Investissements publicitaires 2010 selon Kantar Media - Marketing Professionnel e-magazine - Marketing Professionnel e-magazine

Investissements publicitaires 2010 selon Kantar Media

Selon Kantar Media, les investissements publicitaires bruts se redressent suite à un “effet de base” indéniable (sur le premier semestre) et grâce à un second semestre encourageant.

Les investissements publicitaires pluri média en 2010 selon Kantar Media

La télévision : + 15,7%

En 2010, la télévision est le média qui a le plus contribué à la croissance en recettes publicitaires brutes (+15,7%). Le mois de décembre évolue toutefois moins vite que le cumul (+7,9%) mais reste tout de même dynamique. Sur l’année, ce sont toujours les chaînes de la TNT qui enregistrent la croissance la plus forte (+39,8%). Les chaînes historiques contribuent à hauteur de 46,2% aux recettes supplémentaires brutes du média. A fin 2010, le média TV a recruté +7,3% d’annonceurs supplémentaires (les chaînes historiques +8,1%, et TNT +8,3%).

La presse s’ouvre largement

Le mois de décembre est particulièrement dynamique pour la presse (+14,6% en valeur et +10,5% en volume). Les magazines recrutent même 281 annonceurs supplémentaires. Au cumul, la presse se distingue particulièrement avec une progression de +9,9% en recettes brutes, et 6,1% en volume de pages. Le nombre de ses annonceurs actifs se stabilise (+1%). Les quotidiens nationaux présentent une croissance soutenue de leurs investissements bruts (+11,2%) face à des magazines également dynamiques (+9,4%) portés par un grand nombre de nouvelles formules.

La radio pousse très légèrement le son

La radio évolue légèrement en décembre que ce soit en recettes brutes (+1,5%), en volume (+2,5%) ou en nombre d’annonceurs recrutés (-3%). En cumul en revanche, le média termine l’année en présentant une évolution croissante de ses recettes brutes à hauteur de +6,7%. Les stations généralistes boostent la croissance du média en valeur (+8,7%) comme en volume (+8,1%) mais ce sont les stations musicales qui recrutent au final davantage d’annonceurs (+71 versus +51 pour les stations généralistes).

Bons résultats pour l’affichage et le cinéma

La publicité extérieure affiche une progression de ses recettes brutes pour le mois de décembre 2010 (+4,7%) supérieure à celle de son cumul annuel (+3,5%).

Si le cinéma accuse un mauvais mois de décembre (-6,3% en valeur et -8,6% d’annonceurs actifs), il présente un cumul annuel largement positif à +18,9% de recettes brutes.

avatar
Planneur stratégique. Profil de Serge-Henri Saint-Michel et articles publiés.


2 commentaires

Commentez !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *