Marchés et cibles

Le marché de l’hôtellerie selon KPMG

Le marché de l'hôtellerie selon Mark Watkins, Président de Coach Omnium et Président-fondateur du Comité pour la Modernisation de l'Hôtellerie Française.

Le marché de l’hôtellerie selon KPMG.

Quels sont les facteurs clé de succès de l’optimisation des performances de l’hôtellerie milieu de gamme ? Comment développer les marges de l’hôtellerie ? A quoi ressemblera le parc hôtelier dans 3 ans ?

Réponses en exclusivité par Stéphane Botz, Senior Manager, responsable du pôle Tourisme-Hôtellerie-Loisirs de KMPG.

Quels sont les facteurs clé de succès de l’optimisation des performances de l’hôtellerie milieu de gamme ?

Le marché de l'hôtellerie selon KPMG

Le marché de l'hôtellerie selon KPMG

L’optimisation de la performance en hôtellerie repose sur 4 piliers :

  • Une enseigne forte, intégrée ou volontaire
  • Un territoire dont la dimension touristique est importante (rappelons que 65% de l’offre en France se concentre sur les zones urbaines en France) afin de capter une clientèle mixte (affaires et loisirs)
  • Un système d’information structuré permettant de piloter l’activité (contrôle de gestion) et ainsi d’anticiper les ruptures de cycles plus marquées ces dernières années, tout améliorant la connaissance client (méthode de réservations, services consommés et retour d’expérience).
  • Une commercialisation multicanaux : direct (centrale de réservation), digital (via le site internet de l’établissement hôtelier en direct).

D’autres indicateurs que le RevPar mériteraient-ils d’être utilisés / valorisés ?

Stéphane Botz, Senior Manager, responsable du pôle Tourisme-Hôtellerie-Loisirs de KPMG

Stéphane Botz, Senior Manager, responsable du pôle Tourisme-Hôtellerie-Loisirs de KPMG

En complément des indicateurs de performances : TO/PM et RevPar, l’hôtellerie se valorise au travers de ses résultats, en termes de chiffre d’affaires totales et de Résultat Brut d’Exploitation (RBE), tenant compte des différents centres de profits. Pour cela l’analyse au travers de l’Uniform System of Account (USA) en hôtellerie apparait clé dans un objectif de compréhension globale par activités.

Comment « innover sur les produits et services à faibles coûts » ?

Sur les établissements dont le positionnement est Super-économique ou Economique, l’innovation passe par le renforcement de l’utilisation des NTIC (Check in et out automatisé par exemple) et de l’autonomie du consommateur (espace restauration « Do It Yourself »).

Un millier d’hôtels disparaît chaque année. A quoi ressemblera le parc dans 3 ans ?

L’hôtellerie française, en comparaison avec d’autres pays européens est mieux structurée : toutes les catégories sont représentées mais également toutes les typologies d’hébergements (hôtels, Villages de Vacances, Résidences de tourisme, hébergements de plein air, etc.). L’offre actuelle se concentre autour des chaînes hôtelières intégrées ou volontaires et laisse entrevoir une structuration plus accrue autour des groupes hôteliers et enseignes « fortes ».

A consulter : L’industrie hôtelière française en 2012, document KPMG

—————-

Lire notre dossier Marketing et hôtellerie

 

Cliquez pour commenter

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marketing PME aide les PME PMI et TPE à développer leur business en 2021 Sélectionnez votre agence avec Sortlist
Vers le haut