Bibliographie

Tout va mal… je vais bien ! Philippe Bloch

Critique du livre Tout va mal... je vais bien ! de Philippe Bloch

Critique du livre Tout va mal… je vais bien ! de Philippe Bloch

Miser sur la « force de la contagion émotionnelle » (34), contourner la peur panique de l’avenir (qui vient après celle du progrès comme le précise par exemple Edgar Morin, avec la « l’ère damocléenne »), pour nous « obliger à tout repenser et à imaginer de vraies solutions de rupture » (258), faire preuve d’initiative (262), « parvenir à cumuler la dimension plaisir de la vie et fierté d’avoir un but et de faire chaque jour des choses qui ont du sens » (279)… sont les objectifs de cet ouvrage de Philippe Bloch, orienté développement personnel.

Tout va mal... Je vais bien ! de Philippe Bloch

Tout va mal… Je vais bien ! de Philippe Bloch

Les premiers pas ? « Modifiez le regard que vous portez sur votre vie. Recommencez à croire en vous. Arrêtez de préférer la souffrance au changement. » (280). Inspirez vous de Tu seras un homme, de R. Kipling… et des nombreuses citations pertinentes.

Adoptez un livre

Nous restons cependant interloqués par quelques passages comme « les signes avant-coureurs d’une renaissance par le peuple » (267), l’invitation à mettre en place une société dans laquelle chacun pourra « être libre de vivre, d’entreprendre, de travailler et de consommer comme [il] le souhaite » (266).

Pas certain que cela se fasse à grands coups d’idéologie libérale, de mondialisation, d’autonomie contrainte et « d’entrepreneur de sa propre vie » impulsée par une société liquide qui pousse les individus à s’autonomiser et parfois à se faire exploiter sous une forme « consentie » par des hédonistes, des chasseurs de prix et des détricoteurs de solidarité ? Certes, c’est une question de point de vue… Alors oui, comme le dit Philippe Bloch, « nous ne pouvons pas à la fois adhérer à la révolution collaborative des usages et en rejeter les conséquences sur l’organisation sociale, fiscale, juridique, économique, concurrentielle et politique de notre société ». Et, prophète, d’affirmer que « les tensions vont le multiplier dans tous les secteurs d’activité ».

Surtout si chacun voit midi à sa porte et est le client et le fournisseur du voisin… Le « monde de merde » est aussi un monde sans lien, un monde 100% commercial.

Acheter Tout va mal… Je vais bien ! de Philippe Bloch, pour « vivre heureux dans un monde de merde » (couv.).

***

Pour une future édition, à noter qu’aucun avion ne s’est jamais écrasé aux pieds des Alpilles (56).

Cliquez pour commenter

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marketing PME aide les PME PMI et TPE à développer leur business en 2021 Sélectionnez votre agence avec Sortlist
Vers le haut
// Infinite Scroll $('.infinite-content').infinitescroll({ navSelector: ".nav-links", nextSelector: ".nav-links a:first", itemSelector: ".infinite-post", loading: { msgText: "D'autres articles sont en chargement...", finishedMsg: "Désolé, il n'y a pas d'autre article" }, errorCallback: function(){ $(".inf-more-but").css("display", "none") } }); $(window).unbind('.infscr'); $(".inf-more-but").click(function(){ $('.infinite-content').infinitescroll('retrieve'); return false; }); $(window).load(function(){ if ($('.nav-links a').length) { $('.inf-more-but').css('display','inline-block'); } else { $('.inf-more-but').css('display','none'); } }); $(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });