Storytelling de marque et vidéo

Storytelling : pourquoi et comment raconter l’histoire de votre marque en vidéo

Le Storytelling, ou l’art de raconter une histoire à des fins marketing fait couler de plus en plus d’encre. Et pour cause : le consommateur ne choisit plus un produit ou service uniquement pour une fonctionnalité précise ou par effet de mode, mais exige de partager les valeurs de l’entreprise en prime. L’image de marque joue un rôle déterminant dans l’acte d’achat. La vidéo, quant à elle, génère une interaction avec le consommateur et permet de transmettre un message de façon particulièrement efficace. Voici les étapes à suivre pour raconter storytelling de votre marque en vidéo dans les règles de l’art.

Le rôle du storytelling

Le recours au storytelling dans une campagne marketing est un atout majeur pour se différencier des concurrents et pour marquer les esprits. Si certaines fonctionnalités de vos produits sont similaires à celles des produits concurrents, c’est bel et bien l’image perçue qui fera la différence. En d’autres termes, si le point de vue rationnel ne tranche pas en votre faveur, ayez recours aux sentiments. Le storytelling confère à votre marque un côté humain et sympathique. Ce type de message pousse à s’intéresser à l’entreprise et non pas uniquement au produit consommé.

La fascination des consommateurs pour les histoires et les anecdotes ne date pas d’hier : après avoir longtemps recherché à consommer par plaisir hédoniste puis ostentatoire, les clients souhaitent partager les valeurs d’une marque avant même de songer à établir une relation de confiance sur le long terme.

L’importance de la vidéo

On dit aussi qu’une image vaut mille mots. Alors une vidéo…

90% des informations mémorisées par le cerveau sont visuelles : c’est ce qui fait toute la force de la vidéo d’animation. L’aspect pédagogique délivre un message clair, tandis que la dimension visuelle et l’effet de surprise captent l’attention.

Là où le texte laisse place à l’imaginaire, la vidéo conduit le spectateur vers l’émotion pour ancrer le message dans son esprit avec plus d’efficacité.

Les 5 règles pour une vidéo réussie

Florine Foulon, Responsable marketing chez Explee.com

Florine Foulon, Responsable marketing chez Explee.com

Que votre storytelling se base sur des faits réels ou totalement imaginaires, un travail en amont s’impose.

Le script de votre vidéo est essentiel

Prenez le temps de construire votre scénario : ce fil d’Arianne vous guidera lors de la réalisation de votre vidéo et vous permettra de gagner un temps précieux. Le choix des personnages est primordial : votre cible doit pouvoir s’identifier aux protagonistes et avoir déjà vécu une situation similaire au challenge auquel ceux-ci sont confrontés.

Quoi de mieux qu’un heureux dénouement pour jouer sur l’émotion ? Tout comme dans l’univers des contes ou même dans le 7ème art, une vidéo de storytelling se doit de conclure sur un happy ending. Le défi mis en situation précédemment évoqué doit être résolu grâce à votre produit, arrivant tel un deus ex machina.

Concernant la durée…

Votre vidéo ne doit pas excéder les 3 minutes : l’attention des spectateurs décroît au fil des secondes. De plus, une vidéo concise et synthétique est plus facilement mémorisable.

Pour la partie design…

Le minimalisme s’impose. N’utilisez pas plus de deux polices et pas plus de trois couleurs différentes. Privilégiez les images au texte et insistez sur les mots-clés en jouant avec la taille et les couleurs.

Soignez bien les dernières secondes !

Assurez-vous d’ajouter un call-to-action pertinent et engageant pour convertir votre spectateur en futur acheteur (comme “contactez-nous”, “téléchargez notre application”, “demandez un devis”, … etc.). La dernière impression compte tout autant que la première.

Maximisez la diffusion de votre message

Une fois votre vidéo d’animation produite, utilisez les canaux pertinents pour la diffuser le plus possible. Elle permettra entre autres d’augmenter le taux de clic de votre newsletters, d’expliquer de façon pédagogique l’intérêt de votre produit sur votre site internet, ou encore d’introduire un concept lors d’une réunion.

Le partage et l’interaction étant inhérents au support vidéo, celui-ci trouve naturellement sa place dans la communication institutionnelle sur les réseaux sociaux. Et si vous hésitez encore à franchir le pas, voici l’histoire d’Airbnb résumée en 2 minutes pour vous faire votre propre idée :

Auteure : Florine Foulon, Responsable marketing chez Explee.com

***

(c) ill. Shutterstock – Camera lens. Retro stale

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


1 commentaire

  1. avatar

    Agence Popcorn Vidéo Scribing

    25 avril 2016 at 10:58

    Bonjour, très bon article qui dresse un bon panorama du storytelling en vidéo marketing ! Pour ma part j’estime qui faut mettre en avant 2 point importants – soulevés dans l’article : la durée et le design. Pour la durée, une étude canadienne menée par Microsoft en 2015, montre que la durée de l’attention humaine est de 8 secondes en moyenne, contre 12 en 2000. cela complique les choses, aussi faut-il réussir à accrocher l’audience dès le départ, pour espérer que cette dernière voit la vidéo.
    Pour la partie design, le vidéo scribing, ou vidéo sur tableau blanc, est un des formats les plus engageants qui soient ! C’est bien moins cher à produire qu’une vidéo en motion design, alors pourquoi s’en passer ?
    Un point non abordé, et pourtant essentiel : le fond sonore. Il fait partie intégrante de la vidéo est vient appuyer le storytelling, surtout si la musique choisie est entraînante, aussi, il ne faut pas négliger cet aspect et choisir avec soin ! Bonne semaine, Richard

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>