Outils marketing

Etat des lieux des PME et de leur digitalisation en 2020

Etude de consommation et de marché à lire par les commerçants et à maîtriser par les planneurs stratégiques et les marketeurs

Le digital semble devenu un outil indispensable pour la plupart des entreprises. Cependant, 34 % des PME françaises ne possèdent pas de site internet

Avec la crise sanitaire que nous vivons aujourd’hui, le digital semble devenu un outil indispensable pour la plupart des entreprises. Cependant, 34 % des PME françaises ne possèdent pas de site internet.

Sortlist a mené l’enquête auprès de 500 PME afin de mieux comprendre comment elles perçoivent leur présence en ligne, quels sont les éléments les plus importants d’un site internet mais également quels sont les freins à la digitalisation des commerçants.

Résumé de l’étude

Adoptez un livre

Aujourd’hui, avoir un site internet est essentiel pour une entreprise car c’est une opportunité d’augmenter la taille de sa clientèle. L’étude explique d’ailleurs que 51% des consommateurs utilisent Google pour se renseigner sur un produit ou un service qu’ils envisagent d’acheter en ligne et pour découvrir des nouveaux produits.

De plus en plus de PME en sont conscientes et décident de créer un site internet pour avoir une présence digitale.

La construction d’un site internet dépend du CA d’une entreprise. On sait que 90% des entreprises qui ont un chiffre d’affaires annuel allant de 30 à 50 millions d’euros disposent d’un site Internet. Celles qui ont un chiffre d’affaires entre 0 et 100 000€ ne sont que 45%. Pourtant, Internet est un incroyable canal de génération de leads, d’acquisition de nouveaux clients et de fidélisation de ces derniers.

En France, seulement 34% des PME françaises n’ont pas de site internet. Les 66% restants qui ont un site internet travaillent pour générer du contenu de qualité qui s’adapte au mobile.

Certaines PME font donc le choix de ne pas avoir de site internet car elles estiment qu’elles n’en n’ont pas besoin dans leur secteur (37%) ce qui révèle plusieurs problèmes : elles ne rendent pas compte qu’Internet est en train de conquérir toutes les industries et que si elles ne sont pas concernées ça ne saurait tarder et elles négligent la portée qu’un site internet pourrait apporter à leur entreprise.

D’autres PME font le choix de n’utiliser que les réseaux sociaux, qui peuvent être de réels canaux d’acquisition et de fidélisation pour les entreprises mais c’est une stratégie qui présente des failles en termes d’image de marque et de contrôle.

L’étude montre également que des PME décident de ne pas créer de site internet car elles n’ont pas de budget pour cela, elles considèrent leur site comme un coût et non pas comme un investissement qui peut apporter des bénéfices comme l’augmentation de l’audience, les ventes en lignes, une meilleure image de marque, l’efficacité de la vente en ligne ou la possibilité de suivre ses résultats en ligne.

Enfin, certaines PME n’osent pas créer un site internet par manque de compétences, pourtant il existe de nombreux outils pour développer son site internet et il est possible de faire appel à des services externes pour se faire aider.

Quant aux PME qui ont un site internet, la plupart travaillent essentiellement sur les performances mobiles afin d’atteindre les millenials, le contenu de haute qualité car il génère plus d’engagement et de leads. Elles priorisent également l’expérience utilisateur et la sécurité de leur site internet car elles ont peur d’être victime de fraude en ligne. Ces PME ont construit leur site internet en collaborant avec une agence web (40%), en interne ou encore avec l’aide d’un freelance.

L’étude explique enfin que pour créer un site internet dans une PME, il faut bien s’entourer et de créer des relations solides avec des experts capables de les conseiller.

Source : Etude Sortlist, PME et Site Internet en 2020 : Où en est la digitalisation ?

Selma Khelifi, Matthis Lebreton, Léa Medeiros, Léa Miniaou, Danna Reano, Julia Speissegger, Kelly Tittoto

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Avatar

    Johan

    18 décembre 2020 à 6:55

    Cette étude est pleine d’enseignements. Cela prouve que nous n’en sommes qu’au début de la transformation numérique et qu’il y a encore beaucoup à faire dans le domaine. C’est assez encourageant finalement.

    La création d’un site internet est une première étape essentielle. Mais ce n’est pas suffisant en soi. Pour l’acquisition, la conversion et la rétention de leads, les PME devront mettre en place une vraie stratégie de marketing numérique qui sera différente d’un secteur à l’autre.

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marketing PME aide les PME PMI et TPE à développer leur business en 2021 Sélectionnez votre agence avec Sortlist
Vers le haut