La rémunération variable, un avantage pour la marque employeur ? - Marketing Professionnel e-magazine

La rémunération variable, un avantage pour la marque employeur ?

La rémunération variable est-elle garante d'une bonne image de marque ? Quel lien entre marque employeur et rémunération ?

Dans la mesure où la marque employeur représente l’ADN d’une entreprise, il est primordial de veiller à la préservation de sa bonne réputation avec trois visées :

  • Objectif d’attractivité : Soigner et conserver la bonne image publique d’une entreprise permet d’inscrire dans le temps une bonne réputation
  • Objectif d’intégration : Élément tout aussi essentiel et qui joue un rôle déterminant dans le cadre du recrutement de nouveaux talents, en se positionnant comme un employeur de choix
  • Objectif de fidélisation : Concerner et faire adhérer les collaborateurs aux différents projets afin de les mettre en confiance, de solidifier leurs performances et d’améliorer leur satisfaction

La problématique de l’attractivité est l’un des points clés en raison de son rôle majeur dans le cadre du recrutement de nouveaux talents. De fait, il est fortement conseillé de valoriser la marque employeur afin qu’elle aide les collaborateurs à :

  • Mieux s’intégrer mais aussi à mieux comprendre les missions et les actions défendues par la société pour les impliquer davantage.
  • Mieux assimiler les valeurs portées par votre entreprise pour leur permettre de mieux comprendre votre stratégie de développement.
  • Dénicher les meilleurs candidats et à améliorer la part de candidats qui ont le profil le plus pertinent.
  • Mieux s’épanouir au sein de leur univers de travail et créer l’adhésion et la fierté

Chef des ventes chez Linkedin, Ada Gultekin assure la réussite d’une telle stratégie. Selon elle, opter pour un tel investissement dans la marque employeur serait rentable. Elle a évalué en 2011 ce que cet investissement dans la marque employeur pourrait apporter (What’s the Value of Your Employment Brand ?) : « Le coût par embauche est deux fois plus bas pour les entreprises ayant une marque employeur forte. Celles-ci ont un taux de turn-over 28 % plus bas que les entreprises ayant une marque employeur faible».

Ainsi, la marque employeur est « la solution idéale » pour accroître l’attractivité en valorisant par exemple les conditions d’un bon management interne. Pour y parvenir, l’employeur ne doit pas imposer mais créer les conditions d’une dynamique de travail de co-construction impliquant les dirigeants des différents services (Marketing, Communication RH, Direction générale…) mais aussi l’ensemble des salariés.

Dans une telle perspective de travail collaboratif autour des valeurs partagées par tous, la marque employeur pourra assurément augmenter la performance de l’entreprise. Cela étant, il existe un autre axe à explorer qui a vocation de nourrir la performance : la rémunération.

La rémunération variable, garante d’une bonne image de marque ?

Fabien Lucron, Directeur du pôle Business Développement chez Primeum

Fabien Lucron, Directeur du pôle Business Développement chez Primeum

En effet, la rémunération variable développe l’autonomie des salariés.

La rémunération variable contribue à l’édification de l’image de marque d’une entreprise et lui donner les moyens de se renouveler sur la durée. Ainsi, la rémunération variable se doit d’être la vitrine de la performance collective et individuelle de la marque. Nombre de statistiques sur ce sujet convergent sur l’idée suivante selon laquelle : les candidats sondés en phase de changer ou qui ont déjà changé d’emploi, souhaitent en réalité obtenir un salaire plus attrayant.

A titre d’exemple à suivre, prenons la cas de Décathlon, entreprise classée à la 4e place au classement 2016 Great Place to work. Avec la campagne de marque « Passionné(e)s depuis » est connue du public, Décathlon a mis sur pied une stratégie de communication qui permet de valoriser ses collaborateurs, eux-mêmes sportifs, amateurs ou non. Ces derniers bénéficient aussi d’avantages en nature (crèche, self…) et de rémunérations variables qui ont pour but de fédérer. En plus de ces différents atouts, les salariés de l’entreprise peuvent jouir de primes sur résultat ou encore sur objectif leur permettant de voir leur rémunération rehaussée de 20%.

La rémunération variable : un élément venant compléter d’autres actions

Malgré tous les avantages mis à la disposition des collaborateurs, la rémunération variable ne saurait se suffir à elle seule pour créer de l’attractivité et conserver les talents. De même, elle ne saurait être le seul moyen permettant de susciter plus de motivation chez les commerciaux par exemple afin d’obtenir des résultats plus performants.

S’agissant de cette question en l’occurrence, nombreuses sont les recherches qui ont été menées sur la motivation des commerciaux. À ce sujet, nous pouvons par exemple aborder le concept de la pyramide de Maslow, dans lequel il est avéré qu’« un collaborateur heureux, reconnu et impliqué par la hiérarchie dans une stratégie faisant sens, sera un collaborateur performant. »

Mobiliser ses salariés et ses collaborateurs autour d’un tel objectif nécessite la prise en compte de plusieurs éléments : leur garantir un épanouissement, une formation et ainsi qu’une évolution de carrière au sein de l’entreprise. Le processus que l’on nommera “l’effet Mac Do” pourrait en être la parfaite illustration. En effet, il est de notoriété publique que le Roi du Big Mac est l’employeur qui crée le plus d’emplois nets en France, mais aussi celui-là même qui contribue à faire fonctionner l’ascenseur social pleinement au sein de notre société, permettant ainsi de mettre en avant sa marque employeur.

À partir d’une telle stratégie qui implique et valorise à la fois des facteurs internes et externes se rapportant à l’entreprise, il en résulte qu’il est nécessaire non seulement d’avoir une perception globale, mais surtout de faire intervenir tous les leviers permettant de forger une image de marque de renom. Pour autant, la rémunération variable demeure un facteur indispensable à votre marque employeur.

Auteur : Fabien Lucron, Directeur du pôle Business Développement chez Primeum

***

(c) Ill. DepositPhotos

avatar
L'invité de Marketing Professionnel tient une Tribune Libre. Profil des invités et Tribunes Libres publiées.

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *