Social commerce : le social boomarking apporte plus de visibilité

La mise en pratique de social bookmarking (dont la définition est ici rappelée) est très simple et permet d’offrir davantage de visibilité à une boutique en ligne et à ses offres

Le Social bookmarking (le partage des signets) est une façon pour les internautes de stocker, classer, chercher et partager leurs liens favoris.

Dans un système ou réseau de bookmarking social, les utilisateurs enregistrent des listes de ressources Internet qu’ils trouvent utiles. Ces listes sont accessibles aux utilisateurs d’un réseau ou d’un site web. Par conséquent, d’autres utilisateurs ayant les mêmes centres d’intérêt peuvent consulter les liens par sujet, catégorie, étiquette ou encore de manière aléatoire. En dehors des favoris Internet, il est possible de trouver d’autres services spécialisés sur un sujet bien particulier (alimentation, vidéos, commerce en ligne, cartographie, etc.).

La mise en pratique de social bookmarking (dont la définition est ici rappelée) est très simple et permet d’offrir davantage de visibilité à une boutique en ligne et à ses offres

La mise en pratique de social bookmarking est très simple et permet d’offrir davantage de visibilité à une boutique en ligne et à ses offres

Il est important de noter que les signets sociaux, appelés « bookmarks sociaux » permettent d’optimiser la visibilité sur Internet et peuvent apporter beaucoup aux e-commerçants.

Cernons les signets sociaux

Les signets sociaux sont, pour les sites web, l’équivalent des marque-pages pour les livres. Ces liens redirigeant vers des sites web ou pages de contenu intéressants sont enregistrés chez les prestataires de services de signets sociaux. Ils sont ensuite rendus accessibles au public ou à un réseau particulier d’utilisateurs. Chaque internaute est libre de gérer ses liens, de façon publique ou privée, de les classer en catégories et d’utiliser des étiquettes ou des mots-clés.

Grâce à ces mots-clés ou « tags », d’autres utilisateurs ayant les mêmes centres d’intérêts trouveront facilement du contenu ou des services intéressants. Plus il y aura de signets enregistrés pour une page, plus cette page sera populaire et plus sa position sera élevée dans la liste des résultats de la recherche associée au mot-clé.

Toute la classification s’appuie sur des mots-clés et est faite par des êtres humains qui « comprennent » le contenu du site contrairement aux logiciels qui essaient, au moyen d’algorithmes, de déterminer le sens d’un contenu ou d’une page web. De plus, les étiquettes sont classées sémantiquement.

Quels avantages tirer des signets sociaux pour une boutique en ligne ?

Pour comprendre les enjeux et les avantages du social bookmark, il faut imaginer le processus concrètement : lorsque les visiteurs d’un site web apprécient particulièrement l’offre proposée et que chacun d’entre eux enregistre un bookmark chez blogmarks ou Del.icio.us par exemple, cette action entraîne une réaction en chaîne. En effet, grâce aux réseaux sociaux de ces visiteurs, la boutique en ligne obtient de nouveaux visiteurs et, petit à petit, la popularité lien et domaine du site augmente.

Charles Loubes, Directeur Commercial Europe du Sud d’ePages

Charles Loubes, Directeur Commercial Europe du Sud d’ePages

Par conséquent, plus la popularité du site augmente, plus les moteurs de recherche comme Google augmentent le « pagerank » qui permet d’améliorer le positionnement dans les pages de résultats de recherche s’améliore.

Comment procéder ?

Afin que les signets soient disponibles sur le site web, il est impératif de s’enregistrer soi-même sur les principaux prestataires de signets et de créer des bookmarks vers sa boutique en ligne, tes que wikio.fr, bookmarks.fr, mister-wong.fr ou encore blogmarks.net. Pour les e-commerces internationaux désirant faire connaître leurs articles à travers le monde, des prestataires anglophones opèrent également sur le marché : del.icio.us, fark.com, furl.net, technorati.com, digg.com, etc.

Il doit également être facile pour les internautes d’étiqueter ou d’ajouter le site à leurs favoris. Pour cela, il suffit d’intégrer les icônes sur le blog ou la page web.

En résumé, le social bookmarking est encore peu connu en France, et son intérêt est encore peu perçu par les e-commerçants. Néanmoins, comme il l’a été prouvé ci-dessus, sa mise en pratique est très simple et permet d’offrir davantage de visibilité à une boutique en ligne et à ses offres.

Auteur : Charles Loubes, Directeur Commercial Europe du Sud d’ePages

—————-

Dossier Social Commerce

Social Commerce : cinq conseils pour mettre en place votre stratégie

Panorama du Social Commerce

Du Social Commerce au F-commerce

Social Commerce et CRM

Social commerce, paiement et certification

Social commerce et outils

Dossier précédent : Le digital en points de vente physiques

Tous nos dossiers sur les Outils marketing

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


1 commentaire

  1. avatar

    Dejour Laurence

    24 août 2012 at 12:30

    Je souhaite savoir si les signets sociaux sont gratuits ou payants ?
    Merci . Laurence Dejour .

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>