Mettre du Web 2.0 dans les Intranet : une nécessité vitale pour les entreprises

Jean-Baptiste Plantin, directeur associé de Sociotis : Numériser, c est dynamiser, structurer, et surtout mémoriser.

Ces dernières décennies, les entreprises ont perdu pied sur le plan de l’équipement technologique individuel (mon ordinateur et téléphone personnels sont du dernier cri quand l’entreprise ne me met à disposition que du matériel déjà obsolète) et, ces derniers mois, sur l’équipement en termes d’applicatifs à disposition des collaborateurs pour les accompagner dans leur travail quotidien. Les entreprises sont les premières concernées par le sujet de la fracture numérique.

Jean-Baptiste Plantin, directeur associé de Sociotis : Numériser, c est dynamiser, structurer, et surtout mémoriser.

Jean-Baptiste Plantin, directeur associé de Sociotis : "numériser, c est dynamiser, structurer, et surtout mémoriser"

Nombre de salariés ont ainsi de plus en plus de mal à comprendre pourquoi leurs applications informatiques ne ressemblent pas à ces réseaux sociaux qui permettent de rapidement trouver une personne et d’entrer en contact avec elles. Pourquoi ils ne peuvent simplement agréger les sources d’informations (flux RSS) et les applicatifs métiers (widgets) dont ils ont besoin pour se construire leur propre media personnalisé. Ce qu’ils peuvent faire simplement avec des services comme Google Reader, Netvibes, Facebook, Viadeo, Linkedin… mais pour leur usage personnel. L’Intranet est encore trop souvent resté bloqué dans une logique de communication Business to Employee (Top Down) alors que l’évolution naturelle est de tendre vers la mise en œuvre d’une communication Employee to Employee (Many to Many).

Cet écart entre l’entreprise et la société civile n’est pas sans conséquences sur l’implication des collaborateurs, leurs motivations, donc in fine sur la capacité de l’entreprise à innover et se développer. Ceci est d’autant plus vrai avec la jeune génération des trentenaires qui y voit là un critère décisif dans leurs choix de recrutements.

L’Intranet est l’épine dorsale du système d’informations de l’entreprise

C’est un sujet stratégique majeur qui structure l’organisation et les modes d’échanges dans l’entreprise. Comme l’Internet propose désormais à n’importe qui de pouvoir prendre la parole, voire de développer sa propre activité (Ebay, Paypal), l’Intranet doit permettre aux collaborateurs de pouvoir développer leurs applications, développer leurs contacts, échanger avec les autres…

Au-delà de l’aspect confort du collaborateur, qui est toutefois un élément important de productivité, déployer des solutions 2.0 dans l’entreprise vise à permettre aux collaborateurs de numériser tout ce qui relève de l’informel. Numériser, c’est dynamiser, structurer, et surtout mémoriser. L’entreprise se donne les moyens de matérialiser l’immatériel, soit de valoriser son actif immatériel, ses actifs intangibles, son capital cognitif.

Auteur : Jean-Baptiste Plantin, directeur associé de Sociotis

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.


Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>