Bibliographie

Les Grand-remplacés, Paul Conge

Les Grand-remplacés de Paul Conge : complotisme, idéologies identitaires, racisme, antisémitisme : les facettes de la communication de la nouvelle mouvance d’extrême droite

Complotisme, idéologies identitaires, racisme, antisémitisme : les facettes de la communication de la nouvelle mouvance d’extrême droite

Complotisme, idéologies identitaires, racisme, antisémitisme : Les Grand-remplacés présente les facettes de la communication de la nouvelle mouvance d’extrême droite

Par définition, les médias sociaux regroupent de nombreuses plateformes accessibles pour tous et par tous. C’est alors un excellent moyen pour n’importe qui de diffuser de l’information à un très large public.
Selon Paul Conge, les médias sociaux sont un vecteur de propagande efficace par notre nouvelle génération. Cette nouvelle génération qu’il qualifie comme identitaire, c’est-à-dire une génération qui rejette les autres, manie avec facilité ces médias et savent manipuler les internautes.

La propagation d’idéologies via les médias sociaux : entre complotisme et propagande

Internet et notamment les médias sociaux présentent plusieurs caractéristiques qui ont leur importance dans la propagation d’idéologies : ce sont des vecteurs avec des valeurs de liberté d’expression, de diversité de supports et des points de vue. Ce sont des supports de plus en plus utilisés par les mouvements extrémistes et ceux qui les combattent. Les réseaux sociaux présentent des caractéristiques qui en font un très bon moyen de communication pour le complotisme, les extrémistes et la propagande :

Adoptez un livre
  • L’interactivité : Internet et les réseaux sociaux permettent aux internautes d’agir, de commenter, de partager. Ils représentent un moyen de communication actif ;
  • Interaction entre la vie virtuelle et la vie réelle : les médias sociaux permettent de contacter n’importe quelle personne à distance, d’établir des liens sans contact physique ;
  • Des contenus réguliers : communiquer sur les médias sociaux pour un groupe d’extrémiste permet à ces derniers de diffuser autant de contenus qu’il le souhaite ;
  • La viralité : grâce aux médias sociaux, n’importe quel contenu sous n’importe quelle forme (vidéo, texte, photo) peut être diffusé à grande vitesse et très rapidement.

Nous pouvons donc dire que tous les discours, mêmes les plus extrêmes sont accessibles par tout le monde sur les médias sociaux. Du fait des critères cités ci-dessus, ils permettent à des individus en quête d’informations radicales de trouver une réponse à leurs questions. En effet, les discours complotistes, extrémistes diffusés en ligne permettent aux individus de conforter leur sentiment d’abandon, de trahison, d’injustice, de non-appartenance à des groupes sociaux etc …

Il est alors important et fondamental pour les communicants de prendre en compte l’existence des différents groupes d’individus sur Internet afin d’adapter leur communication en fonction du message à faire passer et du support utilisé.

Consommer à l’instar de notre idéologie

Plusieurs témoignages recensés dans ce livre manifestent une réalité bourdieusienne. L’individu consomme afin de s’identifier à un groupe ou à se distinguer. Chaque personne est membre d’un groupe social d’appartenance. Parmi les trois différents types de capitaux, il y a le capital culturel qui se réfère au goût artistique et à un mode de raisonnement. Malgré les critiques controversées, nous pouvons toutefois mettre en exergue l’aspect distinctif de certains modes de consommation issu de l’ouvrage. L’achat d’un type de vêtement est un acte visible de prise de position: “Il a débuté sa révolte en s’achetant une veste en cuir”.

Chaque individu est soumis à son habitus, ce sont des prédispositions. Ces derniers guident les préférences en matière de goût. « Il n’y a pas de goûts qui soient naturels, il y a des goûts qui sont déterminés socialement » nous dit Bourdieu. A la page 91 du livre, nous retrouvons l’idée que l’on consomme pour rejoindre un groupe, se distinguer “Les skinheads…se sont mis à chausser des baskets blanches, des marques très connues mais encore peu chères à l’époque, comme Fred Perry… les voilà anonymes dans la masse, mais reconnaissables entre eux”. Nous consommons pour nous distinguer et nous reconnaître.

Cela produit un rapport de domination. Selon Bourdieu, ce que l’on consomme, nous associe à une classe, un groupe et cela nous met dans une posture de dominant au regard des autres classes. Les classes s’inter-influencent. Les supérieures vont impacter les inférieures. “On a une mode à part, nos marques, nos styles. C’est une manière de se reconnaître. Et mine de rien, on a des styles précurseurs des modes. Je pense que l’extrême droite est un créateur de tendance. Les bombers, les jeans serrés, les Adidas, c’est nous qui les avons popularisés” Les groupes vont s’attribuer les méritent d’une tendance afin de rester dans l’optique de domination (p. 84-85).

Paul Conge, nous donne des clés. En tant que communicant, nous n’offrons pas uniquement des produits, mais un comportement, un raisonnement. Ces consommations ont un impact sur notre psychologie et dans notre estime personnelle. Lorsque l’on consomme un produit, on rejoint un groupe. Les marques, les institutions doivent communiquer dans ce sens, les produits proposés réfèrent à des groupes, à des modes de consommation et enfin à des idéologies. Aujourd’hui, nous avons tout de même une autre perception de tous ces éléments que l’on pourrait considérer comme étant de la stigmatisation. Comprendre ce système de raisonnement des consommateurs permet aux communicants de s’adapter dans le message délivré.

Opinions populaires, l’adaptation des communicants grâce aux grandes idéologies sur la société

Si la théorie du grand remplacement est au cœur de l’ouvrage de Paul Conge, c’est l’adaptation des communicants face à ce mouvement qui peut poser problème.

S’adapter aux croyances religieuses, politiques, voilà le rôle des annonceurs. Mais comment satisfaire les « grands remplacés » et les « remplaçants » ? Comment s’adapter à la fois aux immigrés et aux petits blancs racistes ?

Si aujourd’hui, les petits blancs de Paul Conge sont hésitants entre la droite nationaliste et la droite pro-Frexit, une partie de la population française milite pour l’extrême gauche. Une France divisée radicalement dans ses opinions est née et cela ne s’arrête pas à la politique. En communication, tous doivent s’adapter et proposer des idéologies permettant à chacun de se reconnaître.

Mais là où l’un se reconnaît, l’autre est touché au plus profond de son égo et trouve qu’un père de famille blanc conduisant un monospace de sa maison de banlieue à l’école de son fils ne saura comprendre sa situation et bougonnera sur le fait que la France d’aujourd’hui ce n’est plus cela.

Alors on mixe. Blanc, métisse, noir, asiatique, riche, pauvre, dans la moyenne, sont les sujets de communication d’aujourd’hui. Tous sont amis, tous s’entendent à merveille mais aucune opinion n’est évoquée. C’est le tabou de la société. Un sourire, des gens heureux et un produit. Voilà la clé de la communication de nos jours.

Les communicants sont maintenant forcés de prendre en compte l’existence de différents groupes. L’adaptation est primordiale mais le sentiment d’appartenance doit être placé au premier plan pour que le consommateur soit propice à s’approprier le produit. Paul Conge évoque avec pertinence la confrontation des petits blancs – grands remplacés, et des immigrés – remplaçants. De ces personnes qui ne se seraient jamais imaginés voter extrême droite mais pour qui cela semble maintenant nécessaire. Toutes ces idées sont accessibles à tous via les médias sociaux et participent à radicaliser ceux pour qui l’opinion n’est plus à faire.

Auteures : Clara Maxy, Gwénaëlle Moreau, Elsa Pesenti

***

Acheter Les Grand-remplacés, de Paul Conge, 2020

Un article du dossier : Les auteurs du XXIe à dévorer cette année

Sources supplémentaires :

  • https://www.reseau-canope.fr/je-dessine/radicalisation-complotisme-et-reseaux-sociaux-comment-en-parler-sans-danger.html
  • https://usbeketrica.com/fr/article/pourquoi-il-faut-lire-les-grands-remplaces-l-enquete-sur-la-nouvelle-extreme-droite-francaise
  • https://www.letemps.ch/societe/paul-conge-nationalisme-blanc-perce-azimuts
  • https://www.franceculture.fr/emissions/mecaniques-du-complotisme-saison-2-les-instructions-secretes-et-le-faux-complot-des-jesuites/le-grand-remplacement-un-virus-francais-episode-1-a-lorigine-du-mythe
  • https://www.breizh-info.com/2020/09/25/150887/paul-conge-les-grands-remplaces-livre/
Cliquez pour commenter

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marketing PME aide les PME PMI et TPE à développer leur business en 2021
Vers le haut