E-marketing

Mettre fin aux silos en e-commerce

Trois mesures que les responsables marketing et les DSI et doivent prendre ensemble pour mettre fin aux silos de l’e-commerce

Trois mesures que les responsables marketing et les DSI et doivent prendre ensemble pour mettre fin aux silos de l’e-commerce

Déjà en plein essor en Asie, le live streaming e-commerce va poursuivre sa montée en puissance avec l’arrivée des téléphones mobiles 5G et des lignes de données haut débit.

Les conversations en temps réel et les décisions d’achat instantanées sont devenues si omniprésentes qu’elles ne sont plus une mode mais bien une nécessité. Les influenceurs, des célébrités aux professionnels du secteur, répondent aux questions du public en temps réel, pendant que les consommateurs regardent les vidéos ou les retransmissions en direct et achètent les articles qu’ils voient à l’écran.

Cette machine à doper l’e-commerce requiert une énorme quantité de données. Cependant, le problème n’est pas lié au volume de données mais de savoir comment la plupart des entreprises traiteraient ces données.

Adoptez un livre

Libérer les données des silos

L’idée d’associer plus étroitement les données aux activités marketing des entreprises ne date pas d’aujourd’hui. Il y a peu de temps encore, les responsables marketing fondaient leurs stratégies de communication et marketing sur une solide connaissance des clients et du « parcours client ». Les DSI ont compris comment il fallait concevoir les systèmes et réunir les données afin de mieux gérer les activités d’une entreprise. Cependant, ces parties prenantes n’ont pas beaucoup interagi, travaillant souvent isolément.

Aujourd’hui, nous constatons que les entreprises qui se révèlent être les leaders du marché – telles que Netflix ou Spotify – ont tendance à adopter une approche agile et intégrée de la gestion des données. Le système d’information doit être plus axé sur le client et la stratégie marketing doit reposer davantage sur les données pour porter ses fruits ; pour ce faire, les DSI et les responsables marketing doivent aligner leurs stratégies. Mais les relations étroites entre les DSI et les responsables marketing sont encore rares.

Cela signifie que de nombreuses entreprises ne saisissent pas l’opportunité d’offrir une expérience client attrayante à grande échelle. Pour une application d’e-commerce, il s’agit d’une plate-forme parfaitement intégrée pour l’achat, le paiement, le suivi des livraisons, le service client et l’analyse, afin que les entreprises créent de meilleurs modèles prédictifs qui optimisent leurs opérations et anticipent les besoins des clients.

La pandémie de COVID-19 n’a fait qu’accélérer la croissance des achats en ligne. Et même si la tendance est encore naissante en Europe, il y a un fort potentiel. C’est une bonne nouvelle pour les entreprises d’e-commerce, mais cela signifie aussi qu’elles doivent continuer à trouver le meilleur moyen d’exploiter efficacement d’énormes quantités de données et de conserver une longueur d’avance sur la concurrence croissante sur ce marché afin de répondre plus efficacement à la demande des consommateurs en ligne.

Intégrer le DataOps dans la stratégie

Selon le récent rapport Rethink Data de Seagate Technology, les entreprises doivent trouver de nouveaux moyens de créer de la valeur, étant donné que le Cloud continue d’agréger d’énormes quantités de données. Les entreprises de toutes tailles doivent adopter une approche plus intégrée de la gestion des données, et le DataOps – méthodologie émergente visant à améliorer la rapidité, la qualité et la valeur de l’analyse des données en rapprochant les créateurs et les consommateurs de données – est la pièce manquante du puzzle.

Pierre Van der Elst, VP Sales EMEA chez Seagate technology

Le DataOps consiste à rompre avec l’utilisation traditionnelle des données et à élargir une approche de l’analyse des données traditionnelle pour qu’elle soit plus globale. Au lieu de s’appuyer sur les données pour trouver des réponses à des problèmes perçus comme étant distincts les uns des autres, ce qui tend à créer des silos de données, le DataOps aide les entreprises à gérer efficacement l’ensemble de leurs données. Il en résulte un lac de données, qui permet d’établir des liens utiles entre des éléments de données apparemment sans rapport.

Pour un site d’e-commerce qui renforce la présence en ligne d’une entreprise au moment des fêtes de fin d’année, cela permettrait de trouver des informations dont l’équipe en charge des données et l’équipe marketing ignoraient l’existence.

Les entreprises qui souhaitent créer un lac de données doivent rationaliser la relation entre le DSI et le responsable marketing, car il n’y a pas de lacs de données riches en informations sans une communication étroite entre eux. Les entreprises qui veulent que leurs données soient plus utiles et plus agiles peuvent y parvenir en excellant dans les trois domaines suivants.

Tout d’abord, les DSI et responsables marketing doivent aider leur entreprise à valoriser ses données et à comprendre comment les gérer efficacement dans chacun de ses départements. Les équipes doivent travailler ensemble pour comprendre clairement comment et où le volume des données augmente, et quelles données doivent être collectées à partir de quelles sources. Autrement dit, la collaboration des différents départements avec les équipes en charge des données peut les aider à jouer leur rôle plus efficacement.

Ensuite, repenser la gestion des données implique de repenser la gestion des talents : lorsque les DSI et les responsables marketing travailleront en collaboration, il sera important de sensibiliser les employés à la nécessité d’une stratégie de données cohérente et de leur expliquer le rôle qu’ils doivent jouer dans le cadre de cette stratégie.

Enfin, la gestion des processus est un domaine clé. Sortir les données sur les consommateurs de leur contexte peut entraîner une mauvaise gestion des données. Le rapport Rethink Data a révélé que le suivi des données dans les environnements multiclouds est le principal défi lié à la gestion des données pour les entreprises. La gestion des Clouds hybrides est le deuxième problème.

Face à l’essor de l’e-commerce de plus en plus axé sur les données, une collaboration plus étroite entre le DSI et le responsable marketing permettra d’obtenir les précieuses informations dont les entreprises ont besoin pour réussir dans un environnement de plus en plus concurrentiel. En privilégiant cette relation interdisciplinaire, les entreprises pourront constituer les équipes les plus talentueuses et obtenir ainsi les meilleurs résultats.

Auteur : Pierre Van der Elst, VP Sales EMEA chez Seagate technology

(c) Ill. DepositPhotos

Cliquez pour commenter

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marketing PME aide les PME PMI et TPE à développer leur business en 2021
Vers le haut