Loïc Plé

Je suis enseignant-chercheur en marketing et en stratégie à l’IESEG School of Management, 1ère école de commerce post-bac en France. J’enseigne tant en français qu’en anglais, à la fois en formation initiale et en formation continue. Ma passion pour l’enseignement et les nouvelles technologies m’a amené à créer un pôle dédié aux nouvelles technologies pédagogiques au sein de l’IESEG, qui en irrigue les différents programmes.

IESEG School of Management

IESEG School of Management

À l’origine, je suis spécialisé sur le développement du multicanal dans la banque de détail et sur le problématiques stratégiques et organisationnelles qui y sont liées. J’ai d’ailleurs réalisé ma thèse de doctorat à Dauphine sur ce sujet, au sein du laboratoire CREPA. Cependant, je me suis progressivement orienté vers d’autres secteurs par la suite (jeux-vidéos et nouvelles technologies en particulier). Particulièrement tourné sur les problématiques concrètes et actuelles des entreprises, je travaille actuellement sur les dynamiques de co-création de valeur avec le client (et plus largement avec les différents stakeholders des entreprises), dont j’aborde à la fois les conséquences positives, mais aussi les potentielles implications négatives, peu étudiées au plan académique, et souvent oubliées dans la pratique des entreprises (jusqu’à ce qu’elles surviennent…). En conséquence, la gestion de la relation client est au cœur des problématiques que j’étudie. Je fais d’ailleurs partie du Center for Customer Management (CCM), rattaché à Dauphine, et qui regroupe différents chercheurs travaillant sur cette vaste thématique de la gestion de la relation client.

5 commentaires

5 Comments

  1. Avatar

    ndaw

    1 novembre 2011 à 19:14

    Bonjour Loïc,

    est ce que tu as travaillé sur le mobile banking. Je travaille sur ce sujet en vue d’une démocratisation des services financiers dans les zones où l’accés à la banque est trés difficile ( Afrique de l’ouest).

    Je suis chef de produit marketing dans une entreprise telecom et j’ai bien apprécié le sujet sur le marketing fondamental : cibler et positionner.

    J’ai une question

    quel est l’impact du positionnement dans un marché non reglementé ?

  2. Avatar

    Loïc

    4 novembre 2011 à 0:07

    Bonjour

    Merci pour votre intérêt vis à vis de ce billet. Le sujet que vous soulevez est très intéressant, de même que l’activité que vous mentionnez.

    Je ne suis pas un expert des marchés non réglementés, et j’espère donc que ma réponse ne sera pas incohérente par rapport à vos attentes. Si besoin, merci de revenir me donner quelques infos complémentaires sur le marché en question.

    J’aurais spontanément tendance à dire que le caractère non réglementé ne pose pas particulièrement de problème. C’est surtout le fait que le marché est émergent (du moins, c’est ainsi que je perçois l’activité que vous évoquez) qui importe ici, de mon point de vue. En effet, sur un marché émergent, les acteurs peuvent tous partir de zéro, à moins de bénéficier d’un avantage de marque existante sur un autre secteur (encore faut-il que ladite marque soit cohérente par rapport à ce nouveau marché qu’elle investit). L’absence de réglementation sur le marché peut de son côté permettre à des acteurs nouveaux de le pénétrer plus facilement, et donc de construire rapidement leur image dans l’esprit des consommateurs à travers une offre claire, précise et de qualité. En d’autres termes : sur un marché non réglementé et émergent, il est indispensable de se lancer avec une offre qui sera la plus fiable possible (surtout sur du mobile banking, vu la relation spécifique que l’on entretient avec l’argent), même si elle n’est pas la plus complète. Il est préférable de l’enrichir progressivement.

    Le but est, à travers la fiabilité de l’offre, la qualité du service, le prix proposé, de s’imposer dans l’esprit du client comme LA référence sur le marché, et de créer ainsi une barrière à l’entrée. Mettre en avant ce sérieux (et la réalité de ce sérieux) doit aussi permettre à l’entreprise concernée de disposer d’un avantage concurrentiel au fur et à mesure de la structuration et de la réglementation quasi-inévitable du marché.

    En bref, la fiabilité de l’offre me paraît plus importante pour se positionner que la largeur ou la profondeur de l’offre sur ce genre de marché, du moins dans un premier temps, afin d’anticiper l’arrivée de la réglementation. L’offre sera développée progressivement en fonction des retours et des besoins de la clientèle.

    J’espère avoir répondu à votre question, sinon, à nouveau, n’hésitez pas à me donner plus d’informations ou de précisions, j’essaierai de vous éclairer avec plaisir 🙂

  3. Avatar

    nabil

    10 février 2012 à 14:59

    bonjour
    je suis un étudiant à l’école supérieure de la statistique et de l’analyse de l’information de Tunis(www.essai.rnu.tn). en faite, j’ai un sujet de projet de fin d’étude et j’aimerai que vous m’aider à le développer un peu. Voilà le sujet: » typologie de la clientèle de l’offre clé 3G++ qui ont contactés le service client. » les objectifs sont:
    -Analyser l’adéquation des offres avec les profiles des clients.
    – Etudier l’usage des clés 3G++.
    -Analyser la satisfaction à l’égard de l’offre 3G++.
    j’effectue mon stage de projet de fin d’étude au sein de l’entreprise »Tunisie Télécom » un opérateur téléphonique, j’ai pas une base de données, donc je suis obligé d’effectuer une enquête. tous ce que j’ai comme informations sur le client est sa carte d’identité(nom, prénom, date de naissance, région, profession).Donc maintenant je suis chargé de faire une enquête téléphonique. Après le collecte des données je serai au stade de l’analyse c’est à dire de datamining. voilà en générale de quoi il s’agit mon projet de fin d’études.
    Merci.

  4. Avatar

    AHMED

    25 juin 2012 à 20:41

    Bonjour Mr Loïc Plé,

    Je suis une étudiante en Master et je fais mon mémoire sur le multicanal. J’ai lu une grande partie de votre thèse sur la distribution multicanale et j’aimerai vous poser quelques questions à ce sujet.

    Pouvez-vous me contacter par mail ? Je n’ai malheureusement pas trouver moyen plus formel de vous contacter.

    Très cordialement,

    AHMED D.

  5. Avatar

    Loïc Plé

    26 juin 2012 à 8:26

    Bonjour

    Je vais avoir du mal à vous contacter par mail sachant que vous n’avez pas inclus votre adresse mail à votre message 🙂
    Je suis surpris que vous n’ayez pas trouvé d’autre moyen de me contacter, puisque le lien qui se trouve en tête de cette page renvoie vers ma page IESEG, à partir de laquelle il y a un lien pour me joindre par mail. N’hésitez pas à l’utiliser 🙂

    Cordialement

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vers le haut