Isabelle Cellier

Isabelle Cellier, enseignante et formatrice de métier, de formation philosophique, évolue dans une activité libérale liée à l’expérience psychanalytique.

2 commentaires

2 Comments

  1. Avatar

    Brigitte Barateau

    17 mars 2009 à 11:37

    J’ai lu avec beaucoup d’attention votre commentaire, la souffrance au travail est bien souvent analysée comme étant de la responsabilité du travailleur à qui l’on demande de gérer son stress, de se soigner, bref de se prendre en charge. l’entreprise se trouvant de ce fait déchargée de toute responsabilité. Votre conclusion demande cependant à chacun de voir en conscience quel est son gain personnel quand il « accepte  » (ou se soumet à)une situation insupportable…. merci pour cette analyse

  2. Avatar

    pierre

    4 août 2010 à 23:55

    Robocop, du vélo, de la souffrance, pas de doute tout est lié! enfin je dis ça je dis rien, il faut poser la question à ONFRAY & cyrulnik.Néanmoins des sujets de notre temps.

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vers le haut