Breves

Achat de mots clés : l’UDA prend la défense des marques contre Google

A compter du 14 septembre 2010, tout un chacun pourra acheter aux enchères, auprès de Google, à titre de mots clés, des marques protégées sans que leurs propriétaires ne puissent plus s’y opposer de façon préventive. Google remet en cause les bonnes pratiques publiées d’un commun accord en 2005 au sein du Forum des droits sur l’internet (FDI)

Comme le rappelle l’Union des Annonceurs, Google a annoncé cet été le changement de sa politique relative à la gestion des marques dans son programme de liens commerciaux AdWords. A compter du 14 septembre 2010, tout un chacun pourra acheter aux enchères, auprès de Google, à titre de mots clés, des marques protégées sans que leurs propriétaires ne puissent plus s’y opposer de façon préventive.

Selon l’UDA, Google remet en cause les bonnes pratiques pourtant actées

L’organisme professionnel exprime sa profonde inquiétude face à cette décision : au-delà de la question des responsabilités juridiques qui fait encore actuellement l’objet de débats judiciaires, Google remet en cause les bonnes pratiques publiées d’un commun accord en 2005 au sein du Forum des droits sur l’internet (FDI).  Elles consistent à mettre à la disposition des entreprises différents moyens permettant d’éviter l’achat de leurs marques à titre de mots clés par des tiers. Ces bonnes pratiques ont pour objectif de prévenir et résoudre les conflits liés aux marques en dehors de toute procédure contentieuse et de favoriser ainsi le développement de la publicité en ligne dans un climat de dialogue et de confiance entre les acteurs.

Adoptez un livre

Par sa décision, Google prive les annonceurs de moyens essentiels dans leur lutte contre la contrefaçon sur l’internet, le développement des réseaux illégaux de distribution, la dévalorisation de leurs marques et les pratiques concurrentielles déloyales.

En conséquence, les annonceurs demandent à Google de continuer à proposer des solutions basées sur les bonnes pratiques en vigueur permettant de prévenir les conflits générés par son offre publicitaire.

Cliquez pour commenter

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marketing PME aide les PME PMI et TPE à développer leur business en 2021
Vers le haut