur contenu, tout en mesurant plus efficacement son succès. Ces technologies sont très avantageuses et les entreprises qui investissent maintenant deviendront les leaders du marché de demain.

Auteur : Pierre van der Elst, Vice Président Sales EMEA, Seagate Technology

***

(c) Ill. Pixabay

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *