Produits et marques

Les marques et nous : ingrédients pour un nouveau filtre d’amour

Les gens ont envie de marque. Mais pas de marques qui s’imposent, ils ont envie de marques qui s’invitent. Tour d’horizon de quelques techniques très efficaces de séduction.

Disons-le sans nuance : l’heure de la rupture avec les marques est loin d’avoir sonné. Bien au contraire notre époque, avec son hyperchoix, sa vitesse et ses incertitudes, est propice à l’idée même de marque, à la fois engagement, repère et garantie d’une qualité de produit ou service connue et attendue. Les consommateurs n’ont d’ailleurs jamais réellement rompu avec les marques ; ils ont justement rejeté une façon de faire de certaines d’entre elles qui commençait à sérieusement se propager : « surfer » sur sa notoriété pour « fourguer » des produits pour lesquels la qualité n’était pas toujours, voire plus du tout, au rendez-vous. Matraquer son nom, faire des promesses de plus en plus spectaculaires qui relèvent au mieux de la danse du ventre, au pire d’un porte à porte pathétique pour tenter d’entrer de force dans la tête et le cœur des gens. Et finir par oublier que la notoriété d’une marque se construit non pas sur un nom, mais sur une réalité produit reconnue par tous.

1111 Citations de Stratégie, Marketing, Communication, par Serge-Henri Saint-Michel

Oui, les gens ont envie de marque. Mais pas de marques qui s’imposent, ils ont envie de marques qui s’invitent. Tour d’horizon de quelques techniques très efficaces de séduction.

Luc Speisser, Président de Landor Associates Paris

Luc Speisser, Président de Landor Associates Paris

La proposition de valeur comme préalable.

A l’instar de toute relation humaine, dé