SuperSWOT contre Monsieur No

SuperSWOT contre Monsieur No
Monsieur NO

Monsieur NO

Moi, SuperSWOT, super héros du Marketing, j’ai assisté à trois types d’entretiens (étant doué d’ubiquité, cela m’est Thésée – un autre superhéros).

Monsieur No est partout

  • Dans un cabinet de recrutement et dans un service ressources humaines : « vous avez une expérience majeure (flatterie) mais finalement nous avons privilégié un profil plus expérimenté ». En fait, on en vous reproche d’avoir un lifting perfectible. Et vous vous rappelez que votre âge était clairement affiché sur votre CV. La déglutition se fait plus difficile…
  • Dans un service achat et au cours d’une rencontre entre professionnels : « vous présentez des références intéressantes, mais vous n’avez pas d’expérience dans notre secteur d’activité (ou pour notre type de produit »). Mais le service achat avait déjà fait un scoring de votre entreprise et si vous avez été contacté c’est que vous entriez dans les fournisseurs potentiels. En fait, ne le prenez pas mal, mais il est probable que votre tête ne revienne pas à la partie adverse (si tout c’était bien passé, on aurait parlé de partenaire). La déglutition se fait plus difficile…
  • Dans une réunion avec des investisseurs et des business angels : « nous n’investissons pas en ce moment dans les entreprises de votre secteur ». Pourtant, les business angels en question avaient eu l’executive summary quelques semaines avant un RDV qu’ils vous ont ensuite demandé. L’ange potentiel s’est transformé en démon que vous espérez un jour chasser à coup de fourche. Et la déglutition se fait plus difficile…

La mauvaise foi, chat tue !

Point commun à ces trois histoires : une mauvaise foi imparable, aussi incroyable que reprocher à un chien d’avoir les griffes non rétractiles afin de justifier l’acquisition d’un chat !

Mais moi, SuperSWOT, bien que superhéros, je crois évidemment en l’Homme, que je protège.

Alors, je me suis penché sur les raisons de cette mauvaise foi, qui ne peut être gratuite ni réduite à de la simple méchanceté, de la bêtise ou du cynisme car, à un tel niveau de pratique, cela frise la pandémie. Non. Il existe des raisons et motivations professionnelles à de tels comportements !

Mais pourquoi Monsieur No est-il si méchant ( ?) Parce que !

  • Le recruteur se tient gratuitement informé de la situation des entreprises, des salaires, procédés et idées dans l’air du temps. Parallèlement, il consolide ses honoraires auprès de ses clients réguliers ; il doit en effet « voir des candidats » régulièrement, même si rencontrer des personnes hors profil est, pour une personne sensée, totalement contre-productif.
  • L’acheteur de prestations, même s’il sait, lorsque vous entrez, qu’il ne fera pas affaire avec vous, vous demande cependant une évaluation financière, un devis, bref, un truc qui va vous faire perdre du temps mais qui va lui donner de l’information et lui faire économiser de l’argent. Je suis certain que vous avez déjà proposé des devis moins chers que vos concurrents, sans pour autant emporter le business… Évidemment, vu que notre monde est bon et beau, vous n’avez jamais envisagé que votre devis offensif a été utilisé pour faire baisser les prix de vos concurrents.
  • Le business angel prend des infos sur les « bons plans », nourrit ses potes et ses co-investisseurs dans d’autres projets de chiffres encore chauds et de stratégies fraîches.

Jamais Monsieur No n’a pris pied dans l’univers paradisiaque du marketing !

Et le marketeur dans tout cela ? Irréprochable ? Comme notre monde est bon et beau (bis), jamais de telles pratiques n’ont pu être mises en place par des marketeurs.
Jamais !

Mais, SuperSWOT, ne nous soumet pas à la tentation ! Délivre-nous du mal des autres divisions de nos boites ! Donne-nous le pouvoir de dire « non » !

Un non direct sans mail, ni SMS ni intermédiation

Un non direct et franc, oral, en face à face et peut-être même brutal.

En somme, SuperSWOT, accorde-nous une forme de courtoisie et d’humanité, pour des rapports durables (nous ne sommes pas des lapins), authentiques et véritablement éthiques, puisque ce mot court comme un lièvre sur toutes les lèvres.

SuperSWOT, superhéros, super rêveur ? SuperSWOT, superhéros for rêveurs !

En appeler à SuperSWOT !



1 commentaire

  1. avatar

    alemkg

    26 février 2009 at 15:53

    A quand un nouvel épisode de Superswot ?
    C’est troooop mortel.
    On attend !!

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>