Marques : feu les artifices !

design-marques-consommateurs

Nous constatons auprès de nos clients fabricants et distributeurs européens de biens de consommation la nécessité de se recentrer sur la marque, dans une dimension bien plus profonde que le storytelling…

Le design management permet aux entreprises d'établir une connexion avec les consommateurs de façon plus qualitative que le marketing traditionnel, et de sortir du paradigme des prix. François-Xavier Faucher, Président, Go2Prod

Le design management : établir une connexion avec les consommateurs de façon plus qualitative que le marketing traditionnel, sortir du paradigme des prix

Les sociétés qui avaient misé sur une stratégie prix en produisant dans des pays à bas coûts, sans œuvrer à la consolidation de leur marque, se sont trouvées étranglées par la chute de la consommation européenne l’année passée, conjointement à l’envolée des coûts de production des pays asiatiques… Leur image, dégradée, leur a rendu difficile le repositionnement qualitatif face à l’arrivée de produits de qualité croissante issus de leurs anciens sous-traitants internationaux.

Les bonnes pratiques ont été particulièrement visibles sur le salon Maison et Objet. Dans ce secteur particulièrement durement touché (de nombreuses entreprises françaises ont déposé le bilan l’an passé), confrontées à leur survie, les marques exposantes ont réagi en opérant un recentrage radical sur leurs savoir-faire, leur histoire, leurs valeurs. Elle l’ont fait en abandonnant les artifices.

La fin du mainstream, l’ère de l’identité propre

Plus question de faire dans le bling bling ou le copier/coller de tendances ou de styles. Le consommateur européen recherche du sens, de la cohérence que ce soit dans les marchés luxe ou grande consommation : dans un marché désillusionné il n’y a plus de « mainstream ».

François-Xavier Faucher, Président, Go2Prod

François-Xavier Faucher, Président, Go2Prod

Les marques ont donc le champ libre pour travailler leur identité propre, qui repose sur deux choses : leur production et leur relation avec le client.

Ces entreprises ont donc, outre la recherche permanente d’innovation sur les produits et les services pour se différencier, amélioré avec humilité la qualité d’exécution et de finition, les ont valorisées, ont mis en valeur le lien intime qu’elles ont avec l’artisanat, et se sont mises à la portée des utilisateurs pour leur apporter la réponse adéquate, y compris par la personnalisation… La marque a maintenant pour rôle de communiquer cette écoute, de se laisser approprier par le client.

Cette démarche de prise en compte de l’utilisateur (et non du client) se fait de plus en plus grâce au design management, dont l’approche permet aux entreprises d’établir cette connexion avec eux de façon plus qualitative que le marketing traditionnel, et de sortir du paradigme des prix sur lequel elles seraient forcément perdantes.

Auteur : François-Xavier Faucher, Président, Go2Prod

Dossier stratégies et marques

Marques et territoires d’expression (et de chasse)

Marques et digital

Marques digitales et stratégies de protection juridique

Marques et relations consommateurs

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>